Bobby Wilson

joueur de tennis britannique
(Redirigé depuis Robert Wilson (tennis))

Robert Wilson
Carrière professionnelle
1952 – 1972
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance
Hendon, Middlesex
Décès (à 84 ans)
Prise de raquette Droitier
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/4 1/4 1/4
Double - 1/8 F (1) -

Robert Keith Wilson dit Bobby Wilson, né le à Hendon dans le Middlesex et mort le [1], est un joueur de tennis britannique.

Il a compté parmi les meilleurs joueurs du Royaume-Uni pendant les années 1950 et 1960 au même titre que Mike Davies ou Mike Sangster.

Vainqueur de plus de cinquante tournois en carrière, il n'a en revanche jamais dépassé le stade des quarts de finale dans les tournois du Grand Chelem, s'inclinant à sept reprises à ce niveau de compétition.

Grand joueur de Coupe Davis avec l'équipe de Grande-Bretagne, il détient toujours le record de 34 rencontres disputées et de 25 victoires en double.

CarrièreModifier

Bobby Wilson devient champion de Grande-Bretagne junior en 1951. Il remporte le tournoi de Wimbledon junior l'année suivante.

Il atteint son premier quart de finale en Grand Chelem à Wimbledon en 1958 et ne s'incline qu'en cinq sets contre le n°1 mondial Ashley Cooper (6-4, 6-2, 2-6, 3-6, 7-5). L'année suivante, il est battu au même stade par Roy Emerson. En 1961, il signe l'une de ses meilleurs performance en écartant le tenant du titre Neale Fraser en huitièmes (1-6, 6-0, 13-11, 9-7)[2] mais échoue au tour suivant face à l'Américain Chuck McKinley (6-4, 6-4, 4-6, 6-4).

Il réalise sa meilleure saison en 1963 en atteignant trois quarts de finale consécutifs. Aux Internationaux de France, il est nettement battu par la tête de série n°3 Pierre Darmon (6-3, 6-4, 6-3), tandis qu'à Wimbledon, il est écarté par le futur vainqueur du tournoi Chuck McKinley (8-6, 6-4, 6-2). Enfin, aux championnat des États-Unis, c'est Frank Froehling qui le bat en cinq manches après avoir manqué une balle de match (6-8, 4-6, 6-3, 6-3, 9-7). Par la suite, il atteindra à trois autres reprises les huitièmes de finale à Wimbledon.

Adepte des surfaces rapides, il compte à son palmarès le championnat de Grande-Bretagne sur courts couverts en 1959, 1962, 1963 et 1965, le championnat d'Allemagne en salle en 1961, 1962 et 1964, ainsi que le championnat de France en 1964 et 1965. Il détient en outre le titre de champion d'Irlande 1963 et 1964, et de Scandinavie 1966. Il a également remporté la Wimbledon Plate en 1964 et la Coupe Albert Canet en 1965.

Membre de l'équipe britannique de Coupe Davis pendant 12 ans, il totalise un bilan de 41 victoires pour 20 défaites dans la compétition. Il a formé une paire prolifique avec Mike Sangster, comptabilisant 11 victoires pour seulement 3 défaites. En 1963, sa victoire sur José Luis Arilla emmène son pays jusqu'en finale européenne pour la seconde fois depuis l'après-guerre. Malgré ses deux défaites en simple contre les Suédois Ulf Schmidt et Jan-Erik Lundqvist, l'équipe gagne la rencontre et affronte les Américains en demi-finale interzone. Remplacé en simple par Billy Knight, il ne joue que le double qu'il perd contre Dennis Ralston et Chuck McKinley.

En 1964, il publie son autobiographie My Side of the Net.

PalmarèsModifier

Finale en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 11-08-1964   Alpenländer-PokalKitzbühel Terre (ext.)   Christian Kuhnke 6-3, 6-1, 4-6, 6-3

Finales en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 27-06-1960   The Championships
 Wimbledon
G. Chelem Gazon (ext.)   Rafael Osuna
  Dennis Ralston
  Mike Davies 7-5, 6-3, 10-8 Parcours
2 12-08-1968   Alpenländer-Pokal
 Kitzbühel
Terre (ext.)   Wilhelm Bungert
  Jürgen Fassbender
  Gerald Battrick 6-3, 7-5
3 28-04-1969   British Hard Court
 Bournemouth
Grand Prix Terre (ext.)   Bob Hewitt
  Frew McMillan
  Jean-Claude Barclay 6-4, 6-2, 2-6, 9-7

Titre en double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 14-08-1968   Coupe des Alpes
 Kitzbühel
Terre (ext.)   Annette Van Zyl   Helen Amos
  Herb Fitzgibbon
6-3, 6-4 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1952 2e tour (1/32)   Jaroslav Drobný
1953 3e tour (1/16)   Sven Davidson
1954 3e tour (1/16)   Tony Trabert
1955 3e tour (1/16)   W. Skonecki 3e tour (1/16)   Budge Patty 2e tour (1/32)   S. Giammalva
1956 3e tour (1/16)   Jaroslav Drobný 3e tour (1/16)   Neale Fraser
1957 3e tour (1/16)   Sven Davidson 1/8 de finale   Sven Davidson 1/8 de finale   Sven Davidson
1958 2e tour (1/32)   Antal Jancsó 1/4 de finale   Ashley Cooper
1959 1/4 de finale   Roy Emerson 3e tour (1/16)   Neale Fraser
1960 1/8 de finale   Barry MacKay 3e tour (1/16)   N. Pietrangeli 1/4 de finale   Rod Laver
1961 1/8 de finale   Gérard Pilet 1/4 de finale   Chuck McKinley
1962 3e tour (1/16)   Bob Hewitt
1963 1/4 de finale   Pierre Darmon 1/4 de finale   Chuck McKinley 1/4 de finale   Frank Froehling
1964 3e tour (1/16)   Bob Hewitt 1er tour (1/64)   Christian Kuhnke
1965 2e tour (1/32)   Wilhelm Bungert
1966 2e tour (1/32)   Ion Țiriac 1/8 de finale   Manuel Santana
1967 1/8 de finale   Wilhelm Bungert
1968 1/8 de finale   Ray Ruffels 1er tour (1/64)   Bob Carmichael 1er tour (1/64)   Cliff Drysdale
1969 1/8 de finale   Tom Okker
1970 1er tour (1/64)   Allan Stone

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1968 1/8 de finale
  Mark Cox
  R. Emerson
  Rod Laver
2e tour (1/16)
  Mark Cox
  R. Emerson
  Rod Laver
1969 1/8 de finale
  J-C. Barclay
  C. Drysdale
  Roger Taylor
1970 1er tour (1/32)
  Bob Maud
  T. Addison
  B. Carmichael
1971 1er tour (1/32)
  Alan Mills
  P. Cornejo
  Jaime Fillol
1972 1er tour (1/32)
  Alan Mills
  Alex Olmedo
  R. Tanner
1973 2e tour (1/16)
  Alan Mills
  Peter Curtis
  Roger Taylor

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

RéférencesModifier

Liens externesModifier