Ouvrir le menu principal

Saint Philippe II de Moscou (11 février 1507 - 12 décembre 1569), né Féodor Stépanovitch Kolytchev (ou Kolytchov) (en cyrillique: Фёдор Степа́нович Колычёв), est un martyr de l'Église orthodoxe russe qui fut métropolite de Moscou et primat de l'Église orthodoxe russe. Saint Philippe de Moscou est fêté le 9 janvier.

BiographieModifier

Ami de jeunesse d'Ivan le Terrible, Féodor Stépanovitch Kolytchev fuit la cour et la noblesse dont sa famille est issue pour devenir moine, puis supérieur (higoumène) du monastère de Solovki, sous le nom de Philippe.

En 1566, il est appelé à Moscou par le tsar Ivan le Terrible pour devenir métropolite de Moscou, c'est-à-dire primat de l'Église orthodoxe russe. Il dénonce publiquement les crimes d'Ivan et est déposé, puis envoyé en exil comme simple moine au monastère d'Otrotch près de Tver. Il est martyrisé à l'ordre d'Ivan qui le fait étrangler par son bourreau favori en 1569.

Les reliques du saint se trouvent à la cathédrale de la Dormition de Moscou du Kremlin, avec celles des autres primats de l'Église russe.

Saint Philippe II de Moscou au cinémaModifier

 
Le Tsar Alexis Mikhaïlovitch priant sur la tombe de saint Philippe de Moscou en présence du patriarche Nikon, tableau d'Alexandre Litovtchenko (galerie Tretiakov de Moscou)