Ouvrir le menu principal

Administrador de infraestructuras ferroviarias

entité publique espagnole qui gère le réseau ferrée espagnol

Administrador de infraestructuras ferroviarias
logo de Administrador de infraestructuras ferroviarias

Création 1er janvier 2005
Remplace Gestor de infraestructuras ferroviarias (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Établissement public
Slogan Abrimos camino
Siège social Madrid
Drapeau d'Espagne Espagne
Société mère Ministère de l'ÉquipementVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 13 249 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne ESQ2801660H[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.adif.es
Chiffre d'affaires 2 045 000 000 d’euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 399 700 000 euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata

L'Administrador de infraestructuras ferroviarias (ADIF) est un établissement public espagnol chargé de gérer le réseau ferroviaire national.

HistoriqueModifier

Cet organisme, créé le 1er janvier 2005 en application de la « loi sur le secteur ferroviaire », prend la suite de la Renfe pour ce qui concerne le réseau classique et du GIF (Gestor de infraestructuras ferroviarias) pour les lignes nouvelles qui relevaient de la compétence de celui-ci.

CaractéristiquesModifier

 
Train Talgo "Virgen del Rocio" d'Adif.

La mission de gestion confiée à l'Adif comprend :

  • la maintenance du réseau ferroviaire existant,
  • la réalisation de nouvelles infrastructures décidées par les pouvoirs publics,
  • la gestion des circulations (aiguillage signalisation, postes de commandement...)
  • l'allocation des capacités de circulation (les sillons),
  • le recouvrement des péages dus par les exploitants ferroviaires, au premier desquels la Renfe.

L'effectif de l'entreprise est de 15 000 agents, en 2005.

Le réseau géré par l'Adif comprend 12 808 km, dont 11 759 km à voie large (ibérique, 1 668 mm), 1 010 km à écartement standard UIC (lignes nouvelles à grande vitesse), 21 km de lignes à voie mixte UIC/voie large et 18 km à voie métrique. Les lignes électrifiées représentent 7 500 km, principalement en courant continu 3 000 V (le réseau classique) et en courant alternatif 25 kV 50 Hz pour les lignes nouvelles.

Ce réseau ne comprend pas les lignes à voie étroite gérées par les entreprises publiques régionales telles que Euskotren.

Voir aussiModifier