Saint-Bonnet-de-Montauroux

ancienne commune française du département de la Lozère

Saint-Bonnet-de-Montauroux
Saint-Bonnet-de-Montauroux
La gare de Saint-Bonnet-de-Montauroux.
Blason de Saint-Bonnet-de-Montauroux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Mende
Canton Langogne
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Louis Soulier
2017-2020
Code postal 48600
Code commune 48139
Démographie
Population 101 hab. (2014 en diminution de -22.31 % par rapport à 2009)
Densité 4,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 48′ 59″ nord, 3° 43′ 15″ est
Altitude Min. 729 m
Max. 1 180 m
Superficie 21,33 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint Bonnet-Laval
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Lozère
Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 15.svg
Saint-Bonnet-de-Montauroux
Géolocalisation sur la carte : Lozère
Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 15.svg
Saint-Bonnet-de-Montauroux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Bonnet-de-Montauroux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Bonnet-de-Montauroux

Saint-Bonnet-de-Montauroux est une ancienne commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Bonnetais.

Au elle a fusionné avec la commune de Laval-Atger pour devenir la commune de Saint Bonnet-Laval.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune située dans le nord-est du département de la Lozère, en limite avec celui de la Haute-Loire.

Occupant la bordure orientale du canton, la commune de Saint-Bonnet-de-Montauroux est séparée de la Haute-Loire par l'Allier.

Ici, une grande partie du territoire est accidenté : sur 8 km, les gorges du Chapeauroux réservent autant d'agréables surprises que celles de l'Allier.

Côté rive droite, une « rampe » permet d'accéder au plateau sur lequel trois petits villages sont disposés en triangle : Condres, le Monteil et Ligeac.

Sur la rive gauche, c'est le Chapeauroux et son magnifique viaduc en demi-cercle qui enjambe ce grand cirque de basalte et de granite, grâce à ses 25 arches symétriques de 12 mètres de haut chacune.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Saint-Bonnet-de-Montauroux[1]
Saint-Christophe-d'Allier
(Haute-Loire)
Saint-Haon
(Haute-Loire)
Bel-Air-Val-d'Ance   Rauret
(Haute-Loire)
Laval-Atger
(Saint Bonnet-Laval)
Auroux Naussac-Fontanes

ToponymieModifier

HistoireModifier

Saint-Bonnet-de-Montauroux doit son nom à Bonitus, autrement appelé Bonus, évêque de Clermont au VIIe siècle.

HéraldiqueModifier

Le blasonnement de Saint-Bonnet-de-Montauroux est : d'azur au pont de trois arches sommé d'un château, le tout d'argent et maçonné de sable, le château ouvert du champ.

Politique et administrationModifier

Liste des maires délégués de Saint-Bonnet-de-Montauroux
Période Identité Étiquette Qualité
2016 En cours Jean-Louis Soulier    
Liste des maires de Saint-Bonnet-de-Montauroux[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1867 1870 Chastel    
1870 1877 Joseph Comte    
1877 1885 Jean-Pierre Chastel    
1885 1892 Jean-Pierre Ranc    
1892 1895 Jean-Baptiste Lafont    
1895 1917 Pierre Comte    
1917 1920 Paulin    
1920 1944 Mayrand    
1944 1945 Robert Chastel    
1945 1951 Pierre Brun    
1951 1995 Pierre Chanial    
1995 2016 Jean-Louis Soulier    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 101 habitants, en diminution de -22,31 % par rapport à 2009 (Lozère : -1,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500411564561430490562550536
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
547567561551570654631633596
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
679705672621530510455414317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
279262228220146128132111101
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. D'après FranceGenWeb.org
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Acte de mariage entre Barnabé-Louis-Gabriel-Charles Malbec Montjoc, marquis de Briges, et Marie-Barbe de Longaunay sur le site des Archives de l’Indre, commune de Baudres, le 8 juillet 1816, acte n° 6, vue 106/226
  8. Acte de naissance d’Ernest-Charles Malbec Montjoc, sur le site des Archives de la Lozère, commune de Saint-Bonnet-de-Montauroux, le 11 mai 1820, vue 18/23
  9. MALBEC dans le pays de Guévaudan « Dictionnaire de la noblesse ; François Alexandre Aubert de la Chenaye Desbois ; Tome 10 ; 1775 » page 587 et idem
  10. MALBEC de BRIGES « Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines de l'Europe ; André Borel d'Hauterive ; Albert Révérend ; 1891 » avec le député et ses deux fls

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :