Otto IV de Schaumbourg

Otto IV de Schaumbourg
48 Otto III.jpg
Otto IV de Schaumbourg.
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Marie de Nassau-Siegen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Adolphe XIII de Schaumbourg
Johann V Graf von Holstein-Schauenburg (d)
Jobst II de Schaumbourg
Ernst von Holstein-Schauenburg (d)
Antoine de Holstein-SchaumbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Marie de Poméranie (d) (à partir de )
Élisabeth Ursula de Braunschweig-Lüneburg (d) (de à )
Marie de Poméranie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Otto von Holstein-Schauenburg (d)
Hermann de Schaumbourg
Adolphe XIV de Schaumbourg
Antoine de Schaumbourg
Marie de Schaumbourg (d)
Elisabeth de Schaumbourg (d)
Ernest de SchaumbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Stadthagen StMartini Grabmal.JPG
Vue de la sépulture.

Otto IV de Schaumbourg (né en 1517 – mort à Bückeburg le ) noble allemand qui est comte de Schaumbourg et de Holstein-Pinneberg de à 1531 à 1576 il est également postulant comme Prince-évêque d'Hildelsheim de 1531 à 1537/1576.

BiographieModifier

Origine et jeunesseModifier

Otto IV est le fils ainé de Jobst Ier de Schaumbourg et de son épouse Marie, une fille de Jean V de Nassau-Dillenbourg. Il reçoit une éducation spirituelle à l'Université de Louvain et dès son enfance il est nommé chanoine d'Hildesheim et de Cologne. Le sur recommandation de l'Empereur Charles Quint il postule bien qu'il n'ai pas été ordonné prêtre au titre de Prince-évêque d'Hildesheim. En 1532, les citoyens de la ville tentent établir la réforme protestante à Hildesheim en faisant appel à des prédicateurs luthériens. Cette rébellion est arrêtée et la cité demeure fidèle à la foi catholique.

RègneModifier

Otto IV et ses frères cadets succèdent conjointement à leur père en 1531 mais en 1533 ils décident de partager leur patrimoine : Otto IV reçoit Schaumbourg ; Adolphe XIII reçoit Pinneberg ; Jean V obtient Bückeburg et Jobst II Gehmen. Otto IV renonce en 1537 à postuler à sa charge ecclésiastique et devient un soldat au service de l'armée impériale. Il conserve toutefois son bénéfice dans le chapitre de Chanoines de la cathédrale d'Hildesheim jusqu'à ce qu'il y renonce définitivement en 1541 en faveur de son jeune frère Antoine, lorsqu'il décide de s'unir à Marie, la fille aînée du duc Barnim IX de Poméranie. Tandis que son frère Adolphe XIII tente de consolider le budget de leurs États, Otto IV prend du service en 1544 auprès de Joachim II Hector de Brandebourg dans la campagne contre les ottomans en Hongrie.

Depuis 1541 il règne sur son domaine et il adopte les idées de Martin Luther sous l'influence de son épouse Marie de Poméranie (morte le ), fille de Barnim IX de Poméranie, mais par respect pour ses frères ainés les archévêques de Cologne successifs Adolphe XIII (1547–1556) et Antoine Ier (1557-1558), il interdit toute propagande dans ses domaines. En 1559 après la mort de ses frères et son second mariage avec Elisabeth Ursule de Brunswick-Lunebourg il officialise l'adoption de la Réforme protestante à Schaumbourg et dans Holstein-Pinneberg comme promis dans son contrat de mariage. Il prend la tête de la Réforme sur la base de la constitution de l'Église du Mecklembourg de 1552 et en 1561 le nouveau culte triomphe dans le Schaumburg et dans Holstein Pinneberg.

Unions et PostéritéModifier

 
Monument funéraire de Otto IV et ses deux épouses dans l'Église St. Martini à Stadthagen.

Il épouse en premières noces le , Marie de Poméranie (° 1527 - † ), fille de Barnim IX, duc de Poméranie-Stettin. Dont quatre fils :

Le il épouse à Celle Elisabeth Ursula de Brunswick-Lunebourg1539 - † ), une fille de Ernest Ier de Brunswick-Lunebourg qui lui donne les enfants suivants :

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier