Route nationale 249

route nationale française

Route nationale 249
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 249
Futur raccordement de la RN 249 à la rocade de Bressuire
Caractéristiques
Longueur 99 km
Direction est / ouest
Extrémité ouest Nantes
Intersections D 960bis, D 938ter, D 748 à Bressuire
D 759 à Mauléon
D 753, D 160 et A87 à Cholet
D 763 à Vallet
N 844 (Boulevard périphérique de Nantes)
Extrémité est Bressuire
Réseau Route nationale
Territoire traversé
2 régions Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire
3 départements Deux-Sèvres, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique
Villes principales Bressuire, Mauléon, Cholet, Vallet, Nantes

La route nationale 249, ou RN 249, est une route nationale française sous-forme de voie rapide de 2x2 voies reliant Bressuire à Nantes par Cholet. Elle constitue une partie de l'axe Poitiers-Nantes et de la branche nord de la Route Centre-Europe Atlantique (RCEA).

Depuis le 3 octobre 2014, elle commence au contournement de Bressuire[1].

ItinéraireModifier

Sur ses 99 kilomètres, elle dédouble la route départementale 149 (RN149 jusqu'en 2006) reliant Bressuire, Cholet et Nantes en voies express de 2x2 voies, ce qui a eu pour effet de basculer la circulation du tronçon Nantes-Mortagne-sur-Sèvre sur la RN 249.

En octobre 2014, le tronçon contournant le sud de Cholet et desservant l'Autoroute A87 a été restructuré ce qui permet une continuité de la voie rapide[2], le rond-point de Dénia fut transformé en échangeur de Dénia numéroté 10, et le tronçon entre Bressuire et Nueil-les-Aubiers a été inauguré.

De l'est de Parthenay à BressuireModifier

De 34 kilomètres, le prolongement de la voie rapide est envisagé jusqu'à l'est de Parthenay[3] en la contournant par le nord-est pour se connecter à la RN149 déjà en 2x2 voies[4].

De Bressuire à NantesModifier

RéférencesModifier

  1. "Bressuire-Cholet en 2x2 voies : enfin !", lanouvellerepublique.fr, 04 octobre 2014
  2. [PDF] Maquette du chantier sur pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr, février 2012
  3. "Bressuire-Parthenay, la solution de Jean Grellier", lanouvellerepublique.fr, 31 octobre 2012
  4. [PDF] Bressuire-Parthenay-Est, poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr, février 2011

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier