Ouvrir le menu principal

Ptolémée XV

pharaon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie).

Ptolémée XV Césarion
Illustration.
Tête de granit de Césarion portant le némès, découverte par Franck Goddio en 1997 dans le port d'Alexandrie.
Fonctions
Pharaon d'Égypte
30 avant notre ère
Prédécesseur Ptolémée XIV
Biographie
Dynastie Ptolémée
Dynastie lagide
Date de naissance v. -47[1],[2]/44 avant notre ère.
Date de décès 30 avant notre ère (à 14 ou 17 ans)
Père Jules César
Mère Cléopâtre VII Théa Philopator
Grand-père paternel Caius Iulius Caesar III
Grand-mère paternelle Aurelia Cotta
Grand-père maternel Ptolémée XII Aulète
Fratrie Alexandre Hélios
Cléopâtre Séléné
Ptolémée Philadelphe
Statue en bronze, effigie présumée de Césarion. Musée de l'Ephèbe, le Cap d'Agde

Ptolémée XV Philopator Philometor Caesar (Πτολεμαῖος ΙΕʹ Φιλοπάτωρ Φιλομήτωρ Καῖσαρ), dit « Césarion » (Καισαρίων, Kaisariōn, littéralement « petit César » ; latin : Caesariō), est le fils de Cléopâtre VII et, probablement, de Jules César. Né vers -47[1],[2], ou vers -44[3], il gouverne l'Égypte avec sa mère Cléopâtre.

BiographieModifier

 
Ptolémée XV devant sa mère Cléopâtre VII Théa Philopator (Dendérah).

GénéalogieModifier

Voir l’article annexe : Généalogie des Lagides.

RègneModifier

Césarion est assassiné très jeune par Octave, futur premier empereur de Rome, en même temps qu'Antyllus, son « faux frère » et ami, fils de Marc Antoine et Fulvie. Césarion apparaissait en effet, à tort ou à raison, comme étant le seul fils biologique de Jules César (Octave était son petit-neveu et fils adoptif), il constituait donc un dangereux rival politique.

Selon Appien et Pausanias, les demi-frères de Césarion, Alexandre Hélios et Ptolémée Philadelphe, sont élevés avec Cléopâtre Séléné par Octavie, sœur d'Octave, ex-épouse de Marc Antoine et mère de leurs deux demi-sœurs Antonia l'Aînée et Antonia la Jeune. Ils vivent ensuite quelque temps avec leur sœur et son époux Juba II avant que l'on perde leur trace.

Avec Césarion disparaît la dynastie lagide, dernière dynastie pharaonique, l'Égypte étant ensuite directement administrée par Rome.

La redécouverte de cette période faste de l'Égypte pharaonique ne se fit qu'après l’expédition d’Égypte de Bonaparte, accompagné de nombreux scientifiques et archéologues en 1798.

ReprésentationsModifier

Ptolémée XV apparaît de manière codifiée sur un relief du temple d'Hathor situé à Dendérah, devant sa mère Cléopâtre, avec la même taille qu'elle, alors qu'il n'est qu'un enfant.

Des monnaies, notamment celle frappées à Ashkelon, le représentent.

Une statue exposée au musée de l'Ephèbe au Cap d'Agde, le représenterait.

FictionModifier

 
Loris Loddi (it) joue Césarion dans le film Cléopâtre , réalisé par Joseph L. Mankiewicz (1963)
  • Dans la bande dessinée Le Fils d'Astérix, Césarion est un petit enfant blond recherché par Brutus. À la fin de l'album, les auteurs disent qu’il règnera sous le nom de Ptolémée XVI.
  • Césarion est interprété par Max Baldry dans la série télévisée Rome (2005). Césarion est le fils biologique de Titus Pullo qui l'a conçu avec Cléopâtre quelques jours avant sa rencontre avec Jules César.
  • Césarion apparaît plusieurs fois à différents âges dans les deux parties du film Cléopâtre de Joseph Mankiewicz (1963).
  • Césarion est l'un des personnages du roman historique Les enfants d'Alexandrie : la reine oubliée de Françoise Chandernagor, (2011).
  • Césarion a un rôle dans le tome 5 de la série Le Manoir "Le phare des brumes"[4] d'Évelyne Brisou-Pellen[5].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Stanley Mayer Burstein, The Reign of Cleopatra Greenwood guides to historic events of the ancient world, University of Oklahoma Press, (ISBN 9780806138718, présentation en ligne)
  2. a et b P. W. Pestman, Chronologie égyptienne d'après les textes démotiques : 332 Av. J.-C./453 Ap. J.-C., Brill, (ISBN 9789004017009, présentation en ligne)
  3. Selon une lettre de Cicéron (Lettres à Atticus, XIV, 20, 2). Si l'on retient cette date, il ne peut pas être le fils naturel de Jules César (en Espagne environ le 20 juillet 45, date supposée de la conception) et serait celui de Marc Antoine. Voir Jean Pernoud et Jérôme Carcopino, Cléopâtre, Julliard, (présentation en ligne)
  4. Évelyne Brisou-Pellen, Le phare des brumes, Bayard Jeunesse, (ISBN 9782747072861 et 274707286X, OCLC 1039828370, lire en ligne)
  5. Évelyne Brisou-Pellen, « Évelyne Brisou-Pellen, site officiel », sur www.brisou-pellen.fr (consulté le 31 octobre 2018)

Liens externesModifier