Buena Vista (cheval)

Cheval de course

Buena Vista (en japonais : ブエナビスタ), née en 2006, est une jument de course japonaise, élue cheval de l'année au Japon en 2010.

Buena Vista
Image illustrative de l’article Buena Vista (cheval)

Père Special Week
Mère Biwa Heidi
Père de mère Caerleon
Sexe Femelle
Naissance (18 ans)
Pays de naissance Drapeau du Japon Japon
Pays d'entraînement Drapeau du Japon Japon
Éleveur Northern Farm
Propriétaire Sunday Racing
Entraîneur Hiroyoshi Matsuda
Rating FIAH 121
Nombre de courses 23
Nombre de victoires 9 (10 places)
Gains en courses ¥ 1 386 433 000
Distinction Meilleure 2 ans (2008)
Meilleure 3 ans (2009)
Cheval de l'année (2010)
Principales victoires Hanshin Juvenile Fillies (2008)
Oka Shō (2009)
Yūshun Himba (2009)
Victoria Mile (2010)
Tenno Shō (Automne) (2010)
Japan Cup (2011)

Carrière de courses modifier

Élevée par Northern Farm, le plus grand haras japonais, Buena Vista débute à la fin de son année de 2 ans et s'impose comme la numéro 1 de sa génération grâce à sa victoire dans le Hanshin Fillies Stakes, qui fait office de finale pour les meilleures 2 ans japonaises. Naturellement favorite des classiques, c'est-à-dire des épreuves de la triple couronne des pouliches (Oka Shō, Yūshun Himba et Shuka Shō), elle effectue une rentrée victorieuse dans le Tulip Sho, véritable voie royale vers le Oka Shō, qu'elle s'adjuge aux dépens de Red Desire. On retrouve le même duo à l'arrivée du Yūshun Himba et, même si seul un naseau sépare les deux pouliches, Buena Vista semble bien partie pour succéder à Still in Love, deuxième et dernière pouliche au palmarès de la triple couronne en 2003. Mais l'entourage de la pouliche semble avoir une autre ambition et viser le Prix de l'Arc de Triomphe en France plutôt que la triple couronne. Mais après la traditionnelle pause estivale des courses japonaises, Buena Vista est battue pour sa rentrée dans un groupe 2 disputé à Sapporo, alors on oublie l'Arc et on se reconcentre sur le dernier volet du triptyque, le Shuka Shō, où elle se présente en favorite. Red Desire est encore là, et cette fois le nez d'avance est pour elle. Pour Buena Vista, la déconvenue est d'autant plus amère qu'elle est rétrogradée de la deuxième à la troisième place pour avoir gêné une adversaire dans la ligne droite. Adieu l'Arc, adieu la triple couronne, et place aux affrontements avec les chevaux d'âge : troisième de la Queen Elizabeth II Cup, elle conclut sa saison par un premier accessit dans l'Arima Kinen, dont les participants sont désignés par un vote du public. En fin d'année Buena Vista est naturellement élue meilleure 3 ans.

 
Buena Vista dans la Japan Cup 2011

En 2010, Buena Vista va tout de même voyager. Lauréate pour sa rentrée, elle s'aligne au départ du Dubai Sheema Classic, où seule la Britannique Dar Re Mi lui barre la route du succès. Elle remporte ensuite le Victoria Mile, une épreuve pour juments, puis échoue de peu dans le Takarazuka Kinen. En revanche, associér à un Christophe Soumillon venu passer l'hiver au Japon, elle triomphe dans le Tenno Sho d'automne, laissant l'opposition à plus de trois longueurs. Et remet ça dans la Japan Cup, sauf que pour la seconde fois de sa carrière, les commissaires de course en décident autrement et la rétrogradent à la deuxième place pour avoir changé de ligne et gêné le 3 ans Rose Kingdom, qui hérite de la victoire. Plébiscitée par le public pour l'Arima Kinen, elle subit une nouvelle fois la loi du nez, celui de Victoire Pisa en l'occurrence, qui passe devant le sien. Sa régularité, ses deux victoires et demi au niveau groupe 1, lui valent cependant le titre suprême de cheval de l'année.

À 5 ans, Buena Vista rentre directement dans la Dubai World Cup, mais elle échoue nettement dans cette course remportée pour la première fois par un cheval japonais, Victoire Pisa. Reprenant le même chemin qu'en 2010, avec un nouveau jockey, Yasunori Iwata, Buena Vista se montre toujours régulière, accumule les accessits mais sans pouvoir passer le poteau en tête. Elle trouve enfin son jour, et une forme de revanche, dans la Japan Cup[1], sa seule victoire de l'année et la dernière de sa carrière puisque, bien que placée une nouvelle fois en tête des suffrages pour l'Arima Kinen, elle y échoue nettement et se retire au crépuscule d'une carrière riche de six victoires au niveau groupe 1.

