Ouvrir le menu principal

Saison 10 de Dallas
Série Dallas
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale
Nb. d'épisodes 29

Chronologie

Cet article présente les 29 épisodes de la dixième saison de la série télévisée américaine Dallas.

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Acteurs récurrentsModifier

Fiche techniqueModifier

RéalisateursModifier

ScénaristesModifier

ÉpisodesModifier

Épisode 1 : Le Réveil (1/2)Modifier

Titre original
Return to Camelot: Part 1 (trad. litt. : « Retour à Camelot : première partie »)
Numéro de production
223 (10-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Synopsis
Pamela ayant rêvé tous les événements consécutifs au faux décès de Bobby, la situation reprend celle laissée en suspens douze mois auparavant.
Résumé détaillé
Trouvant Bobby bien vivant sous sa douche, Pamela prend soudain conscience qu'elle a rêvé ce dont elle pensait avoir été témoin depuis sa mort supposée. Par conséquent, J.R. poursuit sa relation avec Mandy tandis que Sue Ellen continue à s'autodétruire. Donna est toujours enceinte pendant que Ray nourrit l'idée de se détacher des Ewing en achetant une superbe résidence avec terrain. Bobby et Pamela provoquent la colère de Jenna, J.R. et Cliff en leur annonçant leur prochain remariage. Devant le net ralentissement du marché pétrolier, Cliff s'approprie l'idée de Jamie de joindre ses forces à celles du cartel tandis que J.R. réfléchit à un plan d'intervention militaire pour affaiblir leurs concurrents arabes.
Commentaires
  • À l'exception de sa bande musicale, l'exacte dernière scène du dernier volet de la saison précédente est montrée en guise de prologue (offrant habituellement un bref aperçu de l'épisode du jour).
  • Ce premier épisode de la saison fut une première fois diffusé le même soir que le volet suivant.
  • Le résolution du mystère entourant l'improbable retour de Bobby dans la saga, déclaré mort depuis l'épisode 30 de la saison 8, constitue le plus radical et controversé tournant scénaristique envisagé par une série télévisée. C'est à la femme de l'acteur Patrick Duffy qu'on prêterait par ailleurs l'idée originale du rêve. La saison 9 y gagna de fait le surnom de "dream season" (litt. : "la saison rêvée").
  • La série ayant jusque là suivi une chronologie en phase avec son époque de première diffusion, cette saison accuse par conséquent pour la première fois un retard de douze mois en réinstallant sa narration non en cours d'année 1986 mais 1985.
  • Outre sa référence au palais du légendaire roi Arthur, le titre original de ce double épisode, inspiré d'une courante expression anglo saxone signifiant un "retour à l'âge d'or/à un contexte idyllique" (notamment employée pour désigner la présidence de John F. Kennedy de 1961 à 1963) fait ici à la fois allusion au retour du cadet Ewing et au reniement des supposés égarements narratifs de la saison précédente.
  • Dack Rambo figure ici pour la première fois dans le générique du début.
  • À un moment du dialogue, Bobby cite une réplique extraite du film américain Annie Hall sorti en 1977 et réalisé par Woody Allen : « sex was the most fun I've ever had without laughing » (litt. : « le sexe était l'activité qui m'amusait le plus sans pour autant me faire rire »), approximativement traduite par la VF : « l'amour est la meilleure chose qu'on ait inventée après le rire ».
  • Linda Gray dans le rôle de Sue Ellen n'intervient ici que dans une seule scène.

Épisode 2 : Le Réveil (2/2)Modifier

Titre original
Return to Camelot: Part 2 (trad. litt. : « Retour à Camelot : seconde partie »)
Numéro de production
224 (10-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Un puits Ewing est saboté. Jenna quitte Southfork. Un mystérieux cowboy est embauché par Ray. J.R. impose Donna à la tête du lobby pétrolier créé par Cliff. Sue Ellen a résolu d'en découdre avec son mari.
Résumé détaillé
Une fois n'est pas coutume, J.R. comme Bobby trouvent assez bonne l'idée de Cliff de créer un lobby pétrolier (qu'il doit essentiellement à Jamie sans l'admettre). Un mystérieux saboteur enflamme le puits Ewing 12 que les pompiers ont le plus grand mal à éteindre. Wes Parmalee, un cowboy d'âge mûr en possession d'une photo de Miss Ellie jeune entre au service des écuries Ewing. Ne se sentant plus à sa place, Jenna décide de quitter Southfork pour une plus modeste maison de banlieue. Piquée au vif d'avoir croisé une Mandy résolue à lui prendre son mari, Sue Ellen redéfinit une bonne fois avec ce dernier les termes de leur mariage : si elle s'estime en droit à le tromper aussi, lui ne doute en revanche pas une seconde que, tôt ou tard, l'alcool la détruira. J.R. propose avec succès au comité pétrolier de nommer Donna à la tête du lobby initié par Cliff. Sue Ellen engage un homme dans une manifeste intention d'empoisonner les relations entre J.R. et Mandy.
Commentaires
  • Ce second épisode de la saison fut une première fois diffusé le même soir que le précédent.
  • Jamie présente ici à nouveau son frère Jack à Cliff puisque, la première fois, leur rencontre faisait partie du rêve de Pamela.
  • Jusque là prénommé Ben Stivers, Steve Forrest entre ici une nouvelle fois en scène dans un rôle globalement similaire, l'énigmatique Wes Parmalee.

Épisode 3 : Le Pari de Sue EllenModifier

Titre original
Pari Per Sue (trad. litt. : « Égal à Sue »)
Numéro de production
225 (10-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Bobby désapprouve les fermetures de nombreux gisements Ewing pendant que J.R. met au point un plan de sabotage des puits arabes. Sue Ellen achète un commerce de lingerie fine.
Résumé détaillé
Miss Ellie fait la connaissance de Wes, nouvelle recrue au ranch. Consciente d'être suivie par un homme, Mandy alerte J.R. d'un danger qu'elle sent confusément peser sur elle. Signifiant à Jack toute son animosité à son égard, J.R. fait enquêter sur son passé pour y trouver comme à son habitude de quoi l'écarter des affaires Ewing. Entre Cliff et Jamie, la passion semble s'être considérablement tempérée. Bobby s'oppose à la fermeture systématique des puits peu rentables préconisée par son frère. Délaissé par Donna, très prise par son nouveau poste, Ray se rapproche de Jenna. Déterminée à humilier son mari, Sue Ellen fait d'abord l'acquisition d'une boutique de lingerie fine. J.R. consulte un militaire en retraite pour mettre au point une opération de sabotage pétrolier de concurrents arabes.
Commentaires
  • Le titre original de cet épisode Pari Per Sue (litt. : "pari à la manière de Sue") est un ironique détournement de la formule latine "Pari passu" très usitée dans les contrats d'affaires, signifiant "d'un pas égal" ou "allant de pair".
  • C'est ici seulement la troisième ou quatrième fois de la série que Miss Ellie se manifeste dans les bureaux Ewing.
  • Mandy Winger est suivie par un homme dans une galerie marchande un peu comme un autre personnage joué par Deborah Shelton dans Body Double, le thriller érotique réalisé par Brian de Palma et sorti en 1984.
  • À un moment du dialogue, J.R. et le général en retraite évoquent l'invasion de la Grenade réalisée en 1983 par les États-Unis et le désastreux débarquement de la baie des Cochons du qui visait à renverser le régime castriste de Cuba.

Épisode 4 : Le Futur RoiModifier

Titre original
Once and Future King
Numéro de production
226 (10-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Sue Ellen précise son plan d'humiliation de J.R. Cliff rachète à Jack ses dix pour cent Ewing. Bobby prend conscience des négatifs effets de la fermeture excessive des puits Ewing. Miss Ellie s'interroge sur l'identité de Wes Parmalee.
Résumé détaillé
Cliff rachète à Jack ses dix pour cent de la compagnie Ewing, au grand dam de Jamie qui supporte de moins en moins l'égoïsme de son mari. Sue Ellen promeut auprès d'une clientèle plus huppée sa ligne de sous-vêtements bon marché en vue d'engager Mandy en tant que mannequin vedette de sa campagne. Une certaine Karen Carlson vient auprès de Bobby plaider la cause de son mari qui s'est rendu à la police pour avoir enflammé le puits 12 suite à la paupérisation des anciens employés Ewing. Surmontant sa réticence à lui venir en aide, Bobby apprend que l'homme vient de se pendre. Mandy désigne à J.R. l'homme qui la suit et qui ne tarde pas devoir renoncer à sa filature sous la menace d'intimidantes représailles. Venu rendre visite à Wes, Miss Ellie découvre parmi ses affaires un certain nombre d'articles ayant appartenu à son défunt mari Jock.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet est aussi celui de la célèbre tétralogie épique britannique inspirée de la légende du roi Arthur, Once and Future King (en) (traduit La Quête du Roi Arthur pour son édition française), écrite par T. H. White et publiée en 1958. À l'origine, ce même titre serait inspiré, selon Sir Thomas Malory, de l'inscription latine « Hic iacet Arthurus, rex quondam, rexque futurus »(litt. : "Ici repose Arthur, naguère roi, futur souverain") trouvée sur la tombe du dit roi.

Épisode 5 : ÉnigmesModifier

Titre original
Enigma
Numéro de production
227 (10-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Mandy s'investit dans la promotion des lingeries fines Valentine. Aux aboies, Cliff s'en remet à la générosité de Pamela pendant que J.R. et Bobby peinent à obtenir un substentiel prêt bancaire. Miss Ellie en appelle à Punk pour l'aider à confronter Wes Parmalee.
Résumé détaillé
Effarée d'entendre Wes prétendre être Jock en personne, Miss Ellie le chasse du ranch sans ménagement. John Ross devient à nouveau l'enjeu d'un possible divorce entre Sue Ellen et J.R. Excédée de voir ce dernier se laisser aller à ses mouvements d'humeur, Mandy se lance dans la campagne publicitaire des tenues provocantes Valentine. En détresse financière, Cliff supplie Pamela d'injecter deux millions de dollars dans ses affaires. De leur côté, les frères Ewing essuient leur premier refus d'un gros emprunt bancaire. Si Bobby se laisse tenter par l'exorbitante mise en garantie de la moitié de la Ewing Oil, J.R., lui, précise son projet d'opération paramilitaire en pays arabes. Ne comprenant pas le départ précipité de Wes, Ray retrouve sa trace et se voit recommander d'en référer directement à Miss Ellie, qui se refuse à tout commentaire. Celle-ci soumet néanmoins la question à Punk qui, reconnaissant les articles de Jock, se déclare prêt à obtenir de Wes une sérieuse explication.
Commentaires
  • C'est la première fois que de réelles archives d'actualités filmées sont intégrées à un montage télévisé vu dans la série.

Épisode 6 : Trompe-l'œilModifier

Titre original
Trompe-l'œil
Numéro de production
228 (10-06)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Les affirmations de Wes suscitent autant le trouble que l'incrédulité. April Stevens fait valoir son droit à cinquante pour cent des avoirs de son ex-mari Jack. Sue Ellen a enfin jeté la discorde entre Mandy et son mari.
Résumé détaillé
J.R. contacte le mercenaire B.D. Calhoun pour mettre au point son plan de sabotage en pays arabes. Miss Ellie informe les siens des improbables affirmations de Wes Parmalee selon lesquels il aurait miraculeusement survécu à son accident, partiellement amnésique et brûlé au troisième degré mais guéri et transformé par la chirurgie réparatrice. Incrédules, Bobby et J.R. exigent chacun à leur manière son départ immédiat pendant que Ray choisit d'attendre ce que décidera Wes. Mettant Mandy en demeure d'interrompre sa carrière de mannequin après avoir découvert dans la presse ses photos excessivement aguichantes, J.R. essuie une fin de non-recevoir. April Stevens, ex-femme de Jack, resurgit dans sa vie sans faire mystère de sa vénalité. Poussé à bout à force de se voir traité d'imposteur, Wes ébranle les certitudes des fils Ewing en énonçant des secrets que seul Jock pouvait connaître.
Commentaires
  • Sheree J. Wilson et Hunter von Leer (en) apparaissent ici pour la première fois dans les rôles respectifs d'April Stevens et de B.D. Calhoun.
  • À un moment du dialogue, Wes Parmalee se défend de toute imposture en invoquant les quatre années de solitude connu par Jock suite à son accident survenu en . Bizarrement, cet épisode semble donc soudain tenir compte de la saison 9 rêvée par Pamela dans la chronologie de la série, réinstaurant sa traditionnelle mise en phase avec sa date de première diffusion (ici, le ).

Épisode 7 : Un plan radicalModifier

Titre original
Territorial Imperative (trad. litt. : « Impératif territorial »)
Numéro de production
229 (10-07)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Wes représente désormais une menace tangible pour l'empire Ewing. La jeune Charlie entame sa crise d'adolescence. Sue Ellen ne rate aucune occasion d'enfoncer son mari volage.
Résumé détaillé
Tendant à son frère un chèque de deux millions de dollars, Pamela, excédée, lui signifie qu'elle ne lui volera plus jamais à son aide. Apprenant que les affirmations de Wes seraient légalement défendables, J.R. et Bobby se mettent en ordre de bataille pour le discréditer une fois pour toutes. Cliff fait la connaissance d'April. Évoquant des souvenirs plus intimes, Wes plonge Miss Ellie plus encore dans le doute. Bobby et Pamela découvrent la jeune Charlie s'adonnant à de mauvaises fréquentations. Donna redoute que Ray n'entame une relation plus sérieuse avec Jenna. La notoriété grandissante de Mandy exaspère de plus en plus J.R. Assurée de continuer à pousser son mari à bout, Sue Ellen offre à Wes de le soutenir financièrement pour défendre ses intérêts. Jenna reçoit par téléphone de son médecin une nouvelle à première vue alarmante.
Commentaires
  • Le titre original fait ironiquement référence à l'essai écrit par Robert Ardrey et publié en 1966 The Territorial Imperative (en) développant l'idée que l'instinct de territorialité présiderait à tout rapport humain.

Épisode 8 : La Deuxième FoisModifier

Titre original
The Second Time Around
Numéro de production
230 (10-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Synopsis
Jamie se sépare de Cliff. La grossesse de Jenna pourrait compromettre le remariage de Pamela avec Bobby.
Résumé détaillé
Jenna informe Ray qu'elle est enceinte d'un enfant de Bobby qu'elle décide de laisser dans l'ignorance. Pamela convainc son frère de l'escorter lors de son imminent remariage à Southfork. J.R. tente en vain de racheter les lingeries Valentine. Découvrant son mari en train d'embrasser April, Jamie décide le quitter sur le champ. Parmalee se dit prêt à se soumettre aux tests exigés par les frères Ewing. La cérémonie de mariage est sur le point d'être célébrée quand Ray, dans un accès d'humeur, révèle à Bobby, J.R. et Pamela la vérité à propos de Jenna.

Épisode 9 : Les cloches sonnentModifier

Titre original
Bells Are Ringing
Numéro de production
231 (10-09)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Le second mariage de Pamela et Bobby est célébré après un bref retard. Le mystère entourant la réelle identité de Wes Parmalee s'épaissit.
Résumé détaillé
Malgré l'annonce intempestive de la grossesse de Jenna, le remariage de Bobby et Pamela a bien lieu au ranch. À une certaine amertume s'y mêle néanmoins une teinte de nostalgie au souvenir de leur première union célébrée en hâte une dizaine d'années auparavant. Apprenant que le divorce de Jack d'avec April lui donne droit à la moitié de ses avoirs, J.R. offre à son cousin de lui racheter ces dix pour cents de la Ewing Oil, essuyant un premier refus. Jenna ne rejette pas encore l'idée de subir un avortement mais l'idée que Bobby puisse reconnaître l'enfant une fois né met Pamela terriblement mal à l'aise. Les banques gèlent les crédits accordés aux frères Ewing le temps que le mystère Parmalee soit élucidé. Non seulement Miss Ellie est sur le point de se laisser convaincre par Wes mais le détective parti enquêter en Amérique du sud sur son identité semble confirmer ses affirmations.
Commentaires
  • Le titre original Bells Are Ringing détourne ironiquement celui de la comédie musicale américaine de Betty Comden et Adolph Green, musique de Jule Styne, créée à Broadway en 1956.
  • Ironisant sur le manque de clairvoyance de Cliff, J.R. évoque un hypothétique conseil donné au général Custer en référence à la notoire défaite de ce dernier lors de la bataille de Little Bighorn qui le confronta à une coalition de tribus indiennes les 25 et et où il perdit la vie.
  • Lors de la cérémonie de mariage, un flash-back en noir et blanc offre un aperçu de la précédente célébration unissant Pamela à Bobby manifestement tourné la même année que cette saison 10. En effet, celle-ci n'avait jusque là jamais été montrée à l'écran, le tout premier épisode de la saga se déroulant dans les jours qui s'ensuivaient.
  • C'est ici la première fois qu'un personnage est poussé dans une piscine autre que celle de Southfork.

Épisode 10 : Du beau mondeModifier

Titre original
Who's Who at the Oil Baron's Ball ? (trad. litt. : « Qui est qui au bal des barons du prétole ? »)
Numéro de production
232 (10-10)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Une carrière d'actrice se dessine pour Mandy. Wes profite du bal des barons du pétrole pour confirmer qu'il est bien Jock.
Résumé détaillé
Surprenant sa femme au musée en fin d'entretien avec Wes, Clayton ne peut réfréner une profonde jalousie. J.R. est mis en garde par le service des renseignements des risques à s'associer à B.D. Calhoun. Wes est hanté par des cauchemars liés à un accident d'hélicoptère. Paniqué à l'idée que ce dernier ne remette en cause l'échiquier pétrolier, Cliff renonce à racheter les dix pour cent de la Ewing Oil détenus par Jack. Sue Ellen voit d'un très bon œil que Mandy soit contactée par Hollywood pourvu que ses prochains tournages l'éloignent autant que possible de Dallas. Contre toute attente, les radios des torax de Jock et de Wes réunissent un nombre impressionnant de blessures communes. L'annuel bal des barons du pétrole suit son cours habituel quand Wes surgit soudain sur l'estrade pour annoncer à tous qu'il est bel et bien Jock jusqu'à preuve du contraire. Mis en demeure par les fils Ewing de se soumettre à un détecteur de mensonge, il n'hésite pas à relever le défi.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet joue sur le sens premier (litt. : "Qui est qui") du dictionnaire réunissant les biographies de personnalités connues.
  • Cet épisode marque la toute dernière apparition à l'écran de l'acteur John Zaremba, décédé moins d'un mois après sa première diffusion.
  • Consultant une radio de Jock indiquant une blessure par balle, Bobby et J.R. évoquent brièvement la chasse à l'homme dont ils avaient été victimes dans l'épisode 6 de la saison 3.
  • À un moment du dialogue, J.R. commente le prétendu rêve mégalomane d'April en mentionnant le nom de Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse très attaché au symbolisme des rêves.

Épisode 11 : La PreuveModifier

Titre original
Proof Positive (trad. litt. : « La preuve flagrante »)
Numéro de production
233 (10-11)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Mandy renonce à J.R. Wes Parmalee se soumet avec succès au détecteur de mensonge.
Résumé détaillé
Furieux, Clayton décide de s'éloigner de Southfork le temps que Miss Ellie ait écarté tout doute quant à la réelle identité de Parmalee. Sue Ellen révèle à Pamela qu'elle est à la tête de la collection Valentine. Ayant passé un bout d'essai avec succès, Mandy hésite encore à signer le contrat hollywoodien qui la forcerait à quitter Dallas. Consultant J.R., elle se rend compte que leur relation n'a plus d'avenir et décide de lui signifier ses adieux. Offrant à Jenna de la laisser adopter son futur bébé, Pamela se heurte à un refus catégorique. Parmalee se soumet enfin au détecteur de mensonge qui semble confirmer qu'il est bien Jock. Si ce test n'est pas légalement recevable, il n'en renforce pas moins ses chances de prendre définitivement possession de la Ewing Oil.
Commentaires
  • Autant dans le style vestimentaire que dans le dialogue, le bout d'essai de Mandy Winger est un flagrant pastiche de la série policière américaine Deux flics à Miami (Miami Vice) produite par Michael Mann et justement diffusée en prime time en rivalité avec Dallas de 1984 à 1989.

Épisode 12 : Toujours la même histoireModifier

Titre original
Something Old, Something New (trad. litt. : « Quelque chose d'ancien, quelque chose de nouveau »)
Numéro de production
234 (10-12)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Sue Ellen triomphante dévoile son plan à Mandy et J.R. Ce dernier désavoue la très prochaine opération de sabotage de B.D. Calhoun en Arabie Saoudite. Miss Ellie est en passe de se laisser courtiser par Wes.
Résumé détaillé
Une fois signé le contrat vouant Mandy à une prometteuse carrière hollywoodienne, Sue Ellen lui révèle avoir orchestré son revirement de carrière à seule fin de l'éloigner de son mari, qu'elle ne tarde d'ailleurs pas à renseigner aussi. Jenna, furieuse, vient assurer Bobby que ni lui ni Pamela ne connaîtront l'enfant qu'elle mettra au monde et qu'elle va lui rembourser son prêt financier pour la boutique. B.D. Calhoun poursuit sa mission en Arabie Saoudite malgré la subite annulation ordonnée par J.R. qui, inquiet d'être poursuivi par le gouvernement, décide de collaborer à son arrestation. Pamela n'accepte de soutenir financièrement son frère qu'à condition de participer à la gestion de ses affaires. Donna fait ses premiers pas dans l'impressionnante arène politique de Washington D.C. Bobby part enquêter en personne en Amérique du sud. Wes Parmalee met la dernière main à son opération de séduction auprès de Miss Ellie qui résiste bien peu à son tendre baiser sur la bouche.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet est le début d'une liste de quatre articles porte-bonheur traditionnellement portés par une jeune mariée durant ses noces, la formule complète étant "Something old, Something New, Something Borrowed, Something Blue (litt: "quelque chose d'ancien, quelque chose de nouveau, quelque chose emprunté, quelque chose de couleur bleu"), à quoi s'ajoutait, selon le vieux vers anglais qui l'inspira, "A Sixpence in your Shoe" (litt. : "Une pièce de sixpence dans votre chaussure").
  • Exceptée son ultime apparition dans le revival diffusé en 2013, Deborah Shelton dans le rôle de Mandy Winger s'absentera de la saga pour ne plus intervenir que dans les quatre derniers volets de cette saison.

Épisode 13 : Le Couple à la modeModifier

Titre original
Bar-B-Cued (trad. litt. : « Frit au barbecue »)
Numéro de production
235 (10-13)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Comme souvent, le traditionnel barbecue de Southfork devient le théâtre de certains réglements de compte, à commencer par la révélation définitive de l'identité de Wes.
Résumé détaillé
Craignant de voir sa mère succomber définitivement au charme de Wes, J.R. implore Clayton de retourner vivre à Southfork, en vain. Jeremy Wendell assure Parmalee de son soutien dans son plan d'anéantissement de la famille Ewing. Au moment d'officialiser leur séparation, Jamie facture à Cliff deux millions de dollars pour sa contribution au bon fonctionnement de ses affaires. Plus Bobby enquête sur Wes et plus les témoignages semblent d'abord confirmer son identité en tant que Jock. Même April, envoyée par J.R. jouer de sa séduction, admet s'être laissée impressionner par la droiture morale de Wes. L'opération de sabotage en Arabie Saoudite désavouée par l'aîné Ewing a finalement bien lieu. Soucieux d'assurer ses arrières, J.R. offre à sa secrétaire de devenir la directrice de façade de sa future compagnie. Miss Ellie vient assurer Clayton qu'elle ne reconnaîtra désormais d'autre mari que lui. April profite du traditionnel barbecue annuel à Southfork pour réclamer à Jack par voie légale les cinquante pour cent de ses revenus, à quoi celui-ci, lui tendant cyniquement cinquante cents, répond avoir cédé ses parts Ewing à sa sœur au prix d'un dollar symbolique, au grand dam de Cliff qui réfléchit soudain au moyen de reconquérir sa femme. Wes s'invite au ranch en pleines festivités. L'ambiance est sur le point de virer au pugilat quand l'arrivée impromptue de Bobby en hélicoptère vient apaiser les tensions : Wes Parmalee était en fait un membre de la dernière expédition de Jock qui, ayant écouté ses divagations dues à la fièvre, a recueilli ses secrets les plus intimes. Au moment de lui demander des comptes, la famille constate que l'homme s'est empressé de disparaître.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet est une variante de la désignation habituelle du passage obligé de chaque mi-saison de la saga, le traditionnel barbecue familial à Southfork.
  • Au moment d'établir les conditions de leur divorce, Jamie émet à Cliff un sous-entendu d'ordre sexuel qui a bizarrement été gommé dans la version française au profit d'une plus directe mention de chantage : « I'm exactly doing [to you] what you haven't done to me since just after we got married » (litt. : « je te fais exactement ce que tu as cessé de me faire au lendemain même de notre mariage »).
  • Steve Forrest et Jenilee Harrison (en) dans leurs rôles respectifs de Wes Parmalee et Jamie Ewing apparaissent ici pour la dernière fois. Si le sort du premier restera à jamais indéterminé, la seconde sera déclarée morte dans l'épisode 20 de cette même saison.
  • Bien que mentionnée au générique, Priscilla Presley ne figure pas dans cet épisode.
  • Dack Rambo dans le rôle de Jack Ewing s'absentera de la série à partir du volet suivant pour ne réapparaître que dans les épisodes 24 et 25 de cette saison.

Épisode 14 : Pris au piègeModifier

Titre original
The Fire Next Time (trad. litt. : « La Prochaine Fois, le feu »)
Numéro de production
236 (10-14)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
À peine l'imposture de Parmalee dévoilée, J.R. se retrouve en butte à une nouvelle menace.
Résumé détaillé
La résolution du mystère Parmalee rétablit d'un coup la stabilité de l'empire Ewing. Seul Clayton se maintient dans une amère réserve devant l'indulgence de Miss Ellie à l'égard de l'imposteur. Consciente de l'attirance grandissante de Ray pour Jenna, Donna se résout à contrecœur à lui demander le divorce. La Westar propose à Cliff de se servir de la position privilégiée d'épouse de Bobby de sa sœur pour lui soutirer à son insu des informations confidentielles sur les affaires Ewing. J.R. se retrouve soudain menacé de représailles par B.D. Calhoun du fait d'avoir collaboré avec les autorités pour le mettre hors d'état de nuire.
Commentaires

Épisode 15 : Un cadavre encombrantModifier

Titre original
So Shall Ye Reap (trad. litt. : « Ce que vous semez »)
Numéro de production
237 (10-15)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
L'étau de B.D. Calhoun se resserre sur J.R.
Résumé détaillé
La grossesse de Jenna rend Pamela abusivement protectrice à l'égard de Christopher. April est à la fois courtisée par J.R. et Jeremy Wendell dans la négociation de sa moitié des dix pour cent de la Ewing Oil détenus par Jack. Ivre de vengeance, B.D. Calhoun choisit d'abord de torturer J.R. psychologiquement en assassinant leur intermédiaire en guise d'avertissement. Pamela met Cliff en demeure de lui rendre son argent englouti dans la gouffre financier dont elle a appris l'ampleur par Jordan Lee. Clayton ne retrouvera la paix qu'après avoir fait payer son imposture à Wes Parmalee. Ray décide de lutter pour obtenir la garde de l'enfant que Donna mettra au monde de même que Bobby qui affirme à Jenna venue lui rembourser son prêt qu'il fera tout pour faire pour faire valoir ses droits sur son bébé à sa naissance. B.D. Calhoun entre en contact avec Sue Ellen avec une manifeste intention de nuire.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet est la seconde partie du proverbe « As ye sow, so shall ye reap" dont l'équivalent français est « On ne récolte que ce que l'on sème », lui-même titre du chapitre 18 du Livre d'Ézéchiel, sous-partie dans l’Ancien Testament.

Épisode 16 : Tic tacModifier

Titre original
Tick, Tock
Numéro de production
238 (10-16)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
B.D. Calhoun met son plan de destruction de J.R. à exécution.
Résumé détaillé
Défendant son droit à garder l'enfant porté par Donna, Ray se heurte à l'opinion contraire de Jenna qui, piquée au vif, lui oppose la nécessité d'en céder la garde à sa mère. Pamela se débat sur deux fronts à la fois : protéger les intérêts de son fils contre ceux de l'enfant porté par Jenna et la récupération de l'argent prêté à son frère et dont les échéances arrivent à terme. Préparant une bombe à retardement, B.D. Calhoun subtilise le trousseau de clés de Sue Ellen et s'infiltre dans les bureaux Ewing. Cliff emprunte six millions de dollars à Jemery Wendell en se portant garant de ses trente pour cent de la société héritée de sa mère. S'introduisant en pleine nuit jusque dans la chambre à coucher de J.R., Calhoun place sa bombe sur sa table de chevet.
Commentaires
  • C'est la troisième de fois de la série que la mise en scène use d'une caméra subjective pour suggérer le point de vue d'un tueur, les deux précédentes coïncidant avec les deux tentatives ratées d'assassinat de J.R. dans les cliffhangers des saisons 3 et 7.

Épisode 17 : Le Visiteur nocturneModifier

Titre original
Night Visitor
Numéro de production
239 (10-17)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
J.R. craint pour la sécurité de sa famille.
Résumé détaillé
Calhoun n'ayant cherché qu'à mettre J.R. à bout de nerfs, la bombe installée sur sa table de nuit se révèle assez rudimentaire pour que ce dernier la désamorce sans difficulté. April entame une procédure d'annulation de la vente à Jamie des dix pour cents de la Ewing Oil. Clayton cherche toujours le moyen de remettre la main sur Parmalee. Paul Morgan tente de dissuader Ray de traîner Donna en justice pour obtenir la garde de leur futur enfant en lui expliquant que, non content de devoir l'accabler de toutes les tares, il devra renoncer à la moindre relation amicale avec Jenna. April consolide charnellement son association avec J.R. Soudain prise d'un malaise, Donna est conduite d'urgence à l'hôpital. Calhoun s'arrange pour droguer le café de Sue Ellen dans un établissement public, la laissant à son entière merci.

Épisode 18 : Le Chat et la SourisModifier

Titre original
Cat and Mouse
Numéro de production
240 (10-18)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Calhoun se lance dans le jeu pervers du chat et de la souris.
Résumé détaillé
Ray, qui se rend au chevet de Donna, traitée à Washington pour une appendicite sans gravité, se découvre un possible rival dans le sénateur Andrew Dowling. Après avoir mystérieusement découché, Sue Ellen ressurgit au petit matin, déclarant ignorer où elle a passé la nuit. Elle a beau affirmer rester sobre, tous la croient replongée dans l'alcool. J.R. reçoit des photos d'elle au lit avec Calhoun. Croyant d'abord à une sordide aventure, J.R. comprend vite qu'elle a fait l'objet d'une sinistre mise en scène. Il informe enfin Bobby de la menace que le mercenaire fait peser sur lui. Les deux frères joignent leurs forces pour déjouer ses manœuvres.
Commentaires
  • Ici dans un rôle secondaire anonyme, Brenda Strong interprètera l'épouse de Bobby dans le revival de 2012 sans la moindre indication qu'il agit ou non du même personnage.

Épisode 19 : CalhounModifier

Titre original
High Noon for Calhoun (trad. litt. : « Zénith pour Calhoun »)
Numéro de production
241 (10-19)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
L'ultime règlement de comptes entre J.R. et B.D. Clahoun.
Résumé détaillé
Amoindrissant sa propre responsabilité, J.R. explique à Sue Ellen, Pamela et Ray la nécessité d'éloigner pour un temps John Ross et Christopher de la menace que Calhoun fait peser sur leur famille. Pour Bobby et son frère, la guerre des nerfs atteint son comble. Mais Calhoun est déjà sur la piste des enfants Ewing et ne tarde pas à kidnapper le fils de J.R. Ce dernier, armé, se rend sur instructions du ravisseur dans un dépôt de lignes ferroviaires aux environs de Los Angeles, où il est vite mis en joue puis touché par balle. Ray et Bobby parviennent néanmoins à abattre Calhoun, l'enfant est libéré et J.R. est à terre, manifestement blessé à l'abdomen.
Commentaires

Épisode 20 : EmbrouillesModifier

Titre original
Olio (trad. litt. : « Huile/pétrole »)
Numéro de production
242 (10-20)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
J.R. cède pour un temps à Bobby la gestion de la Ewing Oil.
Résumé détaillé
Pendant que J.R. passe quelques jours à l'hôpital pour y traiter une blessure superficielle, Ray et Bobby sont d'abord retenus par la police de Los Angles pour homicide. La C.I.A. intervient néanmoins pour annuler toute accusation. L'éloignement de Pamela fait perdre à Cliff une juteuse affaire au profit des Ewing. Se déclarant épuisé nerveusement et physiquement, J.R. propose à Bobby de lui céder la pleine gestion de la compagnie familiale le temps de s'accorder du repos. Sue Ellen se laisse attendrir par l'inconditionnel dévouement de son mari pour son fils et son radical changement d'attitude. Prise de dépit, April n'en continue pas moins de jouer double-jeu avec Jeremy Wendell et J.R. qui, grâce à ses renseignements, ne renonce pas à surveiller, voire orienter, les négociations de son cadet. Charlie vient supplier Ray de renouer avec sa mère. Sue Ellen apprend par téléphone l'accident mortel de Jamie survenu en Californie.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet est le mot italien Olio signifiant "l'huile", ou plus spécifiquement "le pétrole".
  • C'est le premier épisode des trois que l'acteur Steve Kanaly mettra en scène pour cette saga.
  • Bien que mentionnée au générique, Priscilla Presley ne figure toujours pas dans ce volet.
  • En début d'épisode, dans la version originale, Pamela ironise sur la surmédiatisation de l'échange de coups de feu du volet précédent en mentionnant « shoot out at the L.A. Corral » (litt. : « règlement de comptes à Los Angeles Corral ») en référence à la mythique fusillade d'O.K. Corral qui inspira de nombreux westerns (allusion totalement effacée de la version française).
  • Le personnage de Jamie Ewing, absente du récit depuis l'épisode 13 de cette saison, meurt ici pour la deuxième fois sans que son accident mortel ne soit même visuellement suggéré, contrairement au cliffhanger de la saison précédente, dite "rêvée", où on la voyait succomber aux effets d'une bombe.

Épisode 21 : Un deuil dans la familleModifier

Titre original
A Death in the Family
Numéro de production
243 (10-21)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
La mort de Jamie pourrait avoir des répercussions inattendues dans le rapport de force entre les Barnes et les Ewing.
Résumé détaillé
L'annonce de la mort accidentelle de Jamie accable Cliff d'infinis regrets. A priori seul héritier de la défunte, Jack reste injoignable. Croyant pouvoir user du vrai pistolet de son père comme d'un jouet, le jeune Christopher manque de peu blesser gravement John Ross. Ne pouvant se résoudre à ternir bassement la réputation de Donna pour obtenir la garde de leur futur enfant, Ray s'accorde avec elle sur un divorce à l'amiable et décide de renouer contact avec Jenna. Après ouverture du coffre de Jamie et de ses documents officiels, il apparaît que ni son testament ni son divorce d'avec Cliff n'ont été légalement validés : ce dernier pourrait par conséquent très vraisemblablement hériter de deux millions de dollars mais surtout de ses dix pour cent de la Ewing Oil.
Commentaires
  • Des photos de Deborah Shelton posant en tant que Mandy Winger sont aperçues en décoration de la boutique Valentine.
  • Jim McMullan dans le rôle du sénateur Andrew Dowling apparaît dans une série de photos.

Épisode 22 : La Revanche du minableModifier

Titre original
Revenge of the Nerd (trad. litt. : « La vengeance du ringard »)
Numéro de production
244 (10-22)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Cliff exulte à l'idée de détenir enfin de quoi faire rendre gorge aux Ewing. Le divorce de Donna et Ray est finalement prononcé.
Résumé détaillé
Après ultime vérification, Cliff se voit certifier qu'aucun testament signé par Jamie ni aucune validation de leur divorce n'ont été enregistrés, faisant bien de lui son légataire universel et seul détenteur de dix pour cent de la Ewing Oil. Autant rejetée par Wendell, J.R. que Cliff, April Stevens sent peser sur elle une solitude de plus en plus insupportable. Malgré ses chances quasi nulles de gagner, Ray maintient d'abord son idée de lutter pour obtenir la garde de l'enfant porté par Donna, mais renonce finalement à salir la réputation de cette dernière au moment de faire prononcer leur divorce. Devant la menace que Cliff puisse intervenir en toute légitimité dans les affaires Ewing, l'urgence de retrouver Jack se fait de plus en plus pressante. Alors que le dossier renfermant toutes les pièces incriminant J.R. dans son association avec B.D. Calhoun doit être définitivement classé, un employé des services secrets y ayant accès semble soudain y porter un intérêt tout particulier.
Commentaires
  • Le titre original de cet épisode est une ironique allusion à la comédie américaine à succès Les Tronches (Revenge of the Nerds, litt. : « Vengeance des intellos ringards »), réalisée par Jeff Kanew et sortie en 1984. Le "nerd" en question serait d'ailleurs a priori Cliff Barnes.
  • C'est le premier épisode dans lequel figure un juge noir en exercice.
  • Des photos de Hunter von Leer (en) extraite d'un précédent épisode viennent soutenir le souvenir de B.D. Calhoun.
  • Une boite de bande audio magnétique de la marque 3M est à un moment présentée à l'écran.
  • Ne prononçant que deux courtes répliques, Priscilla Presley dans le rôle de Jenna Wade ne figure ici que dans une séquence.

Épisode 23 : Dix pour centModifier

Titre original
The Ten Percent Solution (trad. litt. : « La solution à dix pour cent »)
Numéro de production
245 (10-23)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Susan Howard (créditée Susan Howard Chrane)
Invités
Synopsis
Cliff résiste autant qu'il peut à la nécessité de plus en plus pressante de vendre ses dix pour cent de la Ewing Oil.
Résumé détaillé
Jeremy Wendell écourte l'échéance de la dette de Cliff pour le pousser à lui vendre les dix pour cent de la Ewing Oil dont il vient à peine d'hériter. Venu à son tour le supplier de lui céder ses parts, J.R. simule un malaise pour lui subtiliser quelques feuilles à entête. Après avoir vainement tenté d'obtenir un prêt bancaire et de vendre à sa sœur la compagnie héritée de leur mère, Cliff se tourne vers Marilee Stone qu'il s'évertue à courtiser, sans plus de succès. Bobby échappe à un guet-apens après avoir refusé de payer pour une maigre information concernant les déplacements de Jack, resté introuvable. Harry McSween s'arrange pour faire voler le sac à main de l'amie rescapée de Jamie duquel il tire l'empreinte d'une de ses clés avant d'y ajouter un document marqué du nom de Cliff Barnes pour faire peser sur lui le soupçon de l'hypothétique meurtre de sa femme. L'employé ayant accès aux dossiers confidentiels incriminant J.R. s'avère être le frère de l'infortunée veuve de l'employé qui avait naguère fait exploser un puits Ewing avant de se suicider. Accablée d'aigreur et de chagrin, celle-ci échafaude déjà un possible plan de vengeance.
Commentaires
  • C’est le second et dernier épisode de la série dont le scénario a été rédigé par Susan Howard (cette fois créditée Susan Howard Chrane du nom de son actuel mari, l'acteur Calvin Chrane).
  • Le titre original est une ironique allusion à la fameuse addiction à une solution à sept pour cent de cocaïne du fictif enquêteur Sherlock Holmes imaginé par l'auteur britannique Arthur Conan Doyle. Il se réfère par ailleurs également au titre original du film américano-britannique Sherlock Holmes attaque l'Orient Express, inspiré d'un roman de Nicholas Meyer, réalisé par Herbert Ross et sorti en 1976.

Épisode 24 : Du bon et du mauvaisModifier

Titre original
Some Good, Some Bad
Numéro de production
246 (10-24)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Pamela coupe les ponts une fois pour toutes avec son frère Cliff. Jenna emménage chez Ray. Jack fait son retour à Dallas.
Résumé détaillé
De lourds soupçons de meurtre pèsent soudain sur Cliff, semant le doute jusqu'auprès de sa propre sœur. Sue Ellen se sent en veine de développer sa compagnie de lingerie fine. Jemery Wendell vient directement récolter auprès de Pamela la créance majorée de son frère en mentionnant au passage la révoltante mise sous garantie de ses parts de la compagnie héritée de leur mère. Bobby apprend consterné que Jenna et Charlie ont emménagé chez Ray aussitôt après son divorce d'avec Donna. À peine disculpé de toute implication de meurtre, Cliff se heurte à la violente colère de Pamela qui n'hésite pas à le renier une fois pour toutes. Ajoutant à la rage de cette dernière, Bobby l'informe que Jenna est en bonne voie pour réintégrer le clan Ewing. Après maintes infructueuses épreuves pour le retrouver, Jack ressurgit soudain à Dallas pour signifier d'abord son désintérêt pour les dix pour cent de la Ewing Oil de Jamie, avant de finalement se raviser.

Épisode 25 : La Guerre ou la PaixModifier

Titre original
War and Peace (trad. litt. : « Guerre et paix »)
Numéro de production
247 (10-25)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
La justice décide si Cliff est en droit de conserver les dix pour cent de la Ewing Oil hérités de Jamie. Donna donne naissance à une petite fille.
Résumé détaillé
Jack et April se rallient à Bobby et J.R. pour intenter un procès à Cliff afin d'en récupérer les dix pour cent de la Ewing Oil qu'il refuse encore de céder à Pamela, qui ne promet pourtant de décolérer qu'à cette condition. Nancy Scotfield, veuve aigrie de l'ancien employé Ewing, s'aide des preuves accablantes détenues par son frère pour développer son projet de vengeance. Après maintes vaines recherches pour trouver une remplaçante à Mandy en tant que représentante de sa compagnie, Sue Ellen réfléchit au bon moyen de la faire revenir à Dallas reprendre du service. À Washington, Donna donne naissance à l'enfant de Ray. La justice a tranché : cinq des dix pour cent de la Oil Ewing restent aux mains de Cliff pendant qu'April récupère la moitié à laquelle son divorce d'avec Jack lui avait donné droit.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet, plus encore que le titre français, est une directe allusion au célèbre roman russe (en russe : Война и мир, Voïna i mir) écrit par Léon Tolstoï et publié en 1869.
  • Un extrait de l'épisode 9 de cette même saison montrant J.R. en pourparlers avec B.D. Calhoun est ici présenté comme une archive en noir et blanc des services secrets.
  • Dack Rambo dans le rôle de Jack Ewing intervient ici pour la dernière fois.

Épisode 26 : Des gens sans pitiéModifier

Titre original
Ruthless People
Numéro de production
248 (10-26)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Jeremy Wendell compte bien profiter du scandale des liens entretenus entre les Ewing et B.D. Calhoun dont un petit journal local vient de se faire l'écho. Un possible retour de Mandy à Dallas s'annonce.
Résumé détaillé
Ray va à Washington rendre visite à Donna et leur petite fille tout juste née. À peine comprend-il que J.R. s'est joué de lui à travers April, Jemery Wendell découvre un article évoquant les douteuses accointances des Ewing avec B.D. Calhoun. Le rédacteur en chef du journal local responsable de cette publication assure à contrecœur à J.R. et Bobby que, sous la pression de la C.I.A., l'affaire n'aura pas de suite. Mais le mal est fait : la réputation du clan Ewing en ressort déjà considérablement ternie. Sans en parler à Sue Ellen, Oswald Valentine part à Hollywood persuader Mandy de délaisser un temps les plateaux pour promouvoir à Dallas sa ligne de lingerie fine. Wendell vient convaincre Nancy Scotfield de lui communiquer incognito des preuves aptes à compromettre définitivement les Ewing.
Commentaires

Épisode 27 : Ça ne s'arrange pasModifier

Titre original
The Dark at the End of the Tunnel (trad. litt. : « L’obscurité au bout du tunnel »)
Numéro de production
249 (10-27)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
Jemery Wendell communique aux plus hautes autorités des pièces aptes à anéantir la Ewing Oil qui s'apprête par ailleurs à connaître une complète dissolution.
Résumé détaillé
Au grand dam de Cliff, Pamela se désolidarise de ses affaires en gelant ses parts de leur compagnie. April savoure sa soudaine fortune en rachetant d'abord un restaurant qui lui avait naguère refusé l'entrée. Dégoûté par la tournure des événements, Bobby envisage de quitter la société Ewing, ce que J.R. salue volontiers comme une victoire. Sue Ellen décide de tester une bonne fois son mari en arrangeant une rencontre avec Mandy. L'accord de rachat par J.R. de toutes les parts Ewing est interrompu par la protestation de Cliff qui n'hésite pas à se complaire dans la provocation. Informée par Donna depuis Washington que le gouvernement s'apprête à faire main basse sur la Ewing Oil, Miss Ellie s'effondre de chagrin pendant que Clayton, pris de rage, se lance sur J.R. pour lui infliger une correction. Ne ménageant pas ses efforts, le vieil homme trébuche dans l'escalier du ranch. Une fois à terre, il ne semble plus respirer.
Commentaires
  • Le titre original de ce volet détourne ironiquement l'expression anglaise « The light at the end of the tunnel » qui trouve son équivalent français dans sa traduction littérale « la lumière au bout du tunnel ».
  • À un moment du dialogue original, April lance la formule « Play it again, Sam » communément admise comme une réplique de l'acteur Humphrey Bogart (qu'il n'a pourtant jamais prononcée) dans le film américain Casablanca, réalisé par Michael Curtiz et sorti en 1942. Dans la VF, cette référence semble beaucoup moins flagrante et April y appelle familièrement le pianiste Sam a priori sans raison apparente, ne l'ayant manifestement jamais connu.

Épisode 28 : De mal en pireModifier

Titre original
Two-Fifty (trad. litt. : « Le mandat d'arrêt 250 »)
Numéro de production
250 (10-28)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
La Ewing Oil fait l'objet d'une enquête officielle dont l'aboutissement pourrait signifier sa ruine. Jenna accouche du fils de Bobby.
Résumé détaillé
Ayant a priori survécu sans dommage à sa chute dans l'escalier, Clayton se refuse néanmoins à dévoiler à ses proches le mal qui le ronge déjà depuis quelque temps. April se résout à s'associer à Cliff que le définitif départ de sa sœur a toutefois considérablement fragilisé. Ne parvenant à user de sa coutumière influence pour tuer dans l'œuf toute enquête du gouvernement, J.R. s'abaisse à faire appel à d'occultes agents pour l'aider à sauver sa compagnie. Prise de contractions, Jenna est aussitôt conduite à un service maternité où elle donne naissance à un petit garçon. Malgré l'énorme succès de sa campagne publicitaire, Mandy ne parvient pas vraiment à retrouver sa place à Dallas. La justice fait soudain irruption dans les bureaux Ewing dans le cadre d'une enquête officielle, mettant sous scellé tous leurs documents.

Épisode 29 : La Chute de la maison EwingModifier

Titre original
Fall of the House of Ewing (trad. litt. : « Chute de la Maison Ewing »)
Numéro de production
251 (10-29)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Synopsis
La Ewing Oil est vouée à la liquidation définitive. Clayton est malade du cœur. Pamela est victime d’un violent accident de voiture.
Résumé détaillé
Dernière à défendre J.R. quand il annonce à sa famille la mise sous scellé des bureaux Ewing, Sue Ellen ne lui cache pas son déception de le découvrir en première page d’un quotidien en compagnie de Mandy. Niant avoir renoué toute relation, celui-ci concentre son énergie à trouver le moyen de sauver sa compagnie. Pamela annonce à Cliff que les avancées de la médecine pourraient cette fois l’aider dans une très prochaine grossesse. Nancy Scotfield vient savourer sa vengeance en déclarant à Bobby sa part dans la très possible ruine des Ewing. Lors d’un rendez-vous avec un faux-agent corruptible, J.R. déjoue son piège en devinant assez tôt qu’il est filmé et enregistré. Pamela apprend que Christopher a découvert qu’il a été adopté en surprenant une conversation de Miss Ellie avec Clayton. Pour épargner à l’état un couteux procès, les autorités mettent Bobby et J.R. en demeurant d’échapper à la prison contre environ six cents millions de dollars, le tiers de la valeur de leur compagnie, signifiant son inévitable liquidation, ajoutée d’une interdiction de mener leurs futures affaires sous le nom "Ewing". Inquiète de voir son mari exagérément investi dans des exercices physiques, Miss Ellie apprend de son médecin qu’il n’est hélas pas exempt de séquelles d’une crise cardiaque survenue une dizaine d’années auparavant. Sue Ellen écarte définitivement Mandy de son mari en déchirant sous ses yeux le contrat la liant à sa société. Jeremy Wendell apprend à J.R. qu’il a racheté sa compagnie par l’entremise d’une de ses filiales. Au retour d’examens confirmant sa possible mise en monde de son propre enfant, Pamela, distraite par son téléphone de voiture, s’encastre à vive allure dans un camion transportant un produit inflammable. L’explosion est immédiate.
Commentaires

RéférencesModifier