Ouvrir le menu principal

Mouvement des Gilets jaunes dans le monde

mouvement social spontané démarré en France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilets jaunes et Mouvement des Gilets jaunes.
Gilets jaunes dans le monde
Description de cette image, également commentée ci-après
Pays concernés par le mouvement des Gilets jaunes, né en France en novembre 2018.
Informations
Date Depuis le
(4 mois et 3 jours)
Localisation Drapeau de la France France (principalement)
Caractéristiques
Organisateurs Mouvement spontané et auto-organisé
Types de manifestations Port de gilet de haute visibilité, manifestations non déclarées, manifestations déclarées, blocages d'axes routiers, opérations péages gratuits
Bilan humain
Morts 13 (11 en France et 2 en Belgique)

Le mouvement des Gilets jaunes est un mouvement de protestation ayant débuté de façon spontanée à l’automne 2018 en France, initialement pour s’opposer à la hausse de la fiscalité sur les carburants.

Prenant de l'ampleur en France, les manifestations s'étendent à d'autres pays, dans une moindre mesure. L'appartenance au mouvement d'origine est parfois ténue car les revendications sont propres à chaque pays, le port du gilet jaune étant souvent symbolique.

Sommaire

En EuropeModifier

Au sein de l'Union européenne, le prix du gazole a augmenté en moyenne de 12,7 % entre le 1er janvier et le . Plus particulièrement, il a augmenté de 14,4 % en Belgique et de 16 % en Allemagne[1].

FranceModifier

 
Gilets jaunes le à Belfort.

La France est le premier pays qui voit naître le mouvement. Il apparaît sur les réseaux sociaux, au cours du mois d’, avec des appels de citoyens à manifester contre l’augmentation de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), décidée par le gouvernement Philippe[2],[3]. Progressivement, d’autres revendications sont mises en avant, notamment pour diminuer le coût de la vie ou renforcer la démocratie[4],[5].

D’abord quasi-exclusivement limitée aux zones rurales et périurbaines, la contestation s'organise à partir du autour de manifestations nationales chaque samedi, ainsi que de blocages d’axes routiers et de ronds-points[6],[7]. Soutenues par l’opinion publique, les protestations conduisent le pouvoir exécutif à revenir sur l’augmentation de la TICPE et à annoncer d’autres mesures[8],[9]. Les manifestations se poursuivent les mois suivants, avec comme revendication principale l’instauration du référendum d'initiative citoyenne[10]. Le mouvement conduit à 11 morts et à des milliers de blessés, notamment des manifestants qui sont éborgnés[11]. Les délits commis dans ou en marge des manifestations conduisent à plusieurs milliers d'interpellations[12],[13].

BelgiqueModifier

 
Gilets jaunes à Bruxelles.

Le , à la veille du premier jour de mobilisation des Gilets jaunes français, des automobilistes belges décident de lancer le mouvement dans leur pays en bloquant l'accès à quelques sites de stockage d'essence, principalement en Wallonie, où le pouvoir d’achat est moindre qu’en Flandre[14],[15]. La mobilisation se poursuit dans les semaines qui suivent et s’étend aux taxes sur l’eau, l’électricité et sur l’achat de biens immobiliers[15].

Deux personnes meurent dans le cadre du mouvement, dont un manifestant qui est percuté par un camion[16],[17].

Royaume-UniModifier

Le , vêtus du même gilet jaune que les manifestants français, des Britanniques bloquent le pont de Westminster, au centre de la capitale du Royaume-Uni. Ces « Yellow vests » pro-Brexit demandent notamment la démission de Theresa May[18]. Le , des heurts ont lieu à Londres entre la police et des Gilets jaunes pro-Brexit[19]. Une semaine plus tard, le , une autre manifestation de Gilets jaunes conservateurs pro-Brexit donne lieu à l'arrestation d'une de leur figures, James Goddard[20].

Les gardes de la Tour de Londres se mettent en grève le — leur dernière grève avait eu lieu 55 ans auparavant —, et forment des piquets de grève en étant vêtus de gilets jaunes. Ils se disent inquiets pour leurs retraites et trouvent leurs salaires trop bas[21]. Une manifestation de Gilets jaunes se tient également à Londres le contre l'austérité et contre Theresa May ; ce rassemblement regroupe des travaillistes, des syndicalistes et des militants antiracistes[22].

Autres paysModifier

  •   Allemagne : le , environ 160 personnes forment une chaîne sur le pont de l'amitié, à la frontière franco-allemande[23]. Des manifestations de Gilets jaunes (allemand : Gelbwesten) ont également lieu à Nuremberg, Munich, Stuttgart et à Berlin[24]. Le mouvement est axé contre le Pacte mondial sur les migrations[15].
  •   Bulgarie : un mouvement de protestation anti-vie chère, commencé plus tôt, emprunte le symbole du gilet jaune au mouvement français. Des Bulgares bloquent des routes aux frontières avec la GrèceKulata (bg)) et avec la Turquie (Kapitan Andreevo et Lesovo (bg)). Les manifestants s'opposent à la hausse du carburant et demandent la démission du gouvernement[25],[26].
  •   Croatie : plusieurs manifestations de quelques dizaines de Gilets jaunes sont recensées sur différents samedi[27],[28].
  •   Espagne : le , le mouvement des indépendantistes catalans reprend le symbole du gilet jaune pour leur manifestation annuelle. Les Gilets jaunes français Priscillia Ludosky et Thomas Miralles participent au rassemblement[29].
 
Un manifestant à Barcelone ().
  •   Grèce : une quinzaine de personnes manifestent devant l'ambassade de France en Grèce en soutien aux mouvement français. Le rassemblement est organisé par l'homme de gauche Panayiótis Lafazánis[27].
  •   Irlande : des centaines de personnes participent à un mouvement « Gilets jaunes », dans le centre de Dublin, contre les échecs apparents du gouvernement. En solidarité avec les manifestations des Gilets jaunes français, un groupe appelé « Yellow Vests Ireland » descend dans la rue les 15, 22 et , et les 5 et [30],[31],[32],[33].
  •   Italie : le mouvement touche le pays sur les réseaux sociaux, avec des revendications comme la diminution du prix du carburant et de taxes, et des appels à changer l'Union européenne[34]. Le , des manifestants mobilisés contre un décret-loi restrictif sur l'immigration portent des gilets jaunes[27].
  •   Monténégro : 2 000 Gilets jaunes se rassemblent à Podgorica le pour réclamer la libération du député d'opposition Nebojša Medojević (en), emprisonné depuis le [35],[36], et l'abandon du mandat d'arrêt envers Milan Knezevic[37].
  •   Pays-Bas : l’âge de départ à la retraite, le prix des mutuelles et l’immigration sont au centre des revendications de Gilets jaunes, le prix du carburant étant secondaire[15]. Le , 100 à 200 personnes se réunissent à Maastricht et La Haye[15],[38],[39].
  •   Pologne : le , des agriculteurs polonais en gilets jaunes bloquent une autoroute près de Varsovie, afin de demander une aide du gouvernement pour les éleveurs de porc ayant subi des pertes à cause de la peste porcine africaine[40].
  •   Portugal : des manifestations de Gilets jaunes ont eu lieu dans le pays le [41]. La manifestation a compté 150 personnes à Braga, une centaine à Lisbonne, Porto et Faro, 60 à Coimbra et Aveiro[42] et a été analysée comme un échec dans la presse nationale[43].
  •   Russie : fin , plusieurs Gilets jaunes participent à une manifestation contre l'augmentation des tarifs de stationnement à Moscou, qui réunit au total 3 000 personnes. Une autre manifestation moscovite, contre les constructions arbitraires, réunit plusieurs dizaines de Gilets jaunes[27],[44].
  •   Serbie : alors que le pays a connu des manifestations dans plusieurs villes contre le prix de l’essence en juin 2018, le député Boško Obradović revêt à l’Assemblée nationale un gilet jaune et appelle à manifester le [15]. Des manifestations ont lieu à Belgrade en [45].
  •   Suède : le symbole du gilet jaune est repris par les opposants au Pacte mondial sur les migrations lors d'une manifestation, le à Stockholm[27].
  •   Suisse : le , une cinquantaine de Gilets jaunes manifestent sur la place Fédérale de Berne[46].

Dans le reste du mondeModifier

  •   Afrique du Sud : plusieurs Gilets jaunes participent aux manifestations quotidiennes contre la mauvaise qualité des services publics[47],[48].
  •   Algérie : à Béjaïa (Kabylie), des Gilets jaunes sont aperçus lors de manifestations d’étudiants de l'université de Béjaïa et d’employés du groupe Cevital — respectivement en faveur de la liberté d'expression et de celle d’entreprendre — les 10 et [49].
  •   Australie : plusieurs actions de militants habillés de gilets jaunes sont répertoriées en 2018[50].
  •   Canada : le , des manifestations de Gilets jaunes rassemblant plusieurs centaines de personnes ont lieu à Edmonton et Calgary pour protester contre l'instauration récente d'une taxe carbone ainsi que la signature du Pacte mondial sur les migrations[51],[52]. Le , une manifestation de personnes portant des gilets jaunes contre l'immigration illégale, contre la taxe carbone et pour le réseau d'oléoducs Trans Mountain a lieu au Manitoba[53].
  •   Centrafrique : le , une cinquantaine de Gilets jaunes tentent de rallier l'aéroport international de Bangui pour faire valoir leur mécontentement concernant la vente de 1 400 armes de mauvaise qualité auprès de Florence Parly, ministre française des Armées en visite à Bangui[54].
  •   Égypte : craignant une contagion révolutionnaire (à l'approche notamment du huitième anniversaire de la révolution égyptienne du 25 janvier), les autorités égyptiennes interdisent préventivement la vente de gilets jaunes aux particuliers, après que Mohamad Ramadan, un avocat d'Alexandrie, se soit affiché sur Facebook avec un gilet jaune[55].
  •   États-Unis : le , une douzaine de personnes manifestent devant le Consulat général de France à New York en soutien aux Gilets jaunes français[27].
  •   Hongrie : plusieurs Gilets jaunes sont présents lors d'une manifestation contre l'assouplissement de la législation sur les heures supplémentaires[48], le [47].
  •   Irak : des centaines de personnes manifestent pour de meilleurs services de première nécessité le à Bassorah. Le gilet jaune était déjà un symbole de manifestation depuis 2015[56].
  •   Israël : un rassemblement de Gilets jaunes a lieu le au Centre Azrieli de Tel-Aviv, pour protester contre la vie chère[57]. Une nouvelle manifestation a lieu le samedi 22 décembre[58].
  •   Jordanie : des manifestations de Gilets jaunes ont lieu en décembre 2018 à Aqaba, Taybeh (région de Petra) et dans la banlieue d'Amman, pour dénoncer la situation économique du pays[59].
  •   Liban : plus d’un millier de manifestants, certains vêtus de gilets jaunes, descendent le dans les rues de Beyrouth en réponse à des appels sur les réseaux sociaux à protester contre la crise socio-économique[60].
  •   Maroc : l’Union marocaine des techniciens (UMTEC) appelle les techniciens à porter des gilets jaunes durant les heures de travail à partir du , pour une « semaine de la colère »[61]. Le , des centaines de commerçants manifestent en gilets jaunes contre le nouveau système de facturation concernant leurs transactions[62].
  •   Taiwan : les partisans de la « Ligue de réforme fiscale et juridique », qui manifestent à partir de décembre 2016 contre certaines taxes, arborent pour la première fois des gilets jaunes lors d'un rassemblement regroupant quelque 10 000 personnes en face du palais présidentiel de Taipei, le [63],[64]. La solidarité avec le mouvement français est revendiquée par une des porte-paroles de la Ligue[65]. Des manifestants habillés en jaune et demandant une réforme fiscale interrompent le une cérémonie du Nouvel an à laquelle assiste la présidente, Tsai Ing-wen[66].
  •   Tunisie : le mouvement apparaît à la mi-décembre 2018. Après avoir porté le gilet jaune, les manifestants utilisent la couleur rouge des gilets pour faire référence au drapeau national et en raison de la pénurie de gilets jaunes[67]. Le 13 du mois, un des fondateurs du mouvement tunisien est arrêté par la police et cinquante mille gilets jaunes environ sont saisis par la police[27].
  •   Turquie : malgré l'interdiction de manifester[68], plusieurs milliers de personnes se réunissent le à Diyarbakır contre la hausse des prix à l'appel de la Confédération des syndicats des travailleurs du service public de Turquie[27],[69]. Le mouvement de protestation est encouragé via les réseaux sociaux[68].

Notes et référencesModifier

  1. Louis Tanca, « En France, le prix du carburant s'envole… Qu’en est-il dans les autres pays d'Europe ? », sur Ouest France, .
  2. JDD, « Essence : ceux qui appellent à bloquer la France le 17 novembre, ceux qui sont contre », sur lejdd.fr (consulté le 11 décembre 2018).
  3. http://www.leparisien.fr/economie/consommation/sa-petition-contre-la-hausse-des-carburants-fait-le-plein-21-10-2018-7924635.php
  4. « Le "RIC", toujours une revendication phare des gilets jaunes », sur Le Huffington Post,
  5. « « Gilets jaunes » et niveau de vie, les dix graphiques de la colère »,
  6. « France: mobilisation en hausse pour l'acte IX des gilets jaunes », sur Le Devoir
  7. « Gilets jaunes : 170 points de blocage "dégagés" depuis samedi dont de nombreux sites en Occitanie », sur ladepeche.fr
  8. « Oui, les « gilets jaunes » sont bien majoritairement « soutenus » dans les sondages »,
  9. « Chronologie: Gilets jaunes, les étapes d’une fronde inédite », sur LA VDN
  10. https://www.liberation.fr/debats/2018/12/21/comment-le-ric-s-est-impose-comme-la-revendication-numero-1-des-gilets-jaunes_1699032
  11. BFMTV, « Gilets jaunes et lycéens: 2891 blessés depuis le début du mouvement », sur BFMTV
  12. « le-gilet-jaune-dettinger-devant-la-justice-ce-qui-se-cache-derriere-le-bilan-hors-norme-des-condamnations », sur https://www.huffingtonpost.fr, (consulté le 21 février 2019)
  13. « gilets-jaunes-les-chiffres-du-lourd-bilan-de-la-crise », sur https://www.lejdd.fr, jdd, (consulté le 21 février 2019)
  14. « Hausse du prix du carburant : premières actions des gilets jaunes en Belgique », sur Le Soir, (consulté le 16 novembre 2018).
  15. a b c d e et f « Irak, Serbie, Allemagne… les Gilets jaunes essaiment au-delà de nos frontières », sur Le Parisien, .
  16. «Gilets jaunes»: Macron «déplore» les 11 morts mais souligne qu'«aucun n'a été victime des forces de l'ordre», sur FIGARO,
  17. « Lors d'une action des gilets jaunes sur la E25, un manifestant est tué par un camion à hauteur de Visé », sur Radio-télévision belge de la Communauté française, (consulté le 11 janvier 2019).
  18. « «Le Brexit maintenant» : des Gilets jaunes britanniques bloquent le pont de Westminster (VIDEO) », sur RT en Français (consulté le 23 décembre 2018).
  19. « A Londres, des heurts entre la police et des Gilets jaunes », sur RT en Français (consulté le 10 février 2019)
  20. « Yellow vest activist James Goddard joins supporters in pub after arrest during London rally », sur The Independent,
  21. « Les gardes de la Tour de Londres font grève… et enfilent un gilet jaune », sur Ouest France, (consulté le 24 décembre 2018).
  22. « Avec les "Yellow Vests", les gilets jaunes s'exportent en Angleterre », sur Le Huffington Post, (consulté le 10 février 2019)
  23. Arthur Blanc, « Gilets jaunes : Français et Allemands réunis sur le pont de l'amitié à Grosbliederstroff », sur France Bleu Lorraine Nord, .
  24. « L’Allemagne se connecte au phénomène des «gilets jaunes» », sur Radio France internationale.
  25. Felicia Sideris, « Gilets jaunes : la Belgique et la Bulgarie ont elles aussi leurs Gilets jaunes », sur LCI, .
  26. « En Bulgarie aussi, des manifestants protestent contre la hausse du prix des carburants », sur Ouest France, .
  27. a b c d e f g et h Clara Marchaud, « Comment les gilets jaunes ont été imités à l'étranger », sur CheckNews, (consulté le 26 janvier 2019).
  28. (hr) R. I., « Hrvatski Žuti prsluci: "Nije isključeno da dođemo na adrese članova vlade" », sur Index.hr, (consulté le 26 janvier 2019).
  29. « [VIDEO] La porte-parole des Gilets jaunes rencontre les indépendantistes à Barcelone », sur Equinox, (consulté le 2 janvier 2019)
  30. Saturday et December 15, « Yellow vest demo in Dublin shows solidarity for French protestors », sur www.irishexaminer.com, (consulté le 29 décembre 2018)
  31. Saturday et December 22, « Hundreds join ‘yellow vest’ protest march in Dublin », sur www.irishexaminer.com, (consulté le 23 décembre 2018).
  32. (en) Nicky Ryan, « Port Tunnel reopens after being blocked by 'yellow vest' protesters », sur TheJournal.ie (consulté le 29 décembre 2018)
  33. (en) Laura Hogan, « 'Yellow vest' protesters urge Taoiseach's resignation », Raidió Teilifís Éireann,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2019)
  34. Emma Donada, « D'autres pays d'Europe ont-il leur mouvement des gilets jaunes ? », sur Libération, .
  35. Jasna Tatar Anđelić (traduction), « Monténégro : en gilets jaunes pour la libération du député Nebojša Medojević », sur Le Courrier des Balkans, (consulté le 26 janvier 2019).
  36. Nicolas Berrod, « Belgique, Montenegro, Allemagne... le gilet jaune traverse les frontières », sur Le Parisien, (consulté le 26 janvier 2019).
  37. « Au Monténégro, l'opposition prorusse adopte le gilet jaune », sur 20 minutes, (consulté le 26 janvier 2019).
  38. Le mouvement des "gilets jaunes" fait son apparition dans un nouveau pays.
  39. (nl) Drie aanhoudingen bij protest ‘gele hesjes’ in Den Haag.
  40. BFMTV, « Pologne: des agriculteurs en gilet jaune « protestent à la française » », sur BFMTV (consulté le 23 décembre 2018).
  41. Des "gilets jaunes" au Portugal, Euronews, 21 décembre 2018, Filipa Soares.
  42. (pt) Vontade fracassada: os protestos dos "coletes amarelos" em cada cidade, jn.pt, 21 décembre 2018
  43. (pt) Porque falharam (desta vez) os "coletes amarelos" em Portugal, dn.pt, 21 décembre 2018
  44. (ru) Aleksandr Černyh et Ivan Buranov, « «Желтые жилеты» дошли до Сокольников », sur www.kommersant.ru,‎ (consulté le 26 janvier 2019).
  45. « Des “gilets jaunes” manifestent en Serbie et au Monténégro », sur Courrier international, (consulté le 14 décembre 2018).
  46. « Manif de « gilets jaunes » à Berne: un bide », sur 20 minutes, (consulté le 13 janvier 2019).
  47. a et b « Des Pays-Bas au Liban, les gilets jaunes s'exportent à l'étranger », sur LCI, (consulté le 26 janvier 2019).
  48. a et b « La carte des gilets jaunes mobilisés à l'étranger sur le modèle français », sur Le HuffPost, (consulté le 26 janvier 2019).
  49. « Après la France, l’Algérie ? Des Gilets jaunes aperçus à Béjaïa (photos) », sur sputniknews.com, (consulté le 26 décembre 2018)
  50. Audrey Kucinskas, « Comment les yellow vests sont vues à l'étranger », sur L'Express, (consulté le 20 janvier 2019).
  51. (en) Sarah Rieger, « Alberta yellow vest protests lack violence seen in Paris, but anti-immigration anger simmers », sur cbc.ca, (consulté le 14 décembre 2018).
  52. (en) « Why the yellow vest protests have spread to Canada », sur CTVnews.ca (consulté le 14 décembre 2018).
  53. « Le mouvement des gilets jaunes s’étend au Manitoba », sur Radio Canada,
  54. « Des "Gilets jaunes en Centrafrique" ? Comment une photo a créé la confusion », sur www.france24.com, (consulté le 14 décembre 2018).
  55. Alexandre Buccianti, « L'Egypte interdit la vente de gilets jaunes aux particuliers », sur RFI.fr, (consulté le 12 décembre 2018).
  56. « Irak. Les “gilets jaunes” sont mobilisés à Bassorah depuis 2015 », sur Courrier international, (consulté le 13 décembre 2018).
  57. « En plein mouvement des « gilets jaunes » en Israël, le prix du pain augmente », sur The Times of Israel, (consulté le 23 décembre 2018).
  58. AFP, « Israël : nouvelle manifestation de « gilets jaunes » contre des hausses de prix », sur The Times of Israel,
  59. Taylor Luck, « Jordanian protesters don yellow vests as demonstrations spread », sur www.thenational.ae, (consulté le 14 décembre 2018).
  60. « Des Pays-Bas au Liban, les gilets jaunes s'exportent à l'étranger », sur LCI (consulté le 23 décembre 2018).
  61. « Les techniciens marocains endossent des gilets jaunes pour faire entendre leurs revendications », sur Al HuffPost Maghreb,
  62. Achraf, « Gilets jaunes au Maroc - Course contre la montre du gouvernement pour contenir la colère des commerçants contre le nouveau système de facturation (Vidéo) »,
  63. (en) Ann Maxon, « Thousands call for reform of ‘unfair, erroneous’ taxes », sur TaipeiTimes.com, (consulté le 24 décembre 2018).
  64. (en) Keoni Everington, « 10,000 Taiwanese 'yellow vests' march in Taipei for tax reforms », sur TaiwanNews.com, (consulté le 24 décembre 2018).
  65. (en) Eric Cheung, « 'Yellow vest' protest movement spreads to Taiwan », sur CNN.com, (consulté le 24 décembre 2018).
  66. « les gilets jaunes à Taïwan », sur la tribune
  67. Dounia Hadni, « Après les Égyptiens, des gilets rouges tunisiens s'inspirent des gilets jaunes français », sur Libération, .
  68. a et b Marie Jégo, « En Turquie, pas de « gilets jaunes » mais une « crise de l'oignon » », sur Le Monde, (consulté le 26 janvier 2019).
  69. Paula Boyer, « En Europe, les « gilets jaunes » ont fait quelques émules », sur La Croix, (consulté le 26 janvier 2019).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :