Stagire

ancienne cité et village du dème d'Aristotélis, district régional de Chalcidique, en Macédoine-Centrale, Grèce

Stagire
Image illustrative de l’article Stagire
Reste d'un mur.
Localisation
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Région antique Chalcidique
Type Ville
Coordonnées 40° 31′ 45″ nord, 23° 45′ 12″ est
Géolocalisation sur la carte : Grèce
(Voir situation sur carte : Grèce)
Stagire
Stagire

Stagire (en grec ancien d'abord Στάγειρος / Stágeiros puis τὰ Στάγειρα / tà Stágeira) est une ancienne cité grecque située en Chalcidique, sur le golfe Strymonique (actuellement située au nord-ouest du territoire de la municipalité de Stagira-Akanthos). Elle est principalement connue pour être le lieu de naissance d'Aristote.

Stagire est désormais un village du dème d'Aristotélis, district régional de Chalcidique, en Macédoine-Centrale, Grèce.

Selon le recensement de 2011, la population du village s'élève à 352 habitants[1].

HistoireModifier

Stagire est fondée en 656 av. J.-C. par des colons d'Andros, une île des Cyclades. En 480, elle est occupée par le roi achéménide Xerxès Ier. Elle entre dans la Ligue de Délos mais, avec la cité voisine d'Acanthos, fait défection en 424, convaincue par les promesses du Spartiate Brasidas, et rejoint la Ligue chalcidienne avec notamment Olynthe. Athènes envoie alors le démagogue Cléon comme stratège pour prendre la cité, mais celui-ci échoue.

Philippe II, alors aux prises avec les Chalcidiens, réussit à prendre la cité en 348 et la fait détruire[2]. En hommage à Aristote, natif de Stagire et précepteur de son fils Alexandre, Philippe restaure la cité quelques années plus tard.

Stagire et AristoteModifier

Aristote est né à Stagire en 384 av. J.-C. Le philosophe est surnommé pour cette raison le « Stagirite » ou le « philosophe de Stagire ». La cité abrite peut-être son tombeau[3].

GalerieModifier


Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier