Ouvrir le menu principal

Sergueï Baltacha

joueur et entraîneur de football soviétique

Sergueï Baltacha
Image illustrative de l’article Sergueï Baltacha
Biographie
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique puis Drapeau : Ukraine Ukrainien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Lieu Marioupol
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Défenseur central (d)
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of Ukraine.svg Dynamo Kiev245 (6)
-Flag of England.svg Ipswich Town FC28 (1)
-Flag of Scotland.svg Saint Johnstone FC 90 (1)
-Flag of the United Kingdom.svg Caledonian FC (en)
-Flag of Scotland.svg Inverness Caledonian Thistle FC 9 (0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of Ukraine.svg Ukraine
-Flag of the Soviet Union (dark version).svg Union soviétique 45 (2)
1 Matchs de championnat uniquement.

Sergueï Pavlovitch Baltacha (en ukrainien : Сергій Павлович Балтача) est un footballeur soviétique d'origine ukrainienne, né le à Marioupol (Ukraine).

Il est le père de la joueuse de tennis Elena Baltacha et du footballeur Sergueï Baltacha Jr.

Sommaire

BiographieModifier

En clubModifier

Baltacha joue en URSS, en Angleterre, et en Écosse[1].

Avec l'équipe du Dynamo Kiev, il joue 254 matchs en première division soviétique, inscrivant sept buts. Il remporte avec cette équipe quatre titres de champion d'URSS et quatre Coupe d'URSS[1].

Au sein des compétitions européennes, il joue 21 matchs en Coupe d'Europe des clubs champions (un but), neuf matchs en Coupe de l'UEFA, huit en Coupe des coupes, et une rencontre en Supercoupe de l'UEFA[2]. Il est demi-finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1987 avec le Dynamo Kiev[3].

En équipe nationaleModifier

Baltacha compte 45 sélections et 2 buts en équipe d'URSS entre 1980 et 1988[1].

Avec ses compatriotes Anatoli Demyanenko et Aleksandr Tchivadze, il forme l'ossature de la défense des soviétiques lors de la phase finale du Mondial 82. Lors du premier tour, il marque le troisième but de la victoire de son équipe contre la Nouvelle-Zélande (3-0).

Absent du Mundial 86, il est présent en tant que remplaçant à l'Euro 1988. Il remplace Sergueï Gotsmanov à la 68e minute de la finale perdue contre les Pays-Bas (0-2).

Avec l'URSS, il remporte également le premier championnat du monde junior en 1977 en Tunisie.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier