Affaire Olivio Gomes

Victime de violence policière
(Redirigé depuis Olivio Gomes)
Olivio Gomes
Image dans Infobox.
Jeune portant un T-Shirt à la mémoire d'Olivio Gomes pendant une manifestation contre la Loi Sécurité Globale le 28 novembre 2020 à Paris.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
PoissyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Olivio Gomes est un homme tué par la police à l'âge de 28 ans, le vendredi à Poissy. Le policier est mis en examen pour « homicide volontaire » peu après le décès, « une qualification rare dans ce type d’affaire » selon Le Monde.

Circonstances du décèsModifier

Olivio Gomes est tué de trois coups de feu à bout pourtant, après que les policiers de la BAC75N (brigade anticriminalité de nuit de Paris) filent (pour une raison inconnue) puis arrêtent la voiture qu'il conduisait sans permis. Les récits divergent. Les policiers indiquent à la famille qu’Olivio a essayé de foncer sur un brigadier[1]. Cette version est reprise dans la presse locale qui évoque faussement un « chauffard abattu »[2] après une « course poursuite »[3],[4] dans ce que Le Monde décrit a posteriori comme un exemple de « construction médiatique des profils des victimes »[5].

EnquêteModifier

La version du tireur, selon laquelle Olivio Gomes aurait tenté de l’écraser en voiture alors qu’il allait le contrôler, est pourtant contredite par l’enquête de l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN)[6],[7]. Une semaine après la mort, le tireur est mis en examen pour « homicide volontaire »[8],[9].

L'expertise du décrit la trajectoire des balles, qui rendent la version du policier « matériellement impossible », selon la juge d’instruction[8].

Plus de deux cents personnes participent à une marche blanche à Argenteuil un an après le drame[6],[10].

Une reconstitution est organisée dans la nuit du mardi au mercredi 18 mai 2022[11],[12].

RéférencesModifier

  1. « Ils l'ont arraché à nous, mais on se battra jusqu'au bout », sur Bondy Blog, (consulté le )
  2. François Desserre, « Yvelines. Un chauffard abattu par la police à Poissy », Actu.fr,‎ (lire en ligne).
  3. Christine Henry, « Un policier blesse mortellement un conducteur après une course-poursuite entre Paris et Poissy », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  4. Émilie Rappeneau, « Gaye Camara, Olivio Gomes, Ibrahima Bah : trois jeunes tués par la police dans des circonstances troubles », Basta !,‎ (lire en ligne).
  5. Laura Motet, « Violences policières : l’enjeu de la médiatisation et de la construction des profils des victimes », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  6. a et b Thibault Chaffotte, « Argenteuil: une marche pour rendre hommage à Olivio Gomes », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Laura Motet, « The inconsistencies around the death of Olivio Gomes, killed by the police after a spinning », The Canadian,‎ (lire en ligne).
  8. a et b Laura Motet, « Les incohérences autour de la mort d’Olivio Gomes, tué par la police au terme d’une filature », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  9. Julien Constant, « Poissy : un policier mis en examen pour meurtre après une course-poursuite », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  10. Anne Collin, « Val-d’Oise : plus de 200 personnes marchent en hommage à Olivio Gomes, abattu par un policier », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  11. « Yvelines : première reconstitution après la mise en examen d’un policier pour meurtre », sur Ouest-France,
  12. Agence France-Presse, « Yvelines: première reconstitution après la mise en examen d’un policier pour meurtre », sur Mediapart (consulté le )

Articles connexesModifier