Ouvrir le menu principal

Pierre-Dominique Martin

ingénieur, membre de l'Expédition d'Égypte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martin.
Pierre-Dominique Martin
Naissance
Toulouse, Haute-Garonne, France
Décès
Nationalité Drapeau de la France France
Diplôme
École Royale des Ponts et Chaussées
Activité principale
Conjoint
Marie Françoise Bron
Descendants

Pierre-Dominique Martin, né à Toulouse le [1] et mort le , est un ingénieur des Ponts et Chaussées français.

Sommaire

BiographieModifier

Pierre-Dominique Martin entre à l'École du génie des États du Languedoc en octobre 1788 puis à l'École des ponts et chaussées, où il est nommé professeur de mathématiques en 1792[2].

Il fait partie de l'Expédition d'Égypte. Venant de Rosette, il arrive au Caire le 22 septembre 1798. Il est accusé par Menou de malversation et voue désormais à celui-ci une haine mortelle[3].

Le 17 décembre 1799, il s'embarque à Alexandrie sur l'America à destination de la France, mais le bâtiment est intercepté par les Anglais et il est fait prisonnier[4]. Le 1er janvier 1800, le commandant du Thésée, qui le tient prisonnier à son bord, le libère[5].

Le 14 juillet 1800, il arrive à Beni-Souef pour une longue mission dans le Fayoum qui dure jusqu'en février 1801[6].

De retour en France, il construit le pont suspendu de Langon (1831), d'une longueur de deux cents mètres, sur la Garonne.

De 1830 à 1848, il est le maire de Rions (Gironde)[2].

Il est le père d'Émile Martin et le grand-père de Pierre Émile Martin qui inventent le procédé d'élaboration de l'acier qui porte leur nom.

Auteur d'une autobiographie (1771-1839) et d'une Histoire de l'expédition française en Égypte (1815) [cf. infra]

Les Archives nationales conservent sous forme de microfilm deux ouvrages de Pierre-Dominique Martin sous la cote 92AP[7].

SourcesModifier

  • Arch. nat., 92 AP 1 et 2 : papiers de l'ingénieur Pierre Dominique Martin[8]
  • Cambusat, Dominique Martin, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, compagnon de Bonaparte en Égypte... Extraits de ses mémoires..., dans Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe, Mémoires, t. LXVIII, année 1961-1962, Le Mans, 1961, p. 44-58, cité par Yves Laissus
  • Pierre Dominique Martin, ingénieur des Ponts et Chaussées, compagnon de Bonaparte en Égypte, autobiographie 1771-1839, présentée et annotée par Yves Laissus, 2008

voir aussiModifier

  • Des fers de Loire à l'acier Martin (maitres de forges en Berry et Nivernais), par Annie Laurant. Royer-saga science 1995

PublicationsModifier

  • Histoire de l'expédition française en Égypte, Paris, J. M. Eberhardt, 1815, 2 vol. (cité par Yves Laissus)

Notes et référencesModifier

  1. Acte de baptême, dans son dossier Légion d'honneur LH/1765/35
  2. a et b [http://www.culture.gouv.fr/LH/LH162/PG/FRDAFAN83_OL1765035V007.htm « Minist�re de la culture - Base Léonore »], sur www.culture.gouv.fr (consulté le 6 mai 2017)
  3. Yves Laissus, L'Égypte, une aventure savante 1798-1801, Paris, Fayard, 1998, p. 119
  4. Yves Laissus, op. cit., p. 543
  5. Yves Laissus, op. cit., p. 544
  6. Yves Laissus, op. cit., p. 446
  7. Archives nationales
  8. Yves Laissus, op. cit., p. 558