Envergure

distance entre les extrémités des ailes

L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est utilisé pour les vertébrés volants, c'est-à-dire les ptérosaures, les oiseaux, les chiroptères, ainsi que pour des appareils volants, c'est-à-dire les avions (ou les planeurs).

  • Allongement. Un avion (ou un oiseau) ayant des ailes longues et étroites, c'est-à-dire un grand allongement a une meilleure finesse parce qu'il a une traînée induite moins importante. Les tourbillons marginaux qui se forment aux extrémités de l'aile sont moins importants que sur un avion ayant moins d'allongement (ayant une corde à emplanture plus longue).
  • Maniabilité. Les avions ayant de longues ailes par rapport à leur fuselage ont une plus grande inertie en roulis et ne peuvent pas s'incliner aussi rapidement qu'un avion ayant des ailes plus courtes. (voir aussi vol (animal)).
L'envergure de cet Airbus A320 correspond à la distance entre les points A et B.

Les avions de chasse et de loisir (voltige aérienne) ont généralement des ailes courtes pour gagner du poids et pour être plus manœuvrables, alors que les bombardiers, les avions de ligne et les planeurs ont des ailes plus allongées.

Vertébré volantModifier

PtérosaureModifier

 
Quetzalcoatlus northropi, un des plus grands animaux volants qui aient jamais existé sur terre

Les ptérosaures, des reptiles volants, sont les premiers vertébrés à avoir conquis les airs.

Grande envergure
  1. Quetzalcoatlus northropi 7-13 m[1],[2]
  2. Ornithocheirus, appelé aussi Tropeognathus 6-12 m[3]
  3. Arambourgiania philadelphiae 10-11 m[4]
  4. Hatzegopteryx thambema 10-11 m[5] ; ou 12 mètres[6]
Petite envergure

Le plus petit ptérosaure connu est Nemicolopterus avec une envergure d'environ 25 cm[7]. Cependant, le spécimen trouvé peut être un juvénile.

OiseauModifier

Pour mesurer l'envergure d'un oiseau, il faut le capturer, le placer à plat sur le dos, et on mesure la distance entre les deux plumes primaires des ailes. Il est pour cela préférable que l'oiseau soit mort puisque cette manipulation peut être dangereuse pour lui.

Grande envergure
Petite envergure
  • oiseaux-mouches : environ 10 cm (il existe plus de 300 espèces d'oiseaux-mouches, ayant de 8 à 15 cm d'envergure)

ChiroptèreModifier

Grande envergure
Petite envergure

Appareil volantModifier

PlaneurModifier

Grande envergure
Envergure standard

Avion civilModifier

Grande envergure
Petite envergure

Avion militaireModifier

Grande envergure
Petite envergure

Notes et référencesModifier

  1. Frey et Martill, « A reappraisal of Arambourgiania (Pterosauria, Pterodactyloidea): One of the world's largest flying animals », Neues Jahrbuch für Geologie und Paläontologie - Abhandlungen, vol. 199, no 2,‎ , p. 221–247 (DOI 10.1127/njgpa/199/1996/221)
  2. Pereda-Suberbiola, X., Bardet, N., Jouve, S., Iarochène, M., Bouya, B. and Amaghzaz, M. (2003). "A new azhdarchid pterosaur from the Late Cretaceous phosphates of Morocco." In: Buffetaut, E. and Mazin, J.-M. (eds.), Evolution and Palaeobiology of Pterosaurs. Geological Society of London, Special Publications, 217. p.87
  3. Futura, « Quel a été le plus grand animal volant ? », sur Futura (consulté le 7 juillet 2020)
  4. Witton et Naish, « A Reappraisal of Azhdarchid Pterosaur Functional Morphology and Paleoecology », PLOS ONE, vol. 3, no 5,‎ , e2271 (PMID 18509539, PMCID 2386974, DOI 10.1371/journal.pone.0002271, Bibcode 2008PLoSO...3.2271W)
  5. Witton, Martill et Loveridge, « Clipping the Wings of Giant Pterosaurs: Comments on Wingspan Estimations and Diversity », Acta Geoscientica Sinica, vol. 31, no Supp 1,‎ , p. 79–81
  6. « Le ptérosaure Hatzegopteryx, un superprédateur volant au crétacé », sur Sciences et Avenir (consulté le 8 juillet 2020)
  7. Wang, Kellner, Zhou et Campos, « Discovery of a rare arboreal forest-dwelling flying reptile (Pterosauria, Pterodactyloidea) from China », Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 105, no 6,‎ , p. 1983–1987 (PMID 18268340, PMCID 2538868, DOI 10.1073/pnas.0707728105, Bibcode 2008PNAS..105.1983W)
  8. « ONF - Mille espèces de chauves-souris à travers le monde », sur www1.onf.fr (consulté le 9 juillet 2020)
  9. « Les chauves-souris : de la vie des espèces aux enjeux de préservation », sur hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr
  10. [https://fileadmin.natagora.be/fileadmin/Regionales/Entre-Sambre-et-Meuse/ClinOeil3/CLIN_D_OEIL_03_Chiropteres.pdf Les Chauves-souris]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :