Simca-Chrysler 1307 / 1308 / 1309

automobile

Simca-Chrysler 1307 / 1308 / 1309
Simca-Chrysler 1307 / 1308 / 1309
Simca 1307 GLS

Marque Drapeau : France Simca-Chrysler
Années de production 1975 - 1979
Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Poissy
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Moteur Poissy:
1 294 cm3
1 442 cm3
1 592 cm3
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 292 à 1 592 cm3
Puissance maximale 68 à 89 ch (50 à 65 kW)
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 4 rapports
Automatique
Poids et performances
Poids à vide 1 050 kg
Vitesse maximale 150 à 165 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline 5 portes
Dimensions
Longueur 4 250 mm
Largeur 1 680 mm
Hauteur 1 400 mm
Chronologie des modèles

Apparues en juillet 1975, les Simca-Chrysler 1307, Simca-Chrysler 1308 et Simca-Chrysler 1309 sont des modèles d'automobile fabriqués par Simca-Chrysler à l'usine de Poissy.

Destinées à remplacer les Simca 1301 / 1501, elles connurent un certain succès (grâce à leur carrosserie intégrant un hayon) malgré de sérieux problèmes de corrosion, comme beaucoup de voitures de l'époque. Les trois appellations ont une carrosserie commune, seules les motorisations et le niveau d'équipement/finition les différencient ; le dernier chiffre signalait au départ la puissance fiscale.

C'est le centre d'études de Chrysler France à Carrières-sous-Poissy qui réalisa la conception de ces véhicules. Les activités du style Chrysler Europe étaient regroupées à Whitley en Angleterre sous la direction de Roy Axe, la ligne de cette voiture est due au styliste Keith Cockell[1].

Vainqueur du Trophée européen de la voiture de l'année en 1976.

Il s'agit de la première voiture française conçue en CAO par informatique.

Elles eurent une prolongation sous la marque Talbot avec les modèles 1510 et Solara (version tricorps).

Elle fut commercialisée en Grande-Bretagne sous le nom Chrysler Alpine et en Espagne sous l'appellation Chrysler 150.

AnecdoteModifier

La ressemblance entre la Simca 1307 et la Moskvitch Aleko peut laisser penser que la voiture soviétique est une copie de la Simca 1307, mais à l'architecture moins moderne puisque son moteur est implanté longitudinalement et non transversalement comme sur les Simca.

VersionsModifier

  • 1307 GLS : « Moteur Poissy» de 1 294 cm3 68 ch (7 CV) 150 km/h
  • 1307 S : 1 294 cm3 avec 2 carburateurs double corps 82 ch (7 CV), puis 1308 S avec 1 442 cm3 de la GT (85 ch) 162 à 165 km/h
  • 1308 GT : « Moteur Poissy» de 1 442 cm3 85 ch (8 CV) 165 km/h
  • 1309 SX : « Moteur Poissy» de 1 592 cm3 carburateur double 88 ch (9 CV) exclusivement en boîte auto, 158 km/h à partir du modèle 1979
  • à l'été 1979, elle subit un profond restylage et est rebaptisée Talbot 1510.

BibliographieModifier

  • La Simca-Talbot 1307/1510/Solara de mon Père, de Gilles Colboc, éditions E.T.A.I.
  • Magazine Rétro-Passion, no 223 de  : Chrysler-Simca 1307 GLS : l'amie de la famille, présentation de la Chrysler-Simca 1307 GLS année-modèle 1979 de M. Bruant et historique des Simca 1307/1308/1309 par Jean-Marc Gay.
  • Revue technique automobile, no 355, Simca 1307 GLS - 1307 S - 1308 GT - 1309 SX 1975-1979.

Notes et référencesModifier