Ouvrir le menu principal

Route départementale 983 (Yvelines)

route départementale des Yvelines, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Route départementale 983.

Route départementale 983
Cartouche de la route
Caractéristiques
Longueur 52 km (environ) km
Direction nord / sud
Extrémité nord D142 à Drocourt
Intersections D913 à Fontenay-Saint-Père
D190 D146 à Limay
D113 A13 D65 à Mantes-la-Ville
N183 à Auffreville-Brasseuil
D11 à Septeuil
D166 à Orvilliers
D45 D112 à Richebourg
D912 N12 à Maulette
D179 à Gambais
D61 D936 à Bourdonné
D71 D147 à Condé-sur-Vesgre
Extrémité sud Limite de l'Eure-et-Loir
au Tartre-Gaudran
Réseau Ancien tronçon de route nationale déclassée
Villes principales Limay, Mantes-la-Ville, Septeuil, Maulette, Gambais

La route départementale 983 ou D983, est l’un des axes nord-sud importants du département des Yvelines tant au plan de la circulation routière locale qu'au plan de la circulation régionale.

Il s'agit, historiquement, d'un tronçon de l'ancienne route nationale 183, déclassée au milieu des années 1990 et qui reliait Lattainville (Oise) à Maintenon (Eure-et-Loir). Avec ses homonymes de l'Oise, du Val-d'Oise et d'Eure-et-Loir, elle permet la circulation entre les régions Haute-Normandie et Picardie et la région Centre-Val de Loire.

La mise en service de la rocade est de Limay, d'abord en 1993 avec la réalisation d'un nouveau franchissement de la Seine, le viaduc de Limay, complétée en 2002, a permis de dévier ce courant de trafic des centres-villes de Limay, Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville.

CirculationModifier

Dans la mesure où elle n'offre, à l'exception de la déviation de Magnanville, qu'une voie de circulation dans chaque sens et avec souvent des traversées difficiles de villes et villages, elle présente surtout un intérêt local pour des trajets sur de courtes portions. Cependant de nombreux véhicules, dont des poids lourds, empruntent cette liaison pour transiter entre Beauvais, le nord des Yvelines (autoroute A13) et le centre et le sud du département (route nationale 12) et Chartres, en parallèle avec la RD 191 située un peu plus à l'est, aussi peu roulante et encore plus encombrée. La mise à deux fois deux voies de la route nationale 154, plus à l'ouest, a peu délesté cette départementale. Régulièrement des protestations s'élèvent dans les communes traversées, notamment à Vert, où s'est même créée en novembre 2002 une association locale (« Agir sur la D983 ») demandant une déviation. Cette association évalue le trafic à 7000 véhicules par jour dont 1000 poids-lourds[1]. Il existe un projet de liaison autoroutière entre l'A 13 et la RN 12, dite « voie nouvelle de la vallée de la Mauldre » (VNVM) ou « liaison Seine-Aval - Saint-Quentin-en-Yvelines ». Ce projet, étudié depuis plus de trente ans, fait l'objet d'un bras de fer entre le conseil général des Yvelines (majorité UMP) et le conseil régional d'Île-de-France (majorité PS-Verts). Le premier, favorable à ce projet, l'a inscrit dans le schéma départemental d'aménagement pour un développement équilibré des Yvelines (SDADEY), tandis que le second, qui lui est opposé, a refusé de l'inscrire dans l'avant-projet du schéma directeur régional d’Île-de-France (SDRIF).

ItinéraireModifier

Dans le sens nord-sud, les communes traversées sont :

NotesModifier