Uusikaupunki

localité finlandaise

Uusikaupunki
Blason de Uusikaupunki
Armoiries
Uusikaupunki
Vue aérienne d'Uusikaupunki.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Finlande du Sud-Ouest
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 15 532 hab.[1] (30.6.2021)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 48′ 00″ nord, 21° 25′ 00″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 80 m
Superficie 193 268 ha = 1 932,68 km2 [2]
· dont terre 502,61 km2 (26,01 %)
· dont eau 1 430,07 km2 (73,99 %)
Rang superficie (45e / 336)
Rang population (74e / 336)
Histoire
Province historique Finlande du Sud-Ouest
Province Finlande occidentale
Fondation 1617
Droits de Cité depuis 1617
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Uusikaupunki
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Uusikaupunki


Uusikaupunki (Nystad en suédois) est une ville du sud-ouest de la Finlande, dans la région de Finlande du Sud-Ouest.

HistoireModifier

 
Municipalités absorbées par Uusikaupunki.
 
Carte interactive d'Uusikaupunki

Si son nom signifie nouvelle ville, c'est bien pourtant une des plus anciennes villes du pays, exactement la 10e plus vieille. Elle fut fondée en 1617 par le roi Gustave II Adolphe de Suède. Elle ne trouve cependant sa place dans l'histoire qu'un siècle plus tard. C'est là en effet qu'est signé le Traité de Nystad qui met fin à la Grande Guerre du Nord entre la Suède et la Russie, le . Ce traité voit la Suède céder à la Russie impériale de Pierre le Grand l'Estonie, l'Ingrie, la Livonie et une bonne partie de la Carélie, autour de la ville de Vyborg.

Sur le plan économique et politique, la proximité de la capitale Turku empêche la ville de devenir plus qu'un petit centre administratif et commercial. Le compositeur Bernhard Henrik Crusell y naît en 1775. La cité ne compte que 1600 habitants en 1820 (8 fois moins que Turku, et 4 fois moins que la nouvelle capitale Helsinki). Elle en compte 3 000 avant le grand incendie des années 1850 qui va la réduire en cendres. Elle est néanmoins reconstruite en bois, donnant à son centre historique une unité rare en Finlande aujourd'hui.

Le décollage industriel est très tardif, postérieur à l'arrivée de la voie ferrée de Turku en 1924. À la fin des années 1960, la ville compte 5 000 habitants et connaît son véritable décollage avec le lancement de la production automobile dans l'usine Valmet Automotive, qui commence à produire des voitures pour le compte du groupe Saab. Si cette production a pris fin en 2003, l'usine s'est diversifiée et assemble des voitures Porsche (notamment la Boxster). Elle a aussi produit pour Lada, Talbot et Opel. L'usine emploie encore plus de 1 000 personnes aujourd'hui.

Dans le même temps, la ville a absorbé 4 communes rurales, Uudenkaupungin maalaiskunta en 1969 (la municipalité rurale d'Uusikaupunki), Pyhämaa en 1974, Lokalahti en 1981 et enfin Kalanti en 1993.

Depuis fin 1992, la voie ferrée ne transporte plus de passagers mais est réservée au fret.

GéographieModifier

La ville est bordée par le Golfe de Botnie. La côte est très découpée, avec de nombreuses îles, mais le relief est assez peu accentué. Cette côte pittoresque permet à la municipalité de compter près de 4 000 maisons de vacances.

Les communes voisines sont Pyhäranta au nord, Laitila à l'est, Vehmaa au sud-est et Taivassalo au sud.

DémographieModifier

Depuis 1980, la démographie de Uusikaupunki a évolué comme suit[1],[3]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005
population 17 326 17 815 18 432 17 590 17 019 16 198
Année 2010 2015 2020
population 15 833 15 510 15 506

ÉconomieModifier

Le secteur principal d'emploi est l'industrie qui constitue 32,7 % des emplois. Les services (27,8 %) et le commerce (11,0 %) sont les suivants. Entre 1999 et 2009, la ville a perdu plus de 1100 emplois[4]

En le taux de chômage de la ville est de 7,6 %[4]. Le premier employeur est la ville avec 868 employés[5]. La ville possède la seule usine de voitures du pays Valmet Automotive[6]. Depuis la fin des années 1960, Valmet Automotive a fabriqué entre-autres des voitures pour Saab, Talbot, Opel, Lada, Porsche et Th!nk City[7]. En 2013, l'usine prépare des véhicules Fisker Karma et depuis des séries A de Mercedes-Benz[8].

Principales entreprisesModifier

En 2021, les principales entreprises de Satamala par chiffre d'affaires sont[9] :

Société C.A.
Valmet Automotive Oy 378 M
Vahterus Oy 50 M
Valmet Automotive Ev Power Oy 41 M
Nordic Soya Oy 41M
Vihannes-Laitila Oy 30 M
Vertek Oy 26 M
AluSteel Oy Ab 24 M
Uudenkaupungin Rautavalimo Oy 23 M
Vakka-Suomen Puhelin Oy 21 M
K-Supermarket Itäpoiju 15 M

EmployeursModifier

En 2021, ses plus importants employeurs sont[9]:

Employeur Employés
Valmet Automotive Oy 3169
Vakka-Suomen Puhelin Oy 396
Vahterus Oy 315
Valmet Automotive Ev Power Oy 198
Vertek Oy 135
Uudenkaupungin Rautavalimo Oy 85
Vihannes-Laitila Oy 82
AluSteel Oy Ab 48
Uudenkaupungin Työvene Oy 46
Ukitig Oy 44

Paysage urbainModifier

Le centre-ville suit un plan hippodamien[10].

TransportsModifier

 
Canal d'Uusikaupunki.

Transports ferroviairesModifier

La voie ferrée d'Uusikaupunki va de Turku jusqu'au dépôt d'Hangonsaari à Uusikaupunki. Le trafic de passagers sur la voie a été interrompu le , mais la voie est toujours utilisée pour le transport de produits chimiques vers l'usine de Yara d'Uusikaupunki.

Transports maritimesModifier

Le transport de marchandises est traité par le port d'Uusikaupunki. Il y a un port de plaisance en plein centre-ville.

Transports routiersModifier

La route principale 43 mène du nord-est de Laitila à Uusikaupunki via Kalanti. La route régionale 196 va de Taivassalo au nord, traverse Lokalahti et continue au nord jusqu'à Pyhäranta.

Distances avec les principales villes

JumelagesModifier

Les villes jumelles sont[11]:

 
Jumelages et partenariats d’Uusikaupunki. 
Jumelages et partenariats d’Uusikaupunki. 
VillePaysPériode
 Commune de Antsla (d)[12],[13] Estoniedepuis
 Haderslev[12] Danemarkdepuis
 Novgorod[12] Russiedepuis
 Sandefjord[12] Norvègedepuis
 Szentendre[12] Hongriedepuis
 Varberg[12] Suèdedepuis
 Östhammar[12] Suède

PersonnalitésModifier

Uusikaupunki est la ville de naissance du botaniste et l'ancien premier ministre finlandais Aimo Kaarlo Cajander. Le clarinettiste et compositeur Bernhard Henrik Crusell (1775-1838) y vit également le jour.

GalerieModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (fi) « Ennakkoväkiluku sukupuolen mukaan alueittain 2016 », Tilastokeskus, (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Väestökeskus (consulté le )
  4. a et b (fi) « Talousarvio 2012 ja taloussuunnitelma 2012-2014 », Uudenkaupungin kaupunki (consulté le )
  5. (fi) « Uudenkaupungin kaupunki: Henkilöstöraportti] » (consulté le )
  6. (fi) « Vakka-Suomen seutu ja matkailu », varsinais-suomi.fi (consulté le )
  7. (fi) « Cars manufactured », Valmet Automotive (consulté le )
  8. (fi) « Mersu-sopimus on elintärkeä Uudenkaupungin autotehtaalle », Tekniikka&Talous (consulté le )
  9. a et b (fi) « Uusikaupunki, Suurimmat », sur finder.fi (consulté le )
  10. (fi) Jalava, Mari, « Uudenkaupungin historian lyhyt oppimäärä », Uudenkaupungin kaupunki (consulté le )
  11. (fi) « Ystävyyskuntatoiminta », Uudenkaupungin kaupunki (consulté le )
  12. a b c d e f et g « Ystävyyskaupungit », Uusikaupunki (consulté le )
  13. « https://www.riigiteataja.ee/akt/680889 »