Résumé de carrière modifier

 
Buena Vista au départ du Oka Shō
Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
2008, 2 ans
26 octobre Kyoto   Japon Inédits   1 800 m Katsumi Ando 3e / 11 Unrivaled
15 novembre Kyoto   Japon Maiden   1 600 m Katsumi Ando 1er / 14 4 Happy Parade
14 décembre Hanshin   Japon Hanshin Juvenile Fillies Gr. 1 1 600 m Katsumi Ando 1er / 18 2 ½ Danon Berbere
2009, 3 ans
7 mars Hanshin   Japon Tulip Shō Gr. 3 1 600 m Katsumi Ando 1er / 13 encolure Sakura Mimosa
12 avril Hanshin   Japon Oka Shō Gr. 1 1 600 m Katsumi Ando 1er / 18 1/2 Red Desire
24 mai Tokyo   Japon Yūshun Himba Gr. 1 2 400 m Katsumi Ando 1er / 17 nez Red Desire
23 août Sapporo   Japon Sapporo Kinen Gr. 2 2 000 m Katsumi Ando 2e / 16 encolure Yamanin Kingly
18 octobre Kyoto   Japon Shuka Shō Gr. 1 2 000 m Katsumi Ando 3e (2e rétr.) (nez) Red Desire
15 novembre Kyoto   Japon Queen Elizabeth II Cup Gr. 1 2 200 m Katsumi Ando 3e / 18 1 ¾ Queen Spumante
27 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m N. Yokoyama 2e / 16 1/2 Dream Journey
2010, 4 ans
20 février Kyoto   Japon Kyoto Daishoten Gr. 2 2 200 m N. Yokoyama 1er / 13 1/2 Jaguar Mail
27 mars Meydan   Dubaï Dubai Sheema Classic Gr. 1 2 400 m Olivier Peslier 2e / 16 3/4 Dar Re Mi
16 mai Tokyo   Japon Victoria Mile Gr. 1 1 600 m N. Yokoyama 1er / 18 encolure Hikaru Amaranthus
27 juin Hanshin   Japon Takarazuka Kinen Gr. 1 2 200 m N. Yokoyama 2e / 17 1/2 Nakayama Festa
31 octobre Tokyo   Japon Tenno Sho (Automne) Gr. 1 2 000 m C. Soumillon 1er / 18 3 ½ Pelusa
28 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m C. Soumillon 2e (1er rétr.) (1 ¾) Rose Kingdom
26 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m C. Soumillon 2e / 15 nez Victoire Pisa
2011, 5 ans
26 mars Meydan   Dubaï Dubai World Cup Gr. 1 2 000 m Ryan Moore 8e / 14 3 ¾ Victoire Pisa
15 mai Tokyo   Japon Victoria Mile Gr. 1 1 600 m Yasunori Iwata 2e / 17 encolure Apapane
26 juin Hanshin   Japon Takarazuka Kinen Gr. 1 2 200 m Yasunori Iwata 2e / 16 1 ½ Earnestly
30 octobre Tokyo   Japon Tenno Sho (Automne) Gr. 1 2 000 m Yasunori Iwata 4e / 18 1 ¾ Tosen Jordan
27 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Yasunori Iwata 1er / 16 encolure Tosen Jordan
25 décembre Nakayama   Japon Arima Kinen Gr. 1 2 500 m Yasunori Iwata 7e / 13 3 ½ Orfevre

Au haras modifier

Retirée à Northern Farm et présentée à certains des meilleurs étalons du pays, Buena Vista donne plusieurs vainqueurs, mais aucun au plus haut niveau.

Origines modifier

Buena Vista est issue du champion Special Week (Tokyo Yushun, Tenno Shō de printemps et automne, Japan Cup), qui a donné aussi Roman Legend (Tokyo Daishoten), Cesario (Yūshun Himba, American Oaks), Toho Jackal (Kikuka Shō) ou encore la mère d'Epiphaneia, vainqueur du Kikuka Shō et de la Japan Cup et étalon de tête au Japon, père de Efforia (cheval de l'année 2021) ou de la lauréate de la triple couronne des pouliches Daring Tact.

Biwa Heidi, sa mère, est une fille de l'Anglais Caerleon, mais elle est née au Japon où, comme sa fille, elle a remporté les Hanshin Juvenile Fillies (devant la championne Air Groove), mais n'a pu s'illustrer par la suite. Elle s'est révélée une exceptionnelle poulinière, puisqu'elle est aussi l'autrice de :

Aghsan, la deuxième mère, est une sœur de Subtle Change (par Law Society), qui donna le champion Manhattan Cafe (par Sunday Silence), vainqueur du Kikuka Shō, du Tenno Sho de printemps et de l'Arima Kinen, et tête de liste des étalons japonais en 2009.

Pedigree modifier

Origines de Buena Vista (JPN), jument bai brun née en 2006
Père
Special Week
Sunday Silence Halo Hail to Reason
Cosmah
Wishing Well Understanding
Mountain Flower
Campaign Girl Maruzensky Nijinsky
Shill
Lady Shiraoki Saint Crespin
Miss Ashiyagawa
Mère
Biwa Heidi
Caerleon Nijinsky Northern Dancer
Flaming Page
Foreseer Round Table
Regal Gleam
Aghsan Lord Gayle Sir Gaylord
Sticky Case
Santa Luciana Luciano
Suleika (Famille 16-c)[2]

Notes et références modifier

  1. (en-US) « Japan Cup : Buena Vista a pris sa revanche », sur Yahoo News (consulté le )
  2. « Buena Vista Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )