Quest Kodiak

Daher Kodiak
Image illustrative de l’article Quest Kodiak
Kodiak 100 au roulage

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Quest (ancien)


Daher (depuis 2019)

Type Transport
Premier vol 16 octobre 2004
Mise en service Janvier 2008
Nombre construit 250+
Motorisation
Moteur Turbopropulseur
Puissance 750 ch
Dimensions
Envergure 13,7 m
Longueur 10,42 m
Hauteur 4,65 m
Surface alaire 22,3 m2
Nombre de places 9 + 1
Réservoirs 1211 Litres
Masses
Masse à vide 1710 kg
Masse maximum 3290 kg
Performances
Décollage 285 m
Atterrissage 233 m
Vitesse de croisière 322 km/h (174 kn)
Vitesse de décrochage 111 km/h (60 kn) volets max
Plafond 7620 m (25 000 ft)
Vitesse ascensionnelle 7 m/s
Distance franchissable 2100 km
Autonomie 10 h
Kodiak dans un hangar avec les portes gauches ouvertes
Daher Kodiak sur flotteurs.

Le Kodiak est un avion utilitaire américain conçu et construit par Quest Aircraft (maintenant Daher). Ce turbopropulseur monomoteur à aile haute et non pressurisé à train d'atterrissage tricycle fixe et convient aux opérations ADAC à partir d'aérodromes non améliorés.

La conception a commencé en 1999, avec un premier vol le 16 octobre 2004 et certifiée le 31 mai 2007 avant la première livraison en janvier 2008. En 2018, Quest fête la 250e livraison.

La société Quest a été achetée par Daher en 2019.

DéveloppementModifier

La conception a commencé en 1999, tandis que l'organisation de l'entreprise était en cours de finalisation. L'avion a été certifié par la FAA le 31 mai 2007[1].

En juin 2010, la société Wipaire, Inc. a obtenu une certification de type supplémentaire autorisant l'installation de flotteurs Wipline 7000 sur Kodiaks. En novembre de la même année, le Kodiak à également été certifié pour le vol dans le givrage connu grâce au système TKS de la société américaine " CAV " qui protège les surfaces à risque avec du glycol[2].

En 2014, une nouvelle finition intérieur "Summit" rend l’appareil apte à une utilisation par une clientèle fortunée[3].

En avril 2017, le Kodiak a reçu son certificat de type de l' Agence européenne de la sécurité aérienne[4].

En mai 2018, le fabricant a dévoilé la série II, au prix de 2,15 millions de dollars. Les principales différences sont les suivantes[5] :

  • La cellule :
    • Amélioration de l'escalier de la porte passager
    • Ajout d'un arrêt de porte aux deux portes avant
    • Jointure fuselage-aile amélioré
    • Ajout d'un point de ravitaillement par pression sous l'aile.
    • Nouvelles livrées
  • L'avionique
    • Instruments de secours mécanique remplacé par un seul instrument LCD de secours
    • Nouveau Garmin G1000 NXi avec trois grands écrans multifonction avec évitement d'obstacles, radar météo, avec centrage numérique et approche au pilote automatique en VFR.

En 2019, l'avionneur français Daher rachète Quest Aircraft[6]. La chaîne d'assemblage final reste aux États-Unis.

ConceptionModifier

L'appareil peut accueillir 8 passagers et 2 pilotes. Ses performances ADAC proviennent d'un bord d'attaque discontinu fixe et de son turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-34 de 750 cv (560 kW).

Les huit sièges passagers sont montés sur rail et amovibles. Les deux pilotes ont leur propre porte, et le hayon sur le flanc gauche intègre des marches.

Le fuselage du Kodiak est entièrement conçu d'aluminium, ce qui permet des réparations hors aéroport en cas de besoin.

La porte principale, sur le flanc gauche du fuselage, se présente sous forme de hayon à deux battants. Ses dimensions (137 × 145 cm) permettent le chargement de palettes standard (norme EU et norme US).

Des flotteurs en fibre de carbone, commercialisés par l'entreprise Aerocet, permettent l'utilisation amphibie du Kodiak dans des vagues de 50 cm. Ils ajoutent seulement 180 kg (320 kg avec les roues en option) à l'avion, soit 170 kg de moins que des flotteurs équivalents en aluminium.

Le Kodiak est plus gros que le DHC-2 Beaver, mais plus petit que le DHC-3 Otter ou Cessna Caravan . Il a plus de puissance que les anciens De Havilland et décolle plus court que le Cessna[7].

Histoire opérationnelleModifier

Le premier Kodiak a été livré à Spirit Air en janvier 2008[8]. En septembre 2013, 100 Kodiak avaient été construits et le 100e avion avait été livré à l'exploitant américain Sunstate Aviation[9]. Le Kodiak a été conçu pour être utilisé par les sociétés missionnaires et plusieurs appareils ont été livrés à des organisations telles que Mission Aviation Fellowship et JAARS[10]. Certains Kodiak construits ont été produits dans le cadre du programme Quest Mission Team (QMT) de Quest Aircraft. Le programme QMT vise à vendre un des 11 Kodiak construits à une organisation de mission à prix coûtant[11].

Le 200e avion a été livré en décembre 2016 pour une production annuelle record de 36 Kodiak, tandis que le site de production a été agrandi de 25% en septembre de la même année pour répondre à la demande croissante[12]. Le 250e a été livré en 2018, alors que le plus vieil avion dépasse les 5000 heures[13].

VariantesModifier

Kodiak 100
Modèle de base, certifié FAA le [1].
Kodiak 100 série II
Modèle introduit en mai 2018, intégrant des améliorations, notamment une avionique Garmin G1000 NXi, un dispositif de connexion pour tablette Flight Stream 510, un indicateur d'angle d'attaque et un groupe de quatre instruments de secours numérique[14].
Air Claw
Une modification pour la surveillance par Northrop Grumman avec un capteur Star Saphire des systèmes FLIR et un système de surveillance de zone étendue Hawkeye[15].

OpérateursModifier

La plus grosse commande a été annoncée le 15 novembre 2016 pour 20 appareils pour Sky Trek, basée à Tokyo.

En novembre 2017, 220 Quest Kodiaks volent dans le monde entier comme transport, pour le parachutisme, ou comme avion d'affaire[16].

L'entreprise Indienne SpiceJet a l'intention d'acheter 100 Kodiak amphibies, un contrat de 400 millions de dollars. Il a sollicité le soutien financier de Narendra Modi dans le cadre du programme national d'expansion de l'aviation UDAN (Ude Desh Ka Aam Naagrik, "Let Every Person Fly") pour connecter sa population par voie aérienne, malgré des infrastructures limitées. Comme seulement 3% des Indiens voyagent par avion, on espère que le Kodiak stimulera les voyages en avion en opérant à partir de pistes non améliorées et de voies navigables en version amphibie[16].

AccidentsModifier

En octobre 2018, 16 accidents et incidents de Kodiak avaient été signalés dans la base de données du Réseau de la sécurité aérienne, dont cinq de l’appareil et trois accidents faisant cinq morts[17].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Type Certificate Data Sheet No. A00007SE », Federal Aviation Administration,
  2. (en) Mary Grady, « Kodiak Icing System FAA Certified », AC web,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Matt Thurber, « Summit Interior Certified in Quest Kodiak Turboprop », AIN Online, The Convention News Company Inc.,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2016)
  4. (en) « Quest Kodiak secures European approval », Flight Global,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Matt Thurber, « Quest Aircraft Unveils Series II Kodiak », AIN online,‎ (lire en ligne)
  6. Daher Completes Quest Aircraft Acquisition
  7. (en) « Quest Kodiak 100 Series II: Still Rugged As A Bear But Without Claws », Aviation week,‎ (lire en ligne)
  8. « Quest begins customer deliveries »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wings Magazine, (consulté le 17 octobre 2013)
  9. (en) Kerry Lynch, « Quest Evaluates Production Rates As Kodiak Reaches 100 », Quest Evaluates Production Rates As Kodiak Reaches 100,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « JAARS Takes Quest Kodiak Delivery », Aviation International News,
  11. (en) Glenn Pew, « Quest Kodiak Fulfills Promise, Delivers Aircraft "At Cost" », AvWeb, Aviation Publishing Group, (consulté le 17 octobre 2013)
  12. (en) « Quest Delivered a Record 36 Aircraft in 2016 », Aviation International News,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Quest Series II Kodiak To Mark NBAA Debut », AIN online,‎ (lire en ligne)
  14. (en) O'Connor, « Quest Launches Upgraded G1000NXi Kodiak », AVweb, (consulté le 1er juin 2018)
  15. (en) Amy Butler, « Small Northrop Unit Pursues New Manned, Unmanned Work », Aviation week,‎ (lire en ligne)
  16. a et b (en) « SpiceJet Explores Buying 100 Amphibious Kodiaks », Aviation International News,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « Aviation Safety Database: Quest Kodiak », sur aviation-safety.net, Flight Safety Foundation,

Voir égalementModifier

 
Un Quest Kodiak (arrière-plan) aux côtés d'un Cessna Grand Caravan sur une aire de stationnement d'aéroport

Aéronefs comparables