Julia Caesaris Maior

citoyenne romaine, sœur de Jules César

Julia Caesaris Maior, née avant 101 av. J.-C., est la fille de Caius Julius Caesar III et d'Aurelia Cotta. Elle est la sœur aînée de Julia Caesaris Minor et de Jules César[1],[2], cadet de la fratrie[3].

Julia Caesaris Maior
Biographie
Naissance
Décès
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
IuliaVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
République romaine tardive (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Pedius (d)
Pinarius (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Parentèle
Auguste (petit-neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Statut

BiographieModifier

Julia Caesaris Maior, Julia Caesaris Minor et Jules César reçoivent une éducation romaine traditionnelle. Après la mort de leur père Caius Julius Caesar en 85 av. J.-C., leur éducation est prise en charge par leur mère Aurelia Cotta[2].

Julia Caesaris Maior se marie une première fois à un Pinarius[4],[5], membre d'une très ancienne famille patricienne[a 1], et lui donne un fils, peut-être Lucius Pinarius Scarpus, à moins que ce dernier ne soit son petit-fils[4],[5]. Elle se remarie plus tard à un Quintus Pedius[n 1], de rang équestre[6], duquel elle a un deuxième fils[a 2],[a 3], Quintus Pedius[4],[7], consul suffect en 43 av. J.-C.[6],[1]

Dans son testament, Jules César lègue une partie de sa fortune aux deux fils de sa sœur Julia Caesaris Maior : Quintus Pedius et Lucius Pinarius. Ils renoncent tous les deux à leurs parts en faveur du fils adoptif de César, Octavien[6],[1].

GénéalogieModifier

AscendanceModifier

FamilleModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour certains auteurs, l'ordre des deux mariages n'est pas connu (voir Lovano, 2014 et Syme, 1989).

RéférencesModifier

  • Auteurs antiques :
  • Auteurs modernes :
  1. a b et c Lightman 2008, p. 161.
  2. a et b Lovano 2014, p. 71.
  3. Lovano 2014, p. 66.
  4. a b et c Levick 2014, p. xxii.
  5. a et b Syme 1989.
  6. a b et c Syme 1963, p. 128.
  7. Levick 2014, p. 29.

BibliographieModifier

  • Suétone (Trad. Désiré Nisard), Vie des douze Césars, César, Paris, 1855 (lire en ligne)
  • (en) William Smith, « Julia », dans Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology (lire en ligne)
  • (en) Marjorie & Benjamin Lightman, A to Z of Ancient Greek and Roman Women, Infobase Publishing, , 398 p. (lire en ligne)
  • (en) Ronald Syme, The Roman Revolution, Londres, Oxford University Press,
  • (en) Michael Lovano, All Things Julius Caesar : an Encyclopedia of Caesar's World and Legacy, ABC-CLIO, , 956 p.
  • (en) Barbara Levick, Augustus : Image and Substance, Routledge, , 376 p.
  • (en) Ronald Syme, The Augustan family, Oxford University Press,