Ouvrir le menu principal

Rostec
logo de Rostec

Création 2007
Fondateurs Vladimir PoutineVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Entreprise d'État (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Drapeau de la Russie Moscou
Direction Sergueï Tchemezov
Directeurs Sergueï Tchemezov (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Gouvernement russeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie technologique (d) et groupe d'entreprisesVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Gouvernement russeVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Aviadvigatel, Toulski Oroujeïny Zavod, VSMPO-AVISMA et Kamov
Effectif Environ 450 000 personnes
Site web www.rostec.ru
Chiffre d'affaires 1 589 000 000 000 de rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 88 000 000 000 de rouble russe ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

Rostec (russe: Ростех — Rostekh), anciennement Rostekhnologii (russe: Ростехнологии) est une société d'État russe fondée fin de l’année 2007, à la tête d'un conglomérat actif dans le développement, la production et l'exportation de produits industriels de haute technologie destinés aux secteurs civils et militaires[3].

Elle rassemble environ 700 entités qui constituent les 14 sociétés du holding : onze sociétés de ce holding opèrent dans le domaine de l’industrie de la défense et trois sont impliquées dans des secteurs civils. Les organisations de Rostec sont situées dans 60 régions de la Fédération de Russie et fournissent des marchandises à plus de 70 pays dans le monde[4].

Rostec a été fondée en 2007 comme une société d'État, un type très particulier d'entité juridique en Russie. La société d'État est constituée sur base d’une contribution de capitaux propres de la Fédération de Russie. L'organisation est dirigée par Sergueï Tchemezov. Son siège social est situé à Moscou.

Le nom complet en russe est Государственная корпорация по содействию разработке, производству и экспорту высокотехнологичной промышленной продукции « Ростех ». Le nom abrégé en russe est Госкорпорация Ростех. Le nom complet en français est : Société d'État pour l'assistance au développement, à la production et à l'exportation des produits industriels de technologie avancée « Rostec ». Le nom abrégé en français est Société Rostec. Rostec était connu sous le nom de Rostekhnologii jusqu'en décembre 2012.

HistoriqueModifier

Le 23 novembre 2007, le président Vladimir Poutine a approuvé la loi fédérale[5] pour l’établissement de Rostekhnologii comme société d'État, loi adoptée par la Douma d'État le 9 Novembre[6],[7].

L'État a contribué pour 443 parts au capital de la société[8]. En 2009, les actifs de 437 entreprises a été transmis à Rostec. Leur perte totale a été de 630 milliards de roubles[pas clair]; plus de 30 % de ces entreprises étaient en état de pré-crise ou de crise, 28 entités étaient en procédure de faillite, 17 n’avaient pas de portefeuille d’opérations commerciales et 27 avaient perdu une partie de leurs actifs ou faisaient face au risque important d'une telle perte. Les dirigeants de certaines sociétés incluses dans Rostec étaient en conflit les uns avec les autres[9]. À l’époque où Rosoboronprom, une société qui a finalement fusionné avec Rostechnologii, a acquis une participation de contrôle dans VSMPO-AVISMA en 2006, le conflit en cours entre les actionnaires l’a exposé à une crise. En octobre 2005, le Service fédéral des marchés financiers (SFMF) a suspendu les opérations sur les actions ordinaires de RTS Exchange et de MICEX[10].

Projets en coursModifier

En 2006, la holding VSMPO-AVISMA a conclu un accord avec Boeing au sujet de la création d'une coentreprise de traitement mécanique en titane des embouti en titane pour Boeing 787 et des avions de ligne russes, et en 2007, il a été signé un accord à cet effet. La construction d'une nouvelle usine, le recrutement et la formations des employés, pour l'installation des machines-outils, tout cela n'a pris que deux ans, et en 2009, une des plus modernes entreprises dans le monde créée avec la participation de Rostec, Ural Boeing Manufacturing, a commencé son fonctionnement[11]. Au mois d'octobre 2012, VSMPO-AVISMA a signé un mémorandum avec Boeing qui prévoit une expansion de la puissance d'Ural Boeing Manufacturing[12]. La coentreprise a acquis quatre nouvelles machines-outils dont l'installation est prévue pour 2013. Les investissements supplémentaires seront de 12 millions de dollars[13]. Les partenaires développent des nouveaux alliages et technologies en titane pour la construction aéronautique. Il s'agit notamment d'alliage en titane « Ti5553 » permettant de diminuer le poids d'un avion.

En 2008 le groupe de compagnies Pirelli et la holding « Rostechnologies » ont signé un Mémorandum relatif aux conditions principales de la création d'une coentreprise pour la production des pneus pour les voitures et les camions. De départ, les parties envisageaient de construire une usine spécialisée pour la production des pneus à Togliatti, pourtant, ensuite leurs plans ont subi des modifications. En 2011, il a été décidé d'installer une production des pneus dans les capacités de production de ZAO « Sibour-holding » chez lequel, des usines de pneus de Kirov et de Voronej ont été achetés. La valeur totale des actifs transmis était de 222 millions d'euros. En janvier 2013, à l'usine de pneus de Voronej, il a mis en fonctionnement d'une nouvelle chaîne[14],[15]. Vers 2015, elle va produire 10,5 millions de pneus de voitures et de camions, et les ventes atteindront 500 millions d'euros.

Au mois de juillet 2008, Rostec a signé un accord avec la compagnie de holding « Metalloinvest », qui prévoit, en cas d'une victoire dans le concours, une création d'une coentreprise d'exploitation du gisement de cuivre d'Oudokan dans la Région de Tchita, dont les réserves sont estimés à 20 millions de tonnes de cuivre, soit 1,3 milliard de tonnes de minerais ce qui constitue 30 % de toutes les réserves prouvées de la Russie. Au mois de septembre de la même année, le concours a été gagné par le Combinat d'extraction et d'enrichissement minier de Mikhaïlovski (qui fait partie de « Metalloinvest »). Au milieu de l'année 2012, on menait à Oudakan des travaux de préparation pour l'exploitation du gisement. En conformité au plan, l'extraction doit commencer au plus tard au mois de juin 2014.

Le 11 novembre 2008, Rostec a acquis 25,1 % des actions de la compagnie WiMAX Holding Ltd, l'actionnaire principal de la compagnie Skartel, opérateur WiMAX du réseau Yota[16].

En 2010 « Hélicoptères de Russie » faisant partie de Rostechnologies a obtenu un accord avec la compagnie Agusta Westland faisant partie de Finmeccanica sur la création d'une coentreprise « HeliVert » pour le montage des hélicoptères AW139 à une nouvelle usine dans le village de Tomilino (en) de la région de Moscou[17],[18].

Rostec a signé des accords de coopération avec les sociétés suivantes : OAK[19], OSK, RJD, « Aeroflot », « Lukoil », « Gazprom »[20], etc.

Changement de nom, de logo et modification du site interne (2012)Modifier

Le rebranding corporatif[Quoi ?] a été annoncé le 21 décembre 2012[21]. La société a changé son nom, son logo et son slogan. Rostechnologii a été renommé Rostec. Le nouveau logo comporte un carré ouvert symbolisant une fenêtre vers le monde et un cadre de mise au point. Il reflète la philosophie du slogan de la société « Partenaire dans le développement »[22]. La société a également lancé un nouveau site Web en six langues (russe, anglais, allemand, français, espagnol, arabe et chinois). Les langues ont été choisies en fonction des pays et des régions qui apparaissent comme les plus grands clients de la société[23]. Rostec gère une chaîne YouTube officielle[24] et est présent dans les réseaux sociaux, tels que Facebook[25], Twitter[26], Instagram[27], et VKontakte[28]. « Les communications et la gestion de la marque affectent de plus en plus la valeur ajoutée des produits », a déclaré Sergueï Tchemezov, PDG de Rostec. « Nous avons besoin d’une marque internationale pour intéresser le secteur de la technologie mondiale et les dirigeants financiers, pour poursuivre avec succès la stratégie de la société et pour améliorer la capitalisation de la société »[23]. Selon le Wall Street Journal, le rebranding[22] est conçu pour rendre la société plus ouverte[22].

Selon une évaluation réalisée par la société de conseil suisse Assessa, la marque de la société de Rostec a une valeur de 31,2 milliards de roubles.[réf. nécessaire]

La marque de la société, qui a été lancé à la fin de 2012, est actuellement l'une des 15 marques les plus précieuses de la Russie et a une valeur similaire à celle des grandes sociétés telles que Rosneft et Rostelecom[29].

Stratégie du développementModifier

En décembre 2015, le conseil de surveillance de Rostec a approuvé sa stratégie de développement jusqu'en 2025[30],[31]. L'objectif principal de cette stratégie est de modifier son modèle économique en augmentant la part des produits civils de haute technologie et des exportations non pétrolières, afin de faire passer le domaine civil à 50 % de son chiffre d'affaires, contre 25 % actuellement[32].

ActivitéModifier

À la fin de 2016, Rostec comprend environ 700 organismes[33]. Son chiffre d'affaires se répartit entre domaine militaire pour 75 %, et domaine civil pour 25 %. Le conglomérat d'État représente près des deux tiers de la production militaire russe[32].

Les principaux secteurs d'activité couvrent les secteurs suivants:

  • fabrication d'hélicoptères
  • matériel d'aviation, avionique et moteurs d'aviation
  • armes, équipements militaires et spéciaux (munitions, armes de haute précision, complexes de missiles tactiques et de champ de bataille, complexes d'armes spéciales, équipements de combat radio-électroniques, systèmes d'identification d'état)
  • équipements radioélectriques et composants électroniques
  • appareils optiques et optico-électroniques
  • Informatique et télécommunications
  • équipements médicaux
  • matériaux composites
  • biotechnologies
  • construction de machines pour l'automobile et l'ingénierie[34].

Selon la loi fédérale sur la société d'État Rostechnologii, l'objectif principal de la société est de « promouvoir le développement, la fabrication et l'exportation de produits industriels de pointe en fournissant un soutien aux entreprises russes sur les marchés intérieurs et étrangers, particulièrement les développeurs et les fabricants de produits de haute technologie et tous les organismes où Rostechnologii peut influencer le processus décisionnel en raison de sa participation majoritaire dans leurs fonds propres ou dans le cadre des accords conclus avec eux, ainsi que l'augmentation des investissements dans des organismes opérant dans des secteurs industriels différents, y compris le complexe défense-industrie »[35].

Résultats financiersModifier

Principaux indicateurs financiers, 2015[36] (1 dollar = 60,96 roubles) :

  • Revenu consolidé, 18,7 milliards de dollars
  • Résultat net consolidé, 1,62 milliard de dollars
  • Revenus d'exportation, 5,0 milliards de dollars
  • Total des investissements, 2,1 milliards de dollars
  • Exportations de produits innovateurs, 1,81 milliard de dollars

Composition du conglomératModifier

Les sociétés principales de holding se composent de trois branches : aéronautique, électronique et armement.

Aéronautique
  • Hélicoptères russes
  • La société de moteur unie
  • KRET (Conglomérat Technologies radioélectriques)
  • Technodinamica (le Holding de matériel aéronautique jusqu'en 2015)

Électronique:

  • Ruselectronics
  • Shvabe (Systèmes et technologies optiques jusqu'au 26 octobre 2012[37])
  • La société de fabrication d'instruments unie
  • Conglomérat Avtomatika
Armement
  • Conglomérat Tecmash
  • Vysokotochnye Kompleksy (Systèmes de haute précision)
  • RT-Chemcomposite
  • Conglomérat Kalashnikov (en)
  • NPO Splav
  • Tsniitochmash
Autres entreprises
  • Rosoboronexport
  • VSMPO-AVISMA
  • RT-Développement commercial
  • La société immunobiologique nationale
  • KamAZ
  • Lada-AvtoVAZ

AéronautiqueModifier

ÉlectroniqueModifier

RuselectronicsModifier

Ruselectronics a réuni des sociétés de l'industrie électronique spécialisées dans le développement et la production de composants électroniques, d’appareils et d’équipements électroniques, d’équipements à micro-ondes et d’appareils semi-conducteurs.

Shvabe HoldingModifier

Shvabe est responsable du développement et de la production de systèmes optiques et électroniques de haute technologie à des fins militaires et civiles, de la fabrication d'équipements optiques, médicaux et économes en énergie[38].

Le holding est créé en 2008 : jusqu'au 26 octobre 2012 il portait le nom de « Union de recherche et de production Opticheskie sistemy i tehnologii. Les entreprises de l'organisation produisent de l'équipement de l'optique et de l'électronique, des appareils et des systèmes à usage militaire, des produits civils de haute technologie : systèmes de surveillance, de monitoring aérospatial et de sondage de Terre à distance, systèmes et complexes de laser, télémètres, désignateurs, systèmes photo-lithographiques, éléments de précision et nano-dispositifs, matériel médical, instruments géodésiques, photo-techniques et beaucoup d'autres choses. Nomenclature des produits commercialisés par le holding compte plus de 5 000 dénominations[39].

Depuis 2011, le holding est enregistré à Ekaterinbourg[39].

ArmementModifier

Conglomérat KalashnikovModifier

Le 13 août 2013, Izhmash et l'usine mécanique d’Izhevsk ont été fusionnées et rebaptisées comme Conglomérat Kalashnikov (en).

Actuellement le conglomérat Kalashnikov est également le plus grand et le plus important fabricant russe d'armes automatiques et pour tireurs d’élite, de projectiles guidés et d'un large éventail de produits civils, y compris des fusils de chasse, des fusils, des machines et des outils de sport[22].

Selon les représentants de la Société d'État, la stratégie de développement de Rostec pour 2025 prévoit que les investisseurs privés seront attirés par divers actifs. La Société d'État détient actuellement 51 % des actions de Kalashnikov. Bokarev et le PDG du Groupe Kalashnikov, Krivoruchko, détiennent 49 % des actions achetées en 2014 pour 1,3 milliard de roubles[40].

Autres entreprisesModifier

RosoboronexportModifier

Rosoboronexport est le seul intermédiaire d'État à l'exportation et à l'importation de la gamme complète de produits militaires ainsi que de produits, de technologies et de services à double usage.

Le volume des livraisons de la production à usage militaire aux clients étrangers, réalisées par « Rosoboronexport » en 2011 a atteint 10,7 milliards de dollars avec la prévision de 9,19 milliards de dollars. L'augmentation permanente des ventes (en 2011, c'était 2 milliards de dollars) permet à la Russie d'occuper de pied ferme la seconde ligne dans le classement des pays exportateurs de la production à usage militaire, ne cédant le haut du pavé qu'aux États-Unis. En 2012, le chiffre d'affaires de l'exportation d'armes a atteint de 15,214 milliards de dollars[41], avec cela, le portefeuille des commandes pour la production militaire russe a atteint de 46,3 milliards de dollars[42].

VSMPO-AVISMAModifier

La société produit 30 % du titane dans le monde.[réf. nécessaire]

Conseil de surveillanceModifier

Le responsable nommé à la tête de Rostec par le président Poutine est Sergueï Tchemezov[43]. Le siège social se situe à Moscou.

  • Tchemezov Sergueï Viktorovitch, directeur général de Rostec.
  • Mantourov Denis Valentinovitch, ministre de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie (président du conseil de surveillance).
  • Borissov Iouri Ivanovitch, Secrétaire adjoint de la Défense de la Fédération de Russie.
  • Britcheva Larissa Igorevna, Assistante du Président de la Russie ; Chef de la Direction Juridique de l'État au Bureau Exécutif de la Présidence.
  • Igor Levitin, Consultant pour le Président de la Fédération de Russie ;
  • Siluanov Anton, ministre des Finances de la Fédération de Russie ;
  • Ostrovenko Vladimir, Chef adjoint de l'Administration du Président ;
  • Ouchakov Iouri Viktorovitch, Consultant pour le Président de la Fédération de Russie.
  • Fomine Alexandre Vassilievitch, Secrétaire adjoint de la Défense de la Fédération de Russie.

SponsoringModifier

Le 27 novembre 2007, Rostec est devenu le partenaire général du Club de football de Samara « Krylia Sovietov », mais en 2011, Rostec a décidé de cesser le soutien de l'équipe[44].

En 2010 et 2011, Rostec était sponsor du pilote de la Formule 1 Vitaly Petrov. Et en 2012 « Hélicoptères de Russie » est devenu partenaire de l'équipe « Caterham F1Team » que Vitaly Petrov représente[45].

Sanctions internationalesModifier

Rostec figure sur la liste des entités soumises à des sanctions financières et commerciales contre la Russie établie par les États-Unis, à la suite de la crise en Uraine en 2014[46]. Elle a aussi été soumise à sanctions de la part de l'Europe[32].

Notes et référencesModifier

  1. « Рейтинг крупнейших компаний России по объему реализации продукции », Expert RA (en) (consulté le 28 octobre 2018)
  2. « http://rostec.ru/content/files/documents/GODOVOY_OTCHET_2016.pdf »
  3. Rostec, Denel Isgn Defence Partenership Agreement.
  4. (en) 4-traders, « Kazanskiy vertoletnyi zavod OAO : Russian Helicopters names Rostec Deputy CEO Vladimir Artyakov as Chairman of the Board of Directors | 4-Traders », MarketScreener,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mars 2017).
  5. (en) Sputnik, « Russian Technologies on the way to becoming super-corporation », sur en.ria.ru (consulté le 21 mars 2017).
  6. (en) « The Federal Law of the Russian Federation About the State corporation on assistance to development, production and export in », sur cis-legislation.com (consulté le 21 mars 2017).
  7. « Rostec Corporation: Private Company Information - Bloomberg », sur investing.businessweek.com (consulté le 21 mars 2017).
  8. « Archive of the official site of the 2008-2012 Prime Minister of the Russian Federation Vladimir Putin - Prime Minister of the Russian Federation », sur archive.premier.gov.ru (consulté le 21 mars 2017).
  9. Екатерина Дранкина, « Оборонка по последней моде », Журнал Коммерсантъ Деньги, no 51,‎ , p. 35 (lire en ligne, consulté le 21 mars 2017).
  10. Татьяна Гришина et Мария Черкасова, « Правила игры », Газета Коммерсантъ, no 194,‎ , p. 15 (lire en ligne, consulté le 21 mars 2017).
  11. Agreement Boeing and VSMPO-AVISMA Announce Titanium Agreement
  12. Boeing and VSMPO-AVISMA agreed joint-venture extending and R&D cooperation
  13. VSMPO-AVISMA et Boeing créent de nouveaux alliages en titane
  14. Запуск производственной линии компании « Pirelli » состоится на Воронежском шинном заводе
  15. Pneus : Rostech et Pirelli augmentent la production
  16. Le premier YotaPhone arrivera en magasin dès novembre prochain
  17. Alliances mondiales : AgustaWestland s’allie avec Embraer et Russian Helicopters
  18. Vidéo : premier vol de l’AW139 assemblé en Russie
  19. Aéronautique : production conjointe Russie-Autriche d'avions de ligne
  20. Technip finalise deux accords avec Rostec pour répondre aux marchés subsea et onshore en Russie
  21. Le conglomérat d’état « Russian technologies » a présenté sa nouvelle marque
  22. a b c et d Lukas I. Alpert, « A Defensive Rebranding Exercise », sur WSJ, (consulté le 22 mars 2017).
  23. a et b « Ростех :: Медиа :: Госкорпорация « Ростехнологии » представила новый бренд », sur www.rostec.ru (consulté le 22 mars 2017).
  24. « Ростех », sur YouTube (consulté le 22 mars 2017).
  25. « Ростех », sur www.facebook.com (consulté le 22 mars 2017).
  26. « Rostec (@RostecRussia) | Twitter », sur twitter.com (consulté le 22 mars 2017).
  27. « @rostec_russia Photos et vidéos Instagram », sur instagram.com (consulté le 22 mars 2017).
  28. « Ростех », sur vk.com (consulté le 22 mars 2017).
  29. (en) « How Branding Works — BRICS Business Magazine », sur bricsmagazine.com (consulté le 22 mars 2017).
  30. « Rostec :: About :: Rostec strategy », sur rostec.ru (consulté le 22 mars 2017).
  31. « Rostec :: News :: Rostec’s supervisory board has approved the corporation’s development strategy through 2025 », sur rostec.ru (consulté le 22 mars 2017).
  32. a b et c Benjamin Quenelle, « Le géant russe de l'industrie militaire Rostec accélère son virage vers le civil », sur lesechos.fr, .
  33. (en) « The Federal Law of the Russian Federation About the State corporation on assistance to development, production and export in », sur cis-legislation.com (consulté le 22 mars 2017).
  34. Structure organisationnelle de Rostec.
  35. (ru) « Передача Ростеху имущественного взноса РФ продлена до 2015 г », 1prime.ru,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mars 2017).
  36. « 2015 annual report ».
  37. « Системы ПВО и сложные радиоэлектронные комплексы | Оборонпром », sur www.oboronprom.ru (consulté le 22 mars 2017).
  38. « Свердловская область получила нового крупного налогоплательщика », sur Российская газета (consulté le 22 mars 2017).
  39. a et b Shvabe
  40. « Kalashnikov Group transfer to private investors approved by Management Board of Rostec State Corporation - Kalashnikov Concern », sur kalashnikov.com (consulté le 22 mars 2017).
  41. Russia to be second largest weapon exporter
  42. Russia's weapons exports increase 12 percent to 15 billion dollars in 2012 – Putin
  43. Rostekhnologies : Un nouveau superholding d'état voit le jour en Russie
  44. « Крылья » без « Ростехнологий »
  45. « Болельщики попросили Путина найти спонсоров для Петрова »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  46. « Ukraine-related Sanctions », sur treasury.gov, /

BibliographieModifier

Liens externesModifier