Special Week

cheval de course

Special Week (1995-2018), en japonais : スペシャルウィーク, est un cheval de course japonais.

Special Week
Image illustrative de l’article Special Week
Special Week dans le Tenno Shō (Automne)

Père Sunday Silence
Mère Campaign Girl
Père de mère Maruzenski
Sexe Mâle
Naissance
Pays de naissance Drapeau du Japon Japon
Mort 27 avril 2018 (à 23 ans)
Pays d'entraînement Drapeau du Japon Japon
Éleveur Hidaka Taiyo Bokujo
Propriétaire Hiroyoshi Usuda
Entraîneur Toshiaki Shirai
Jockey Yutaka Take
Rating Timeform 125
Nombre de courses 17
Nombre de victoires 10 (6 places)
Gains en courses ¥ 1 092 623 000
Récompense JRA Special Award (1999)
Production Buena Vista
Principales victoires Tokyo Yushun (1998)
Tenno Shō (Printemps) (1999)
Tenno Shō (Automne) (1999)
Japan Cup (1999)

Carrière de courses modifier

Orphelin de sa mère Campaign Girl, morte peu après le poulinage, Special Week a dû être nourri à la main par le personnel du haras. Il débute à la toute fin de son année de 2 ans, par une victoire dans une course d'inédits. Il rentre très tôt à 3 ans avec à la clé une deuxième place, puis remporte deux préparatoires au Satsuki Shō, les 2000 Guinées japonaises, dans lequel il est toutefois battu par Seiun Sky et King Halo. Mais sur les 2 400 mètres du Derby, le Tokyo Yushun, il se montre intraitable : cinq longueurs sanctionnent sa supériorité. Désormais leader de sa génération, il rentre victorieusement après le break estival, mais doit rendre sa couronne à Seiun Sky qui le bat à nouveau dans le Kikuka Shō, la troisième manche de la Triple Couronne. Pour conclure sa saison, il prend la troisième place de la Japan Cup derrière les champions El Condor Pasa et Air Groove.

De retour à 4 ans, Special Week réalise un printemps parfait, ravissant trois courses avec en point d'orgue un succès dans le Tenno Sho de printemps. Battu par Grass Wonder dans le Takarazuka Kinen, il devient le deuxième cheval à remporter les deux volets du Tenno Sho (printemps et automne) sur une même saison après Tamamo Cross en 1988. Plus fort que jamais, il enchaîne avec la Japan Cup devant Indigenous, l'Anglais High Rise (vainqueur du Derby d'Epsom) et le Français Montjeu, qui vient de remporter le Prix de l'Arc de Triomphe après une lutte d'anthologie avec El Condor Pasa. Et pour sa dernière apparition, Special Week manque d'un souffle un superbe coup de trois dans l'Arima Kinen (où il arrive en tête du plébiscite dans cette course dont le public élit les participants), battu d'un nez par Grass Wonder et lui-même une encolure devant T M Opera O. Les trois groupe 1 remportés par Special Week en 1999 ne suffisent pas à le consacrer cheval de l'année, un titre qui revient à El Condor Pasa, lequel n'a pas couru une seule fois de l'année au Japon, mais a bien failli faire hisser le drapeau du pays natal tout en haut de Longchamp où il a pris la deuxième place du Prix de l'Arc de Triomphe de Montjeu. Alors pour réparer ce qui peut ressembler à une indélicatesse, la Japan Racing Association décide de remettre un "JRA Special Award" à Special Week, une sorte de titre platonique de meilleur cheval de l'année au Japon, pour le récompenser de sa saison.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1997, 2 ans
29 novembre Hanshin   Japon Inédits 1 600 m Yutaka Take 1er / 13 Legacy Hunter
1998, 3 ans
6 janvier Kyoto   Japon Shiraume Shō 1 600 m Yutaka Take 2e / 16 Asahi Creek
8 février Kyoto   Japon Kisaragi Shō Gr. 3 1 800 m Yutaka Take 1er / 16 Bold Emperor
8 mars Nakayama   Japon Hochi Hai Yayoi Sho Gr. 2 2 000 m Yutaka Take 1er / 13 Seiun Sky
19 avril Nakayama   Japon Satsuki Shō Gr. 1 2 000 m Yutaka Take 3e / 18 1 ½ Seiun Sky
7 juin Tokyo   Japon Tokyo Yushun Gr. 1 2 400 m Yutaka Take 1er / 18 5 Bold Emperor
18 octobre Kyoto   Japon Kyoto Shimbun Hai Gr. 2 2 200 m Yutaka Take 1er / 16 King Halo
8 novembre Kyoto   Japon Kikuka Shō Gr. 1 3 000 m Yutaka Take 2e / 17 3 ½ Seiun Sky
29 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Yukio Okabe 3e / 15 3 El Condor Pasa
1999, 4 ans
24 janvier Nakayama   Japon American Jockey Club Stakes Gr. 2 2 200 m Olivier Peslier 1er / 11 Silent Hunter
21 mars Hanshin   Japon Hanshin Daishoten Gr. 2 3 000 m Yutaka Take 1er / 9 Mejiro Bright
2 mai Kyoto   Japon Tenno Sho (Printemps) Gr. 1 3 200 m Yutaka Take 1er / 12 1/2 Mejiro Bright
11 juillet Hanshin   Japon Takarazuka Kinen Gr. 1 2 200 m Yutaka Take 2e / 12 3 Grass Wonder
10 octobre Kyoto   Japon Kyoto Daishoten Gr. 2 2 400 m Yutaka Take 7e / 10 Tsurumaru Tsuyoshi
31 octobre Tokyo   Japon Tenno Sho (Automne) Gr. 1 2 000 m Yutaka Take 1er / 17 encolure Stay Gold
28 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Yutaka Take 1er / 14 1 ½ Indigenous
26 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m Yutaka Take 2e / 14 nez Grass Wonder

Au haras modifier

Special Week prend ses quartiers d'étalon à Shadai Farm, le plus grand haras japonais, où il reste jusqu'en 2015, étant ensuite transféré à Lex Stud. Il a bien réussi dans ses nouvelles fonctions, donnant la championne Buena Vista, qui aura droit, elle, à son titre de cheval de l'année, et qui a remporté la bagatelle de six groupe 1 dont le Tenno Sho de printemps et la Japan Cup, mais aussi Roman Legend (Tokyo Daishoten), Cesario (Yūshun Himba, American Oaks) ou encore Toho Jackal (Kikuka Shō). Il est également le père de mère de Leontes (par King Kamehameha), vainqueur des Asahi Hai Futurity Stakes et 2 ans de l'année 2015, d'Epiphaneia (par Symboli Kris S), vainqueur du Kikuka Shō et de la Japan Cup et étalon de tête au Japon, père de Efforia (cheval de l'année 2021) ou de la lauréate de la triple couronne des pouliches Daring Tact.

Victime d'une chute dans son paddock, Special Week meurt en avril 2018, à 23 ans.

Origines modifier

Special Week est l'un des nombreux champions engendrés par le chef de race Sunday Silence, pilier de l'élevage japonais.

La mère, Campaign Girl, n'a pas couru mais appartient à l'une des meilleures souches de l'élevage japonais remontant à Shiraoki. Cette jument née en 1946, qui s'est placée dans le Derby Japonais et le Yushun Himba, est la mère du Hall of Famer Kodama (Satsuki Shō, Tokyo Yushun, Takarazuka Kinen) et de Shin Tsubame (Satsuki Sho), la grand-mère de Hide Hayate, meilleur 2 ans en 1971, et l'aïeule de nombreux grands vainqueurs, au premier rang desquels une autre Hall of Famer, Vodka (Tokyo Yushun, Tenno Sho, Japan Cup), mais aussi Matikanefukukitaru (Kikuka Sho) ou Sister Tosho (Oka Sho).

Pedigree modifier

Origines de Special Week (JPN), mâle bai brun né en 1995
Père
Sunday Silence
Halo Hail to Reason Turn-to
Nothirdchance
Cosmah Cosmic Bomb
Almahmoud
Wishing Well Understanding Promised Land
Pretty Ways
Mountain Flower Montparnasse
Edel Weiss
Mère
Campaign Girl
Maruzensky Nijinsky Northern Dancer
Flaming Page
Shill Buckpasser
Quill
Lady Shiraoki Saint Crespin Aureole
Neocracy
Miss Ashiyagawa Hindostan
Shiraoki (Famille 3-l)[1]

Dans la culture populaire modifier

Special Week est l'un des personnages principaux de la série de mangas Uma Musume Pretty Derby.

Notes et références modifier

  1. « Special Week Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )