Adolphe XIII de Schaumbourg

Adolphe de Schaumbourg
Adolphe XIII de Holstein-Schaumbourg
Biographie
Naissance
Ordination sacerdotale
Décès
Brühl
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque de Cologne
choisi le
Autres fonctions
Fonction laïque
comte de Holstein-Schaumbourg puis Prince-électeur

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Adolphe XIII de Schaumbourg (aussi nommé de Schauenburg, allemand : Adolf von Schaumburg, aussi von Schauenburg) (15111556) est comte de Holstein-Schaumbourg de 1531 à 1544 et Archevêque-électeur de Cologne de 1547 à 1556.

BiographieModifier

Adolphe de Holstein-Schaumbourg, fils de Jobst Ier comte de Holstein-Pinneberg et de Schaumbourg et de son épouse Marie de Nassau-Dillenburg, nait le et est baptisé le 3 février suivant.

Bien qu'aîné de sa fratrie il est destiné à l'Eglise depuis son plus jeune âge. À partir de 1522 il étudie à Louvain. Il devient chanoine de la Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège le puis prévôt de cette même cathédrale le . En 1529, il est également nommé chanoine de la Cathédrale de Mayence et le , de celle de Cologne. Il devient diacre de la Basilique Saint-Gereon, et prévôt en 1533. À la mort de son père en 1531, Adolphe retourne dans le Schaumbourg afin d'assurer la régence de ses frères cadets. Il reçoit en 1533 Pinneberg et participe ainsi conjointement au gouvernement sous le nom de « Adolphe XIII » avec son frère Otto IV de Schaumbourg jusqu'en 1544.

Au début de la décennie 1530, l'archevêque de Cologne, Hermann V de Wied, commence à afficher ses sympathies pour la Réforme protestante. Afin de contrecarer l'influence de l' archevêque, le , le chapitre de chanoines de la cathédrale de Cologne élit Adolphe comme coadjuteur de Electeur de Cologne afin qu'il établisse un contre pouvoir aux tentatives de réformes d'Hermann de Wied.

Le , le pape Paul III écrit à Adolphe afin de l'encourager à être vigilant dans sa lutte contre l'archevêque. Le pape excommunie finalement Hermann le , et nomme Adolphe comme administrateur de l'archidiocèse. Celui-ci est alors ordonné prêtre par l'évêque Johann Nopel, le . Le chapitre de chanoines de la cathédrale l'élit ensuite comme Archevêque de Cologne, le . Le premier soin d'Adolphe est de revenir sur les initiatives réformatrices de son prédécesseur : Hermann avait fait appel à Martin Bucer mais Adolphe bannit le prêcheur protestant de l'archidiocèse.

Aidé par Eberhard Billick, supérieur provincial des Grands carmes, Adolphe est présent lors de la Diète d'Empire à Augsbourg en 1547/1548. Il est consacré évêque le , en présence du pape Paul III et de l'empereur Charles Quint. Il participe à la cession de 1551 du Concile de Trente, accompagné par Billick et de Johann Gropper.

Adolphe meurt à Brühl en Westphalie le . Cornelis Floris de Vriendt édifie un tombeau pour Adolphe et son jeune frère Antoine de Holstein-Schaumbourg (mort en 1558). Situé originellement dans le chœur de la cathédrale de Cologne, le monument sera transféré dans une chapelle absidiale en 1863.

SourcesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Adolf III of Schauenburg » (voir la liste des auteurs)..
  • Anthony Marinus Hendrik Johan Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les états du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman. éditions Brill Leyde 1890-93, réédition 1966, Volume III, Chapitre VIII, Tableau généalogique no 45 p. 119.
  • (de) Norbert Trippen, Geschichte des Erzbistums Köln (Cologne, 2008)
  • (de) Robert Haass, "Adolf III", in Neue Deutsche Biographie, Vol. 1 (Berlin: Duncker & Humblot, 1953), pp 83f

Liens externesModifier