Sophie Cœuré

historienne et universitaire française
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Cœuré.

Sophie Cœuré, née le , est une historienne française, professeure d'histoire contemporaine à l'université de Paris. Elle est spécialiste de l'histoire des représentations de la Russie et de l’URSS en Occident aux XIXe et XXe siècles et de l'histoire du communisme.

BiographieModifier

Sophie Cœuré est ancienne élève de l'École normale supérieure (L1985)[1]. Elle soutient en 1995 une thèse d'histoire intitulée « Images de la Russie soviétique dans la culture politique française (1919-1936) », dirigée par Jean-Jacques Becker, à l'université Paris-Nanterre[2]. D'abord maîtresse de conférences à l’École normale supérieure et responsable des relations internationales du département d’histoire, elle soutient un mémoire d'habilitation universitaire en 2010, intitulée « La passion soviétique en France au XXe siècle »[3]. Elle est, depuis septembre 2011, professeur des universités à l'université de Paris rattachée à l'UFR GHES (Géographie histoire économie et société)[4] et membre statutaire du laboratoire Identités cultures territoires

PublicationsModifier

  • Jean-Claude Perrot, Michelle Perrot, Madeleine Rebérioux, Jean Maitron, La Sorbonne par elle-même, envoyé par Sophie Cœuré, Paris, Editions de la Sorbonne, coll. « Tirés à part », 2018.
  • Collaboration avec Julie Bouvard à l'édition du Journal de Russie 1928-1929 de Pierre Pascal, éditions Noir sur blanc, 2014.
  • Pierre Pascal. La Russie entre christianisme et communisme, éditions Noir sur Blanc, 2014.
  • Codirigé avec Rachel Mazuy, Cousu de fil rouge - Voyage des intellectuels français en Union soviétique. 150 documents inédits des Archives russes, Paris, CNRS Editions, 2012
  • Nouvelle édition de Les archives, la Découverte, Paris, 2011.
  • La mémoire spoliée : Les archives des Français, butin de guerre nazi puis soviétique, Payot, Paris, 2007, rééd. Petite bibliothèque Payot, 2013.
  • Codirigé avec Sabine Dullin, Frontières du communisme, La Découverte, Paris, 2007.
  • Coécrit avec Frédéric Worms, Henri Bergson Albert Kahn : Correspondances, Desmaret, Paris, 2003.
  • Coécrit avec Vincent Duclert, Les archives, La Découverte, Paris, 2001.
  • La grande lueur à l'Est : Les Français et l'Union soviétique, Seuil, Paris, 1999, Paris, CNRS Editions, coll. « Biblis », 2017.
  • participation à l'ouvrage dirigé par Xavier Delacroix, L'Autre siècle, Fayard, 2018.

RéférencesModifier

  1. http://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Sophie+C%C5%93ur%C3%A9.
  2. Thèse d'histoire contemporaine, 1995, Université Paris-Nanterre, notice du Sudoc [1].
  3. Habilitation universitaire, 2010, Université Panthéon-Sorbonne, notice du Sudoc [2]
  4. Nomination, décret du 29 septembre 2011, Journal officiel [3]

Liens externesModifier