Ouvrir le menu principal

Nouzerolles

commune française du département de la Creuse

Nouzerolles
Nouzerolles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Canton Dun-le-Palestel
Intercommunalité Monts et Vallées Ouest Creuse
Maire
Mandat
Jean-Pierre Laurent
2014-2020
Code postal 23360
Code commune 23147
Démographie
Population
municipale
101 hab. (2016 en diminution de 2,88 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 57″ nord, 1° 44′ 33″ est
Altitude Min. 210 m
Max. 342 m
Superficie 8,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Nouzerolles

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Nouzerolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nouzerolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nouzerolles

Nouzerolles est une commune française située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Nouzerollois.


GéographieModifier

LocalisationModifier

Nouzerolles est une commune au nord du Pays Dunois, limitrophe du département de l'Indre et de la région Centre-Val de Loire.

La commune est située à environ 13 kilomètres au nord-est de Dun-le-Palestel.

Communes limitrophesModifier

La commune est limitrophe des communes de Lourdoueix-Saint-Michel dans l’Indre et de Méasnes, Lourdoueix-Saint-Pierre et Fresselines dans la Creuse.

Lieux-dits, écarts et hamauxModifier

  • Baillevent, le Baron, le Bragoulet, le Grand Domaine, la Jarrige, le Puy Balièbre, la Rapidière.

ToponymieModifier

Le nom de Nouzerolles vient de la transformation d’un mot latin remontant à l’époque gallo-romaine, c’est le nom d’un arbre qui abondait dans la contrée, le noyer. L’étymologie, nous décompose ainsi ce nom en Nucarium avec suffixe éola qui veut dire vent, air ou chant des noyers. Les noyers, à cette époque, étaient nombreux dans ce secteur de la Creuse, de la basse Marche. Nous trouvons aussi les noms de Nouziers (pays des noyers), Nouzerines (terre des noyers). A Nouzerolles, il n’y a plus guère de noyers, les artisans menuisiers, ébénistes et surtout les sabotiers et pelletiers les ont fait disparaître et le déboisement a atteint son point culminant au XXe siècle.[réf. nécessaire]

HistoireModifier

En 1209, la seigneurie de Nouzerolles appartenait à Pierre Ajasson. Au XVe siècle, elle appartenait à la famille Blanchefort. En 1617, elle passa à François II de Chabannes qui se qualifiait de Comte de Saignes, Vicomte de Nouzerolles, Seigneur de Boislamy (près de Moutier Malcard) et de Marjol. Les Dechabannes restèrent seigneurs de Nouzerolles jusqu’à la Révolution.

Les cloches de l’église Saint-Pierre sont au nombre de trois. La plus grosse des trois mesurant environ 70 cm de diamètre et 80 cm de hauteur était appelée par les habitants « l’Ernestine » du prénom de sa marraine Ernestine Dubrac. Les deux autres, moins grosses ont été placées en 1895.

La famille Dubrac de Dun était en 1859 propriétaire du domaine de Nouzerolles dont les bâtiments sont au Baillevent. C’est cette famille qui a fait construire en 1806-1807 la grande maison appelée « le château » de la même architecture que le presbytère (1787-89) et la maison Guètre (1815).

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1980 2001 Jacques Pericat PC Forgeron
mars 2001 En cours Jean-Pierre Laurent DVG Retraité Fonction publique

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2016, la commune comptait 101 habitants[Note 1], en diminution de 2,88 % par rapport à 2011 (Creuse : -2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
308316305310341367366386370
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
390393432396455487468493480
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
456452424345316345300270250
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
230196176139111100102102102
2013 2016 - - - - - - -
103101-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint Pierre ès Liens[5]
Nouzerolles possède une église en pleine campagne (à l'écart du bourg) avec son clocher en bardeaux de châtaignier. Petite construction rectangulaire, lambrissée et carrelée en pierre.
Il est difficile de dater de façon exacte la construction de l’église.
L’église est ce qui reste de l’ancien château féodal et de la chapelle des Seigneurs. Certaines parties datent du XIIe siècle. La charpente sur le chœur et la nef datent de 1684, mais le feu occasionné par la foudre ou d’autres calamités l’avait déjà ruinée comme pendant les guerres de religion (1569) ou la révolte des Croquants (1592).
  • La chapelle Saint-Antoine.
Cet édifice date des XIVe et XVe siècles.
Juste avant la Révolution, le cimetière se trouvait sur la place actuelle du bourg jusqu’au chemin formant un triangle où au sommet est la chapelle dédiée à saint Antoine. Cette chapelle, au temps des seigneurs, servait d’église car l’actuelle n’était pas aménagée dans la nef.
La vieille croix de granit située devant la chapelle (à part la tête qui a été refaite par Charles Lavalette en 1920) était la croix du cimetière malgré la date (1874) qui a été gravée du temps de Félix Michelon, Maire de Nouzerolles de 1870 à 1878.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier