Ouvrir le menu principal

Saison 1976-1977 du Stade rennais FC

Stade rennais football club
1976-1977

Généralités
Président Bernard Lemoux
Entraîneur Claude Dubaële
Résultats
Championnat 20e, relégué en D2
6V-9N-23D, 21 points
43 buts pour, 79 contre
Coupe de France Seizièmes de finale
FC Lorient 0 - 2, 1 - 0
Meilleur buteur Championnat :
Jean-Luc Arribart (6)
Laurent Pokou (6)
Toute la saison :
Jean-Luc Arribart (6)
Hervé Guermeur (6)
Laurent Pokou (6)
Alain Richard (6)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1976-1977 du Stade rennais football club débute le 6 août 1976 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 8 juin 1977 avec une redescente immédiate en Division 2.

Le Stade rennais FC est également engagé en Coupe de France.

Résumé de la saisonModifier

De retour en D1 après une saison d'absence, le Stade rennais débute sa saison sous les ordres d'un nouvel entraîneur. Claude Dubaële endosse cette responsabilité, prenant la suite d'un Antoine Cuissard qui se mue en recruteur[1]. Dubaële, resté deux ans à s'occuper des jeunes du club depuis 1974, trouve devant lui un effectif amoindri dès le début de saison. Pourtant, il a été fait appel à quelques habitués du haut-niveau : Claude Arribas, Léon Maier, Didier Notheaux et Alain Richard, qui comptent chacun plusieurs saisons en D1, font ainsi leur apparition sous le maillot rouge et noir. Malheureusement, Houssaine Anafal a le mal du pays[2] et surtout Laurent Pokou est toujours aux abonnés absents. L'attaquant ivoirien se ressent toujours de sa blessure au genou contractée en novembre 1975, et se fait opérer par deux fois d'un ligament interne. Il ne possède alors qu'une chance sur deux de pouvoir rejouer au football[3].

Pokou toujours blessé, Wilim moins performant que la saison précédente, l'attaque rennaise tourne au ralenti. On fait alors appel à Gérard Tonnel, presque attendu comme le sauveur[3], mais dont la saison se révélera plutôt décevante. Autre recrue qui ne donnera pas satisfaction, le Yougoslave Stjepan Matić. Arrivé en novembre à la suite de la résiliation du contrat d'Anafal[3], Matić ne s'imposera jamais, incapable de s'adapter. Il est vrai qu'à son arrivée, ce milieu offensif pensait rejoindre... le Stade de Reims[3].

Auteur d'un début de championnat plus que médiocre, le SRFC s'installe dans la zone de relégation dès la deuxième journée, et ne la quittera pas jusqu'à la fin de saison. Fait curieux dans tout ce marasme, les Rennais auront obtenu une de leurs six victoires de la saison face au FC Nantes, voisin et futur champion de France, lors de la troisième journée. Une éclaircie qui ne masquera pas les vingt-trois défaites concédées ni les difficultés économiques récurrentes rencontrées par le club. Malgré un déficit revu à la baisse en septembre[3], le club ne peut plus assurer en avril la paie de ses joueurs, une première pour le Stade rennais depuis les débuts professionnels en 1932[3]. La perspective de la relégation, consommée au soir la 32e journée[4], est évidemment annonciatrice d'une réduction conséquente de la masse salariale[3].

Vingtième au classement final malgré un léger redressement sportif en toute fin de championnat (grâce notamment au retour de Pokou sur les terrains), le Stade rennais boit le calice jusqu'à la lie en Coupe de France : il est éliminé dès les seizièmes de finale par le voisin lorientais, pensionnaire de la deuxième division.

Transferts en 1976-1977Modifier

L'effectif de la saisonModifier

Poste¹ Nat.² Nom Naissance Sélection³ Championnat Coupe France Total Saison Notes
M   M   M  
M   MAR Houssaine Anafal 15 septembre 1952   A 11 0 0 0 11 0 Contrat résilié fin octobre
M   FRA Jean-Luc Arribart 9 mars 1955 - 28 6 3 0 31 6
M   FRA Claude Arribas 13 août 1951 - 26 2 1 0 27 2
D   FRA Philippe Berlin 25 mars 1956 - 1 0 0 0 1 0
A   FRA Alain Bernard 25 septembre 1953 - 17 2 0 0 17 2
G   FRA Daniel Bernard 29 septembre 1949 - 19 0 3 0 22 0
D   FRA Dominique Blin 20 février 1952 - 9 0 3 0 12 0
M   FRA Patrick Delamontagne 18 juin 1957 - 27 2 3 0 30 2
M   FRA Hervé Guermeur 12 février 1949 - 37 5 3 1 40 6
G   FRA Pierrick Hiard 27 avril 1955 - 19 0 0 0 19 0
D   FRA Jean-Yves Kerjean 25 juin 1958 - 7 0 0 0 7 0
A   FRA Léon Maier 1er avril 1952   B 20 4 2 0 22 4
D   FRA Bertrand Marchand 27 avril 1953 - 34 3 1 0 35 3
M   YUG Stjepan Matić 24 septembre 1952 - 2 0 0 0 2 0 Arrive en novembre de Telstar
D   FRA Didier Notheaux 4 février 1948 - 34 0 3 0 37 0
D   FRA Daniel Périault 16 avril 1946 - 24 1 2 0 26 1
D   FRA Alain Philippe 1er mars 1953 - 8 0 1 0 9 0
A   CIV Laurent Pokou 20 août 1947   A 11 6 2 0 13 6
D   FRA Jean-Paul Rabier 25 janvier 1955 - 15 0 2 0 17 0
A   FRA Alain Richard 15 novembre 1946 - 30 3 3 3 33 6
D   FRA Alain Rizzo 13 octobre 1949 - 33 0 1 0 34 0
A   FRA Gérard Tonnel 22 septembre 1947   B 24 5 2 0 26 5
A   POL Jerzy Wilim 14 août 1941   A 19 2 0 0 19 2

Équipe-typeModifier

Il s'agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat.

Les rencontres de la saisonModifier

ListeModifier

Match Date Compétition Tour Adversaire Lieu ¹ Score Class. Buteurs pour le Stade rennais
1 6 août Division 1 1 Nîmes D   0-1 17
2 13 août Division 1 2 Reims E   0–3 20
3 18 août Division 1 3 Lens D   2-1 18 Guermeur   Wilim  
4 27 août Division 1 4 Bordeaux E   1–2 19 Tonnel  
5 7 septembre Division 1 5 Nice D   0–0 19
6 10 septembre Division 1 6 Valenciennes E   0-2 19
7 18 septembre Division 1 7 Nantes D   2-1 19 Guermeur   Tonnel  
8 24 septembre Division 1 8 Saint-Étienne E   0–4 20
9 2 octobre Division 1 9 Laval D   1–3 20 Wilim  
10 15 octobre Division 1 10 Metz E   0–1 20
11 23 octobre Division 1 11 Marseille D   2–1 20 Tonnel   Maier  
12 29 octobre Division 1 12 Troyes E   1-2 20 Arribas  
13 6 novembre Division 1 13 Sochaux D   2-2 19 Arribart   Maier  
14 10 novembre Division 1 14 Bastia E   1–3 19 Maier  
15 20 novembre Division 1 15 Lille D   3-1 19 Arribart   Richard   Gardon   (csc)
16 27 novembre Division 1 16 Nancy D   0-3 19
17 4 décembre Division 1 17 Angers E   0-1 19
18 11 décembre Division 1 18 Lyon D   2–2 19 Tonnel   De Rocco   (csc)
19 19 décembre Division 1 19 Paris SG E   1–3 19 Tonnel  
20 8 janvier Division 1 20 Reims D   2–2 19 Arribas   Delamontagne  
21 15 janvier Division 1 21 Lens E   1-3 19 Guermeur  
22 22 janvier Division 1 22 Bordeaux D   0–2 20
23 30 janvier Division 1 23 Nice E   0–4 20
24 6 février Division 1 24 Valenciennes D   0-2 20
25 13 février Coupe de France 1/32 finale Limoges N[7]   3-2 a.p. Guermeur   Richard    
26 18 février Division 1 25 Nantes E   1–3 20 Richard  
27 24 février Division 1 26 Saint-Étienne D   0-1 20
28 5 mars Division 1 27 Laval E   0–0 20
29 12 mars Coupe de France 1/16 finale aller Lorient E   0-2
30 19 mars Coupe de France 1/16 finale retour Lorient D   1-0 Richard  
31 23 mars Division 1 28 Metz D   2-3 20 Arribart   Richard  
32 2 avril Division 1 29 Marseille E   2–3 20 Pokou   Delamontagne  
33 16 avril Division 1 30 Troyes D   2-2 20 Pokou    
34 28 avril Division 1 31 Sochaux E   1–2 20 Maier  
35 3 mai Division 1 32 Bastia D   1–1 20 Pokou  
36 7 mai Division 1 33 Lille E   2–2 20 Arribart   Pokou  
37 21 mai Division 1 34 Nancy E   2–3 20 Marchand   Périault  
38 27 mai Division 1 35 Angers D   4–2 20 Marchand   Arribart   Guermeur   Pokou  
39 1er juin Division 1 36 Lyon E   2–1 20 Marchand   Arribart  
40 4 juin Division 1 37 Paris SG D   1–1 20 Guermeur  
41 8 juin Division 1 38 Nîmes E   2–6 20 A. Bernard    
  • 1 N : terrain neutre ; D : à domicile ; E : à l'extérieur ; drapeau : pays du lieu du match international


Détail des matchsModifier

Division 1Modifier

AllerModifier
RetourModifier

Coupe de FranceModifier

Bilan des compétitionsModifier

Compétition Vainqueur final Débute au tour Place ou tour final Première rencontre Dernière rencontre Nombre
Division 1 FC Nantes 1re journée 20e 38
Coupe de France AS Saint-Étienne 1/32 de finale 1/16 de finale 3

Division 1Modifier

ClassementModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
17 Valenciennes 31 38 9 13 16 41 56 -15
18 Angers 27 38 8 11 19 44 65 -21
19 Lille 21 38 7 7 24 40 67 -27
20 Rennes 21 38 6 9 23 43 79 -36

RésultatsModifier

Total Domicile Extérieur
Matchs Points V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff. V N D BP BC Diff.
38 21 6 9 23 43 79 -36 5 7 7 26 31 -5 1 2 16 17 48 -31


Résultats par journéeModifier

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain D E D E D E D E D E D E D E D D E D E D E D E D E D E D E D E D E E D E D E
Résultats D D V D N D V D D D V D N D V D D N D N D D D D D D N D D N D N N D V V N D
Points 0 0 2 2 3 3 5 5 5 5 7 7 8 8 10 10 10 11 11 12 12 12 12 12 12 12 13 13 13 14 14 15 16 16 18 20 21 21
Place 17 20 18 19 19 19 19 20 20 20 20 20 19 19 19 19 19 19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20

Source : Liste des rencontres
Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat: D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

RéférencesModifier

  1. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994, p. 374
  2. Claude Loire, op. cit., p. 376
  3. a b c d e f et g Claude Loire, op. cit., p. 378
  4. Classement de la première division à l'issue de la 32e journée de L1 1976-1977, LFP.fr
  5. Stjepan Matić n'arrive à Rennes qu'en novembre
  6. Houssaine Anafal voit son contrat résilié fin octobre. Il repart alors à Kénitra
  7. Match disputé à Niort

BibliographieModifier

Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Éditions Apogée, 1994