MotoE

catégorie de courses de vitesse moto utilisant uniquement des motos électriques
MotoE
Description de l'image Logo_motoe.png.
Généralités
Sport Vitesse moto
Création 2019
Organisateur(s) Fédération internationale de motocyclisme (FIM)
Éditions 4
Nations International
Directeur Carmelo Ezpeleta
Site web officiel motogp.com
Palmarès
Champion pilote Drapeau de l'Espagne Jordi Torres
Champion constructeur Drapeau de l'Italie Energica
Plus titré(s) Drapeau de l'Espagne Jordi Torres (2)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Championnat du monde de vitesse moto 2022

Energica Ego Corsa
Image illustrative de l’article MotoE

Constructeur Energica
Années de production 2019
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) AC synchrone à aimants permanents, refroidi par huile
Puissance maximale 120 kW / 160 ch
Couple maximal 200 Nm / 200 kg⋅m à 5 000 tr/min
Alimentation batterie ithium-ion 21,5 kWh Charge rapide en DC via CCS Combo (0 à 85% en 20 min)
Embrayage sans
Boîte de vitesses sans
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 270 km/h km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre périmétrique
Suspension avant (débattement) fourche télescopique inversée
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur
Frein avant (diamètre) pack Brembo : disques acier de 330 mm, étriers monobloc 4 pistons nickelés, plaquettes Z04 et maître-cylindre
Frein arrière (diamètre) 1 disque 240 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 17 aluminium forgé Marchesini 7 branches
Roue arrière 180/55 x 17 aluminium forgé Marchesini 7 branches
Empattement 1 465 mm
Hauteur de selle 795 mm
Poids à sec 258-280 kg

Le MotoE, officiellement la Coupe du Monde FIM Enel MotoE, est une catégorie de courses de motos qui utilise uniquement des motos électriques, lancée en 2019 par la FIM. Depuis sa création, la grille de machines est composée d'un unique modèle, l'Energica Ego Corsa, fabriquée par Energica Motor Company. Ce point particulier évoluera pour le lancement de la 5ème édition[1]. Le choix du manufacturier s'est lui porté sur Michelin.

SaisonsModifier

2019Modifier

La saison inaugurale a été sérieusement bouleversée. En effet, cette nouvelle catégorie devait participer aux manches du MotoGP sur cinq des circuits européens[2], mais un incendie eu lieu en mars 2019 en Espagne. Celui-ci, en lien avec la recharge des batteries, a détruit la structure d'accueil et la quasi-totalité des machines de course présentes sur le circuit de Jerez[3]. Les deux premières courses, qui devaient se dérouler sur le circuit hispanique le 5 mai et au Mans le 19 mai ont été annulées[4]. Un nouveau programme, de six courses sur quatre sites, fut mis au point fin mars pour débuter en juillet[5]. Ce nouveau chapitre, incluant 12 teams et alignant une grille de 18 pilotes, s'est déroulé jusqu'en novembre. A l'issue de cette saison inaugurale chamboulée, Matteo Ferrari, pilote Italien du team Trentino Gresini Moto E, est devenu le premier champion MotoE de l'histoire[6].

2020Modifier

La seconde saison a été disputée sur 7 manches et 3 circuits différents. En raison de la pandémie de COVID-19, le début de saison a dû être reporté en juillet et celle-ci n'a commencée qu'à Jerez. Jordi Torres fut sacré champion du monde, à l'issue de sa première saison dans ce récent championnat électrique, après avoir réalisé quatre podiums dont une victoire. Ses dauphins, Matteo Ferrari et Dominique Aegerter ont également décrochés quatre podiums, dont deux victoires chacun, mais ont été victimes d'abandons et de mauvais classements lors des courses suivantes[7].

2021Modifier

Pour cette 3e édition, le team Marc VDS s'est retiré, invoquant des conflits d'horaires[8]. Sept courses sont programmées, à partir de mai à Jerez[9]. La dernière manche, qui s'est déroulée sur le circuit d'Assen, fut pleine de rebondissements. Dominique Aegerter, en retard au championnat sur Jordi Torres pris de nombreux risques en fin de course, finissant par faire chuter Torres tout en franchissant la ligne d'arriver en vainqueur. Torres parvenu à rallier l'arrivée en 13e place, a vu la direction de course infliger une pénalité de 38 secondes au pilote Suisse qui fut donc rétrogradé en 12e position. Finalement Torres a donc été sacré champion du monde MotoE pour la deuxième année consécutive. Aegerter terminant deuxième du championnat et Granado troisième[10].

Récapitulatif des saisonsModifier

Champions du mondeModifier

Saison Nombre de courses Champion Deuxième Troisième
2019 6   Matteo Ferrari   Bradley Smith   Eric Granado
2020 7   Jordi Torres   Matteo Ferrari   Dominique Aegerter
2021 7   Jordi Torres   Dominique Aegerter   Matteo Ferrari

BilanModifier

Grands PrixModifier

Manche Circuit Courses par saison Total de course
2019 2020 2021
  Grand Prix moto d'Allemagne Sachsenring, Hohenstein-Ernstthal 1 1
  Grand Prix moto d'Autriche Red Bull Ring, Spielberg 1 1 2
  Grand Prix moto de Saint-Marin Misano World Circuit Marco Simoncelli, Misano 2 1 2 5
  Grand Prix de Valence Circuit Ricardo Tormo, Valencia 2 2
  Grand Prix moto d'Espagne Circuit de Jerez, Jerez de la Frontera 1 1 2
  Grand Prix moto d'Andalousie Circuit de Jerez, Jerez de la Frontera 1 2
  Grand Prix moto d'Émilie-Romagne Misano World Circuit Marco Simoncelli, Misano Adriatico 2 2
  Grand Prix moto de France Circuit Bugatti, Le Mans 2 1 3
  Grand Prix moto de Catalogne Circuit de Barcelona-Catalunya, Montmeló 1 1
  Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen, Assen 1 1

Total de coursesModifier

Courses 2019 2020 2021 Total
6 7 7 20

Notes et référencesModifier

  1. « MotoE : Energica sera remplacé en 2023 », sur Paddock GP, (consulté le )
  2. « FIM Enel MotoE™ World Cup: a new class of competition », motogp.com (consulté le ).
  3. « MotoGP : les MotoE partent en fumée à Jerez », sur Le Repaire des Motards, (consulté le )
  4. MotoE 2019 season will go ahead despite cancelled opener Autosport, 14 March 2019.
  5. New MotoE™ calendar announced, MotoGP.com
  6. « Ferrari secures inaugural MotoE title, Granado wins Valencia races », autosport.com,
  7. (en) « Torres crowned 2020 World Cup winner, Tuuli wins Race 2 », MotoGP.com, Dorna Sports, (consulté le )
  8. « Marc VDS Team withdraws from MotoE Cup », GPOne.com, (consulté le )
  9. « MotoE releases provisional 2021 calendar », (consulté le )
  10. « Torres Champion du Monde MotoE », sur Le Repaire des Motards, (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier