Ouvrir le menu principal

Raymond Baillet

comédien et chansonnier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baillet.
Raymond Baillet
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Raymond Sourdin
Naissance
Paris, (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 97 ans)
Profession Acteur

Raymond Baillet, nom d'artiste de Raymond Sourdin[1], est un acteur et chansonnier français, né le à Paris 3e[1] et mort le 14 janvier 2017[2].

BiographieModifier

Il commence par faire du théâtre amateur, puis à vingt ans devient chansonnier et se spécialise dans la critique de l'actualité politique. Il est pendant vingt-cinq ans sur les scènes de nombreux cabarets : le Théâtre des Deux Ânes, le Caveau de la République, La Lune Rousse, le Théâtre du Coucou... En 1944, il rencontre Bourvil, alors totalement inconnu, et lui prédit un grand avenir dans le métier.

En 1965, lors des élections présidentielles, après l'interview du général de Gaulle par Michel Droit, il enregistre un sketch parodique qu'il a écrit avec Francis Lax où il joue le rôle de Louis XVI interviewé par un journaliste lui reprochant d'investir des fonds dans les recherches spatiales (par le lancement d'une montgolfière) et dans l'aide aux pays sous-développés (par l'envoi de La Fayette et de troupes en Amérique). Mais son sketch est censuré par les responsables de l'ORTF et ne sera jamais diffusé à la télévision. Il pense pourtant que le général de Gaulle aurait été le premier à en rire.

Il décide de se reconvertir dans le métier de comédien, déclarant : « J'en avais assez des face-à-face angoissés avec une page blanche. J'ai décidé de redevenir un anonyme irresponsable en me glissant dans la peau de personnages qui me sont étrangers ». Il obtient alors de nombreux rôles pour la télévision et interprète souvent des personnages historiques : Louis XVI, Victor Hugo, Christophe Colomb et Louis-Philippe[3].Tahiti

Il joue dans dix-sept pièces d'Au théâtre ce soir et obtient une certaine notoriété en interprétant Désiré Lafarge, une série télé policière en huit épisodes (1977), dans laquelle il est un retraité de la Sncf menant des enquêtes.

En 1979, il retourne à son métier de chansonnier au Caveau de la Republique, mais doit s'interrompre en plein succès à cause d'une intervention chirurgicale. Remis de son opération, il revient au théâtre en jouant dans Les Femmes savantes de Molière.

En 1981, il fait une tournée mondiale (Los Angeles, Tahiti, Nouméa, Singapour) de vingt-cinq jours, jouant avec Les Charlots dans La Cuisine des anges d'Albert Husson, puis il enchaîne avec "Reviens dormir à l'Elysée" de Jean-Paul Rouland à la Comédie-Caumartin[4].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Au théâtre ce soirModifier

Doublage (liste sélective)Modifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

  • Moi Renart : Commissaire Chanteclair
  • Les Histoires du père Castor : Père Castor
  • Signé cats eyes: Le directeur de la banque (ep 16), Mr Scoumoune (ep 20), Mr Tapdur (ep25), Mr Irié ep(35), Mr Krater (ep45), Hans Schmidt (ep47), Yakuza (57), Neilson (ep60), le directeur du musée (ep72)
  • Nolan: le chef ( épisode 5)
  • Willie Boy: Grand père épisode 8 et 9 ) Dr Thompson
  • David le gnome: le narrateur
  • Charlotte: M.Mallow

Notes et référencesModifier

  1. a et b lesgensducinema.com
  2. Bertrand Beyern, « Twitter », (consulté le 4 février 2019)
  3. Télé 7 jours n°592, semaine du 28 août au 3 septembre 1971, pages 74 et 75, article de Paulette Durieux : Pour devenir comédien, Raymond Baillet a dû faire oublier qu'il était chansonnier.
  4. Journal L'Action républicaine du 11 septembre 1981 : "Rencontre avec Raymond Baillet", article de Michèle Manchec.

Liens externesModifier