Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Curtis.
Richard Curtis
Description de cette image, également commentée ci-après
Richard Curtis en avril 2016 au Montclair Film Festival dans le New Jersey.
Nom de naissance Richard Whalley Anthony Curtis
Naissance (63 ans) 
Wellington, Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique (naturalisation)
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Néo-Zélandaise
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Good Morning England
Quatre mariages et un enterrement
Love actually

Richard Curtis, né le 8 novembre 1956 à Wellington, est un réalisateur, scénariste, et producteur de cinéma et de télévision Néo-Zélandais d'origine australienne, devenu britannique par naturalisation.

Il est connu pour avoir écrit plusieurs comédies romantiques à succès critique et commercial : Quatre mariages et un enterrement (1994), Coup de foudre à Notting Hill (1999), Le Journal de Bridget Jones (2001) et Bridget Jones : L'Âge de raison (2004) et enfin Love actually et sa suite, Red Nose Love Actually (2017). Tous ces films ont pour interprète Hugh Grant.

BiographieModifier

Jeunesse et débuts télévisuelsModifier

Richard Curtis est né en 1956 en Nouvelle-Zélande, de parents australiens[1]mais a grandi dans diverses parties du monde, et notamment à Manille (Philippines) et Stockholm (Suède) car son père, important dirigeant de la firme Unilever, était souvent muté pour des raisons professionnelles.

Il est arrivé en Grande-Bretagne à l'âge de onze ans, et a fait des études d'anglais (langue et littérature) à l'université d'Oxford. C'est là qu'il a rencontré celui qui deviendra son partenaire d'écriture privilégié, Rowan Atkinson. Leur carrière commence sur la BBC-2, chaîne pour laquelle ils écrivent la série Not the Nine O'Clock News, après avoir été remarqués lors d'une performance donnée au Festival d'Édimbourg. Si le souhait de Richard Curtis était au départ de devenir acteur (il ne s'est tourné vers l'écriture que pour pouvoir s'écrire des rôles)[2], son succès en tant que scénariste s'est vite révélé.

Ainsi, le duo continue avec l'écriture de la série Blackadder, interprétée par Rowan Atkinson, qui a été primée en Grande-Bretagne ainsi qu'aux États-Unis (un épisode a spécialement été écrit pour être diffusé au London Millenium Dome pour le passage à l'an 2000). C'est également ensemble qu'ils ont créé le personnage de Mr. Bean, et Richard Curtis a écrit plusieurs épisodes de la série.

Scénariste de cinéma à succès (années 1980-1990)Modifier

 
Le scénariste à Londres en 1999, l'année de sortie de Coup de foudre à Notting Hill.

Dans les années 1980, il commence à écrire pour le cinéma. Le premier film important dont il écrit le scénario est The Tall Guy, qui est aussi le premier rôle au cinéma d'Emma Thompson, aujourd'hui célèbre actrice britannique. Ce film marque aussi le début de ce qui deviendra le genre de prédilection du scénariste : la comédie romantique.

Mais le succès international n'arrive qu'en 1994 avec Quatre mariages et un enterrement, à l'époque film le plus rentable du cinéma par rapport à sa mise de départ (il a depuis été battu par Le Projet Blair Witch). Ce film est aussi la première collaboration de Curtis et de Hugh Grant, devenu depuis son acteur « fétiche ».

Trois ans plus tard, il co-écrit avec Atkinson le scénario de l'adaptation Bean. Un gros succès commercial. Puis en 1999, il revient à la comédie romantique pour un nouveau succès critique et commercial mondial, Coup de foudre à Notting Hill. Cette fois, Hugh Grant est opposé à la star hollywoodienne Julia Roberts.

Troisième succès en 2001 pour une nouvelle adaptation, la comédie romantique Le Journal de Bridget Jones, dont il co-écrit le script avec l'auteur du roman original, Helen Fielding.

Passage à la réalisation puis diversification (années 2000)Modifier

La fin de l'année 2003 est marquée par la sortie de la comédie romantique chorale Love actually. Il s'agit de la première réalisation du scénariste, qui réunit une pléiade d'acteurs britanniques. Fidèle à son alternance, il co-signe après une adaptation : la suite Bridget Jones : L'Âge de raison, qui réunit le casting du premier film.

Le scénariste passe ensuite à la télévision pour raconter une nouvelle histoire d'amour : dans The Girl in the Cafe, Kelly Macdonald a pour partenaire Bill Nighy, devant la caméra de David Yates.

Il part ensuite aux États-Unis pour co-créer avec Anthony Minghella la mini-série dramatique L'Agence N°1 des dames détectives, une adaptation des romans d'Alexander McCall Smith pour la chaîne HBO, diffusée entre 2008 et 2009.

À nouveau en 2009, Curtis s'essaye à la réalisation pour réunir Philip Seymour Hoffman, Nick Frost, Bill Nighy et Rhys Ifans dans Good Morning England, comédie racontant l'histoire de Radio Rock, une des nombreuses stations de radio pirates des années 1960 en Grande-Bretagne. Il s'agit aussi de sa deuxième collaboration avec Bill Nighy et Emma Thompson, qui avaient joué dans Love Actually.

Il conclue cette décennie en écrivant un épisode de la populaire série télévisée fantastique Doctor Who, diffusé en 2010, intitulé Vincent et le Docteur. Puis il co-scénarise la grosse production hollywoodienne Cheval de guerre, réalisée par Steven Spielberg.

Retour à la romance (années 2010)Modifier

 
Le cinéaste aux côtés de l'acteur Patrick Wilson au MontClair Film Festival 2016, pour la présentation de Red Nose Day Actually.

Il confirme en 2013 en collaborant de nouveau avec HBO en écrivant le téléfilm dramatique Mary & Martha : Deux mères courage, porté par Hilary Swank, puis en signant son troisième long-métrage comme scénariste et réalisateur, la comédie romantico-fantastique Il était temps. Le réalisateur retrouve pour une quatrième fois Bill Nighy et dirige pour la première fois l'américaine Rachel McAdams. Le long-métrage lui vaut d'etre notamment primé au Festival de San Sebastian, recevant le Prix du Public - Meilleur film européen.

Il co-signe ensuite plusieurs scripts pour des réalisateurs britanniques : celui du film indépendant Trash (2014), mis en scène par Stephen Daldry ; celui du téléfilm romantique Un amour de tortue (2015), avec Judi Dench et Dustin Hoffman ; il écrit et réalise aussi un court-métrage pour la télévision anglaise, servant d'épilogue à Love actually, intitulé Red Nose Day Actually (2017).

Quand il revient au cinéma à la fin de la décennie, c'est pour co-écrire le script de la comédie dramatique musicale Mamma Mia! Here We Go Again (2018) puis pour raconter l'histoire d'amour de Yesterday (2019) avec le réalisateur Danny Boyle, imaginant un monde où les Beatles n'auraient jamais existé.

Vie privéeModifier

Richard Curtis vit à Londres, il est marié à Emma Freud, présentatrice de télévision en Angleterre, et arrière-petite-fille de Sigmund Freud. Ils ont trois enfants.

FilmographieModifier

ScénaristeModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier
Courts métragesModifier
  • 1983 : Dead on Time de Lyndall Hobbs (coscénariste avec Rowan Atkinson)
  • 2010 : No Pressure de Dougal Wilson (coscénariste avec Franny Armstrong)

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier
Séries téléviséesModifier

RéalisateurModifier

DistinctionsModifier

  • 1995 : Nomination à l'Oscar du meilleur scénario original pour Quatre mariages et un enterrement
  • 1995 : Nomination au Golden Globe et au BAFTA du meilleur scénario pour Quatre mariages et un enterrement
  • 2004 : Nomination au prix du cinéma européen du meilleur réalisateur pour Love actually (prix du public)
  • 2004 : Nominations aux Golden Globes du meilleur film (comédie) et du meilleur réalisateur pour Love actually.

RéférenceModifier

  1. (en)Richard Curtis biography
  2. Il a ainsi déclaré: « Je n'ai pas décidé de me tourner vers l'écriture. Je voulais être acteur, mais comme j'étais très fade on me donnait toujours le rôle d'un personnage de la Nuit des Rois, prénommé Fabian, qui se cache derrière un buisson et n'a aucune réplique marrante. Donc j'ai décidé qu'il fallait que j'écrive mes propres répliques. » Voir les citations de R. Curtis sur Imdb

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :