Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prima (homonymie).
La BB 27044 de Fret SNCF.

Prima désigne une famille de locomotives électriques et diesel-électriques françaises construites par Alstom depuis la fin des années 1990.

Sommaire

OriginesModifier

Les locomotives de la gamme Prima trouvent leurs origines dans les locomotives BB 26000 (Sybic) et BB 36000 (Astride) de la SNCF. Ces locomotives permettent en effet de faire de grand progrès[non neutre] en matière de motorisation asynchrone, et elles définiront les bases des futures machines de la gamme Prima.

DescriptionModifier

Le caractère modulaire permet à Alstom de commercialiser facilement et à coûts réduits tous les types de locomotives de ligne avec :

  • signalisation : suivant les équipements des différents réseaux à parcourir
  • disposition des essieux :
    • Bo'Bo' (plus simplement BB)
    • Co'Co' (plus simplement CC)
  • transmission :
    • continue
    • triphasée
  • vitesse :
    • 140 km/h (fret)
    • 220 km/h (voyageurs)

CommandesModifier

Pays Entreprise Modèle Motorisation Quantité Livraison Remarques
  France SNCF BB 27000 Électrique 180 2001 à 2006 Commandées pour Fret SNCF, version bicourant 4200 kW (1,5 kV continu et 25 kV 50 Hz), apte à 140 km/h.
  France SNCF BB 37000 Électrique 60 2001 à 2006 Commandées pour Fret SNCF, version tricourant 4200 kW (1,5 kV continu, 15 kV 16,7 ²⁄₃ Hz et 25 kV 50 Hz), apte à 140 km/h.
  France SNCF BB 27300 Électrique 67 2006 à 2010 Commandées pour le Transilien, version bicourant 4200 kW (1,5 kV continu et 25 kV 50 Hz), apte à 140 km/h et équipée réversibilité.
  France SNCF BB 75000/BB 75100/BB 75400 MTU 200 2006 à 2010 Commandées pour Fret SNCF, version diesel 2000 kW apte à 120 km/h.
  France Veolia E 37500 Électrique 10 2007 à 2008 Version 4200 kW tricourant (1,5 kV continu, 15 kV 16,7 ²⁄₃ Hz et 25 kV 50 Hz), apte à 140 km/h
  France CB Rail (en) E 37500 Électrique 21 2009 Version 4200 kW tricourant (1,5 kV continu, 15 kV 16,7 ²⁄₃ Hz et 25 kV 50 Hz), apte à 140 km/h
  Espagne Renfe Renfe série 333.3 et Renfe série 333.4 Electro-Motive Diesel 32 2000-2005 Version diesel.
  États-Unis New Jersey Transit PL42AC Electro-Motive Diesel 33 2003-2006 Version diesel.
  Iran IIRR AD43C Ruston 100 2000-2009 Version diesel 2880 kW apte à 150 km/h
  Israël ISR JT 42BW et JT 42CW Electro-Motive Diesel 18 1996-2006 Version diesel. Version Bobo : JT 42BW et version CoCo : JT 42CW
  Maroc ONCF ONCF E 1400 Électrique 20 2010 Version électrique 6 MW
  Sri Lanka Sri Lanka Railways M9 Ruston 10 1997-2000 Version diesel.
  Syrie CFS DE 32 C AC Ruston 30 1999 Version diesel 2160 kW, apte à 120 km/h
/Utilisation en France
  Royaume-Uni EWS Class 67 Electro-Motive Diesel 30 1999-2000
  Chine China Railways HXD2 (en) Électrique 900 2007-en cours Version électrique 25 kV

Utilisation en FranceModifier

SNCFModifier

À la suite de la présentation concluante du prototype Alstom BB 47001, la SNCF s'est montrée le premier utilisateur des locomotives Prima, avec deux séries commandées : les BB 27000 (bicourant 1500 V DC / 25 kV AC) et les BB 37000 (tricourant 1500 V DC / 15 kV AC / 25 kV AC). Ces machines sont exclusivement utilisées pour la traction de trains de Fret SNCF. Par la suite, la SNCF a également commandé des locomotives Diesel BB 75000 puis 75300 et 75400, également utilisées pour le fret. Ces machines avaient pour principale vocation de remplacer les dernières BB 66000/66400 et BB 67300/67400 encore en service à Fret SNCF. Ces dernières ont en partie été transférées à SNCF Infra pour l'occasion.

Le déclin du fret, que la SNCF n'avait pas suffisamment pris en compte, a rendu bon nombre de BB 27000, 37000 et 75000 inutilisées. D'autres locomotives ont été affectées à Akiem, société de location de locomotives filiale de la SNCF créée pour l'occasion. Akiem a ainsi acquis de nombreuses BB 27000 et quelques BB 37000 et 75000.

Les BB 27300 furent construites en adaptant, sur la base des BB 27000, les schémas électriques et pneumatiques pour la traction de rames voyageurs réversibles VB2N sur le Transilien. Elles remplaçent sur ces trains les danseuses BB 8500, 17000 et 25500.

AkiemModifier

De nombreux opérateurs ferroviaires privés français se sont montrés intéressés par les locomotives Akiem, déjà homologuées pour circuler en France contrairement aux Bombardier Traxx et Siemens Eurosprinter utilisées dans toute l'Europe. Si la plupart arborent la livrée fantôme (grise), parfois avec des faces frontales jaunes, la BB 37027 porte la livrée présentée par Akiem au salon InnoTrans.

VFLI, filiale de la SNCF, utilise également des BB 27000 ainsi que quelques BB 37000 et 75000. Il en est de même pour Régiorail Languedoc-Roussillon et son partenaire ETF Services qui louent quelques BB 27000 à Akiem pour tirer des trains de fret. ETF Services loue également des BB 75000. Enfin, on notera également les BB 75000 utilisées par OSR France, filiale de SNCB Logistics, arborant une étonnante livrée à faces frontales roses.

Signalons également l'utilisation par l'opérateur allemand HSL Logistics de BB 75000.

Les autres loueursModifier

CB Rail, autre société de location de locomotives, a également acquis des locomotives Prima, mais pas auprès de la SNCF : ses machines sont des E 37500, identiques aux BB 37000. Elles ont été les premières locomotives électriques privées de France lors de leur acquisition par Veolia Transport, qui loue certaines de ces locomotives mais en a également achetées. Lors du rachat de Veolia Transport par Europorte, filiale d'Eurotunnel, ces E 37500 ont été récupérées par le nouvel opérateur, qui les utilise pour des services fret partout en France, mais aussi vers l'Italie par la ligne de la Maurienne.

Le futurModifier

Le 18 janvier 2014 a roulé le plus long train de fret d'Europe sur la ligne de la rive droite du Rhône. Il était composé de deux trains de conteneurs de 750 mètres environ chacun assemblés, comportant chacun en tête une BB 37000 Akiem prêtée pour l'occasion, dans le cadre du projet Marathon. A terme, de tels trains de plus de 1500 mètres de long pourraient circuler en France, emmenés par des locomotives Prima ou Vossloh Euro 4000, comme durant le deuxième essai mené le 12 avril 2014.

En modélismeModifier

Le premier fabricant à avoir reproduit en modélisme les locomotives Prima est Mehano en 2006 avec les BB 27000 et BB 37000 (échelle H0). Depuis peu, la firme italienne Os.Kar commercialise des BB 75000, des BB 75400 et elle annonce pour 2014 des BB 27000 et BB 37000 (échelle H0). À l'échelle N, c'est Rocky-Rail qui a reproduit les BB 75000 et ce fabricant annonce aussi pour 2014 des BB 27000 et BB 37000[1].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Aurélien Prévot, "Vu pour vous : les Primas", Clés pour le train miniature, n°14, Auray, LR Presse, Juillet-Août 2014, page 9.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier