Roger Dusseaulx

personnalité politique française

Roger Dusseaulx est un homme politique français, né le à Paris et décédé le à Rosay-sur-Lieure.

Roger Dusseaulx
Fonctions
Ministre
Gouvernement Gouvernement Georges Pompidou (1)
Député 1945-1951
puis 1958-1973
Gouvernement Quatrième République-Cinquième République
Groupe politique MRP (1945-1951)
UNR (1958-1962)
UNR-UDT (1962-1967)
UDVème (1967-1968)
UDR (1968-1973)
Prédécesseur René Tamarelle
Conseiller général
Biographie
Nom de naissance Roger Armand Dusseaulx
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Rosay-sur-Lieure
Nationalité Française
Résidence Seine-Inférieure
puis Seine-Maritime

BiographieModifier

Il est ingénieur agricole puis assureur-conseil. Il participe à la Résistance.

À la Libération, il est membre des deux Assemblées constituantes (1945 et 1946) puis élu député MRP de Seine-Inférieure (Seine-Maritime actuelle). Le , il est invalidé après avoir été réélu en tant que RPF.

La majorité « Troisième force » change la définition de la majorité absolue au détriment de l’élu du RPF et de deux communistes, permettant ainsi l’arrivée de Jean Lecanuet à l’Assemblée nationale.

Il est membre de la commission départementale des antiquités de la Seine-Inférieure en 1949.

Le , il entre à l’Assemblée de l’Union française, dont il est membre jusqu'en 1958.

Dusseaulx revient au Palais Bourbon en 1958. Il est ministre chargé des relations avec le Parlement dans le gouvernement Georges Pompidou (1) du au puis ministre des Travaux publics, des Transports et du Tourisme dans le même gouvernement du au . Il préside le groupe Union pour la nouvelle République (UNR) de 1962 à 1963. Il est réélu député en et siège jusqu'en 1973.

En outre, il est l'adjoint au maire de Rouen (Bernard Tissot) de 1959 à 1965 et est conseiller général du 4e canton de Rouen de 1961 à 1967.

Il se suicide (officiellement) en 1988. [réf. nécessaire]

Liens externesModifier