Guy Jorré

réalisateur de télévision français

Guy Jorré, né le à Douai (Nord) et mort le à Champigny-sur-Marne, est un réalisateur de télévision.

Guy Jorré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Metteur en scène, réalisateur, scénaristeVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Diplômé de l'IDHEC. Entré à la télévision en 1957 en qualité d’assistant de Jean Prat, Marcel Cravenne, Claude Loursais, Jean Vernier. Dans le même temps, assistant de Maria Powers et de Claude Loursais pour Le Médium et Amahl, de J.-L. Menotti au Théâtre des Champs-Élysées. Il est le réalisateur de nombreux courts et moyens métrage, dont L'Envers de la vague (Filmcoop), Les Glaciers du Mont Blanc (Tadié Cinéma), The Cave Man (prod.Milan Herzog), Evolution (Tadié Cinéma), Rue de Seine (prod. L'Éolienne), La Mémoire de la ville (prod. L'Éolienne), Nadar (prod. L'Éolienne), Le Pèlerin perdu (prod. L'Éolienne).

Également réalisateur des séries américaines comme Aspects of France (prod. Milan Herzog) en 1962, Young Men (prod. Georges Borglum) en 1963. Et pour la TV française de divers sujets magazine dans Cinéma-Variations, Champ Visuel (Les Enfants de Procope, À la rencontre de Mark Tobey, Chronique-cinéma et Arcana (prod. Maurice Leroux). En même temps, coadaptateur avec Bernard Dabry de trente épisodes inspirés des romans de Gaston Leroux (Le Parfum de la dame en noir, Rouletabille chez le Tsar, Rouletabille chez les bohémiens).

Il est le mari d'Annick Allières et le cousin de Claude Jade.

FilmographieModifier

Réalisateur
Scénariste

RécompensesModifier

Lien externeModifier

(en) Guy Jorré sur l’Internet Movie Database