Michael J. Fox

acteur canadien
Michael J. Fox
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael J. Fox en 2020.
Nom de naissance Michael Andrew Fox
Naissance (61 ans)
Edmonton, Alberta, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Films notables Retour vers le futur (trilogie)
Casualties of War
Mars Attacks!
Atlantis: The Lost Empire
Stuart Little
Séries notables Family Ties
Spin City

The Good Wife

Michael Andrew Fox, dit Michael J. Fox, est un acteur, auteur, producteur et activiste canado-américain né le à Edmonton en Alberta.

Il se fait connaître grâce au rôle du jeune républicain ambitieux Alex Mason, fils de parents libéraux dans la sitcom Sacrée Famille (1982-1989) diffusés sur la chaine NBC. Le succès de la série lui permet d'être tête d'affiche au cinéma et s'il tient le premier rôle dans le film Teen Wolf de Rod Daniel en 1985, c'est son rôle la même année dans le film de science-fiction Retour vers le futur du cinéaste Robert Zemeckis qui le propulse au rang d'acteur mondialement célèbre. Il y joue Marty McFly, un adolescent envoyé par erreur trente ans dans le passé grâce à une machine à remonter dans le temps construite dans une DeLorean. Le succès du film est tel que deux suites verront le jour : Retour vers le futur 2 en 1989 et Retour vers le futur 3 en 1990.

Il joue par la suite les premiers rôles au cinéma tout en alternant les genres : le film de guerre Outrages (1989) de Brian De Palma, la comédie romantique Doc Hollywood (1991) de Michael Caton-Jones ou encore la comédie horrifique Fantômes contre fantômes (1996) de Peter Jackson. Il tient également un rôle secondaire dans Mars Attacks! de Tim Burton, l'un de ses derniers rôles majeurs au cinéma. Sept ans après l'arrêt de Familly Ties, il revient à la télévision avec la satire politique Spin City (1996-2002) dans laquelle il joue l'assistant du maire de New York, Michael Patrick Flaherty. Atteint de la maladie de Parkinson, ce qu'il rend public en 1998, il décide de quitter la série au terme du dernier épisode de la saison 4 diffusé en mai 2000. La même année, il crée sa fondation dédiée à la recherche contre la maladie de Parkinson.

S'ensuit une carrière principalement dans les voix de personnages et de rôles secondaires, voire épisodiques à la télévision. Il est ainsi la voix de la souris Stuart Little dans la trilogie éponyme (1999-2003) puis celle du linguiste et cartographe Milo Thatch dans le film d'animation vernien Atlantide, l'empire perdu (2001) des studios Disney. Pour la télévision, s'il revient le temps de trois épisodes dans la sixième saison de la série Spin City et apparait dans plusieurs épisodes des séries Boston Justice et Rescue Me, son rôle de docteur souffrant de TOC dans la saison 3 de Scrubs se fait remarquer. De 2010 à 2016, il joue l'avocat Louis Canning dans la série The Good Wife, marquant ainsi son premier rôle à la fois important et récurrent depuis près de dix ans. En parallèle, il retrouve par deux fois l'univers de Back to the Future : En 2011 dans le jeu d'aventure graphique Retour vers le futur, le jeu dans lequel il donne voix à William McFly et au Marty McFly du futur, puis en 2015 pour le jeu Lego Dimensions dans lequel il retrouve le personnage de Marty McFly.

En 2013, il tente de revenir au premier plan avec l'éphémère série The Michael J. Fox Show racontant le retour à l'antenne d'un animateur de télévision atteint de la maladie de Parkinson. La série est annulée au bout d'une saison. Après être apparu en 2018 dans cinq épisodes de la deuxième saison de Designated Survivor et avoir repris en 2020 le rôle de Louis Canning dans la quatrième saison de la série dérivée The Good Fight, il annonce mettre un terme à sa carrière. Il participe néanmoins en 2021 à un épisode de la série Expedition : Back to the Future ainsi qu'au film d'animation Back Home Again.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Michael Andrew Fox, fils de l'actrice Phyllis Fox, a adopté l'initiale « J » dans son nom de scène en hommage au comédien Michael J. Pollard et pour éviter toute confusion avec son homonyme, l'acteur américain Michael Fox.

Lorsque son père était membre des Forces armées canadiennes, sa famille dut déménager très souvent allant de ville en ville (dont North Bay) jusqu'à s'installer finalement à Burnaby, une banlieue de Vancouver, après que son père eût pris sa retraite en 1971. Il a trois sœurs et un frère.

Au départ passionné de hockey sur glace, il s'intéresse durant son adolescence à l'écriture et joue de la guitare dans quelques groupes de rock, mais c'est son envie de devenir acteur qui le poursuit réellement.

CarrièreModifier

Premières apparitionsModifier

Après une apparition à 15 ans dans la série Leo and me, Fox rejoint ensuite Los Angeles à 18 ans pour commencer sa carrière d'acteur. Après quelques petits rôles, il débute à la télévision américaine dans Letters From Frank en tant que Michael Fox. Il obtient son premier rôle au cinéma dans le film de Disney: Une nuit folle, folle (Midnight Madness) .

Le succèsModifier

 
Les nouveaux mariés Michael J. Fox et Tracy Pollan au 40e Emmy Awards[1] en août 1988.

La carrière de Michael J. Fox s'envole vraiment en 1982 quand il occupe le rôle d'Alex P. Keaton dans Sacrée Famille (Family Ties), série dont le succès se poursuit jusqu'en 1989. Son travail est récompensé par trois Emmy Awards et un Golden Globe.

En 1985, il est choisi pour le rôle-titre du film Retour vers le futur, mais est indisponible du fait de sa présence dans la série Sacrée Famille. Il est finalement rappelé après cinq semaines de tournage, en remplacement d'Eric Stoltz qui n'avait pas convaincu les producteurs et Robert Zemeckis, le réalisateur jugeant la performance de Stoltz, quoique parfaite techniquement, trop « sérieuse ». L'immense succès du film entraîne deux suites, en 1989 et 1990.

En 1990, il joue dans Outrages de Brian De Palma qui lui fait quitter ses rôles d'éternel adolescent, en raison de sa petite taille (1,63 m) et de son visage très juvénile, pour basculer dans le drame.

MaladieModifier

En 1991, sur le tournage de Doc Hollywood, Michael J. Fox s'aperçoit qu'il a des tremblements incontrôlés, bientôt diagnostiqués comme des symptômes de la maladie de Parkinson[2]. Dès lors, sa carrière ralentit un peu et il se contente de nombreux petits rôles comme dans Le Président et Miss Wade de Rob Reiner, puis Fantômes contre fantômes de Peter Jackson et Mars Attacks! de Tim Burton en 1996.

En , il annonce publiquement sa maladie dans le magazine américain People.

Quelques mois plus tard, il annonce son prochain départ de la série à succès Spin City, une satire politique dans laquelle il incarnait depuis 1996 le rôle du secrétaire général du gaffeur maire de New York. Pour faire la transition, il demande à Heather Locklear, dont la série Melrose Place s'arrête, de le rejoindre dans la sitcom.

En 2000, il fonde officiellement la « Michael J. Fox Foundation for Parkinson's research » la veille de la diffusion du dernier épisode de la série Spin City et organise une conférence de presse au Capitole de Washington. Fox qui a récolté 450 millions de dollars depuis 2000, espérait que les chercheurs pourraient trouver un traitement d'ici 2010.

Le , il apparait aux cérémonies de clôture des Jeux olympiques de Vancouver où, affecté par sa maladie, il exprime sa fierté d'être Canadien devant des millions de personnes.

L'après Spin City (2002-2012)Modifier

 
Michael J. Fox en 2012.

Michael J. Fox continue son travail de comédien grâce à sa voix populaire. Il est la voix originale du héros du film d'animation Stuart Little et le personnage de Milo Thatch toujours dans un film d'animation Atlantide, l'empire perdu. Il produit un pilote pour une série intitulée Hench at Home, sans qu'aucune suite y soit donnée. En 2003, il fait une apparition remarquée dans la série télévisée Scrubs.

Il est très investi dans la lutte contre la maladie de Parkinson au sein de sa fondation. Il a d'ailleurs écrit une autobiographie, Lucky Man, sur son expérience face à cette maladie. En 2009, il devait retrouver Robert Zemeckis et Christopher Lloyd pour Le Drôle de Noël de Scrooge[3], mais il est finalement absent du générique. En 2009, il se voit confier un personnage récurrent dans la série Rescue Me, qui lui vaut un Emmy Award du meilleur acteur en tant qu'artiste invité dans une série dramatique.

L'acteur rejoint l'année suivante la série judiciaire The Good Wife, où il joue le rôle d'un avocat atteint d'une maladie neurologique.

En 2011, il apparait dans la saison 8 de Larry et son nombril. Michael J. Fox a doublé deux personnages du jeu vidéo Back to the Future : The Game, sorti le , renouant ainsi avec la grande tradition de la trilogie au cinéma où l'acteur prêtait ses traits à plusieurs personnages dans l'une ou l'autre des lignes temporelles[4].

Il prête sa voix à un loup-garou dans un épisode de Phinéas et Ferb.

The Michael J. Fox Show (2013-2014)Modifier

Durant l'été 2012, on annonce que Michael J. Fox reviendra à la télévision, dans une nouvelle série dont il sera la vedette. Beaucoup de chaines voulaient le projet, mais c'est finalement la chaine NBC[5] qui achète les droits. NBC commande directement 22 épisodes de cette nouvelle série, encore sans nom, pour la saison 2013-2014. Michael J. Fox avait déjà travaillé pour cette chaine, puisque Sacrée Famille était diffusée sur l'antenne de NBC.

Cette série raconte l'histoire de Mike Henry, un animateur TV de New York. Il joue également un père de famille atteint de la maladie de Parkinson. Lorsqu'un nouveau traitement l'aide à mieux gérer son état de santé, il décide de reprendre l'antenne, devant alors jongler entre tous les challenges liés à sa carrière, sa vie de famille et son combat contre la maladie. La série s'inspire partiellement de la vie de l'acteur. Elle s'intitulera The Michael J. Fox Show.

Début 2013, la distribution partielle de la série est annoncée : Betsy Brandt[6] jouera le rôle de sa femme, Katie Finneran celui de sa sœur et Wendell Pierce son patron. Ses enfants seront interprétés par Conor Romero, Juliette Goglia et Jack Gore[7],[8],[9].

Le , la chaine NBC dévoile un extrait de la série[10], mais celle-ci est finalement annulée en [11]. Au même moment, il joue son propre rôle dans la comédie musicale Annie.

La rentrée suivante, il fait son retour dans The Good Wife, dès le premier épisode de la saison 6.

Apparitions (depuis 2015)Modifier

Le , Michael J. Fox reprend exceptionnellement son rôle de Marty McFly pour une apparition dans l'émission de Jimmy Kimmel, Jimmy Kimmel Live!. Christopher Lloyd, l'interprète de « Doc » Emmet Brown, est également à ses côtés. Ils font notamment leur entrée dans la DeLorean du film[12].

Le , il rend un hommage musical[13] à Chuck Berry en reprenant sur scène avec le groupe Coldplay le titre Johnny B. Goode, une chanson que l'acteur a interprétée 31 ans plus tôt, en 1985, dans la trilogie Retour vers le futur.

Le , à la 89e cérémonie des Oscars, il arrive sur scène à bord de la fameuse DeLorean de la trilogie et reçoit une ovation du public. Il est en compagnie de l'acteur Seth Rogen pour remettre l'Oscar du meilleur montage[14],[15].

En 2018, il apparait dans 5 épisodes de la série Designated Survivor. En 2020, il apparait dans un clip de Lil Nas X. À la fin de 2020, il annonce son retrait définitif du monde du cinéma. La maladie le rattrape et il veut profiter du reste de sa vie avec sa famille. Néanmoins, en 2021, on le retrouve à la distribution d'un épisode de la série Expedition : Back to the Future et du film d'animation Back Home Again.

Vie privéeModifier

En 1984, il fréquente l’actrice Sarah Jessica Parker.

Michael J. Fox épouse le l'actrice Tracy Pollan, qui tenait le rôle de sa première petite amie dans la série Sacrée Famille, et avec qui il a eu quatre enfants.

FilmographieModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

Films d'animationModifier

Court-métrageModifier

  • 1995 : Your Studio and You : Gars curieux sur le porche

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Téléfilm d'animationModifier

Séries téléviséesModifier

Séries d'animationModifier

  • 1987 : Les Muppet Babies : Alex P. Keaton (saison 4, épisode 6 - images d'archive)
  • 2002 : Clone High : le rein restant de Gandhi (saison 1, épisode 1)
  • 2011 : Phinéas et Ferb : le loup-garou / Michael (saison 3, épisode 12)
  • 2019 : Corner Gas Animated : lui-même (saison 2, épisode 1)

ClipModifier

LudographieModifier

DistinctionsModifier

 
Étoile de Michael J. Fox sur le Hollywood Walk of Fame.
 
Étoile de Michael J. Fox sur le Canada's Walk of Fame.

RécompensesModifier

NominationsModifier

 
Michael J. Fox lors de la 39e cérémonie des Emmy Awards en 1987.

DécorationsModifier

Distinctions honorifiquesModifier

Voix francophonesModifier

En France, Luq Hamet[20] est la voix française régulière de Michael J. Fox depuis Retour vers le futur. Il le retrouve dans la quasi-totalité de ses apparitions dont Sacrée Famille, Teen Wolf, Outrages , Doc Hollywood, Le Président et Miss Wade, Mars Attacks!, Fantômes contre fantômes, Spin City, Scrubs, The Good Wife ou encore Designated Survivor. Il a également été doublé par d'autres comédiens pendant les années 1980 : Vincent Ropion[21] dans Class 1984 et Graine de canaille, Edgar Givry dans High School USA[20] et Daniel Lafourcade dans Electric Blue[21]. Dans Stuart Little et sa première suite, c'est Antoine De Caunes qui lui prête sa voix. C'est Alexis Victor dans le troisième opus.

Au Québec, Daniel Lesourd[22] le double dans Doc Hollywood, L'Enfance de l'art et Un Président américain tandis que Gilbert Lachance est sa voix dans Mars Attaque![22].

BibliographieModifier

Michael J. Fox, En avant vers le futur, Paris, Kero, , 280 p. (ISBN 978-2-7021-6840-0)

Notes et référencesModifier

  1. Michael J Fox Emmy Award Winner
  2. Thomas Destouches, « Qu'est devenu... Michael J. Fox ? », sur Allociné.fr
  3. (en) « MJF News Update », sur The Michael J. Fox Database,
  4. la_redaction, « E3 2011 : Michael J. Fox de retour dans Back to the Future ! », sur Jeuxvideo.com, (consulté le ).
  5. « Michael J. Fox de retour dans une série : c'est officiel ! [MISE A JOUR] », sur Allocine.fr, (consulté le ).
  6. « Betsy Brandt de "Breaking Bad" épouse Michael J. Fox pour NBC », sur Allocine.fr, (consulté le ).
  7. « Une soeur et deux enfants pour Michael J. Fox et sa comédie ! », sur Allocine.fr, (consulté le ).
  8. http://series-tv.premiere.fr/News-Series/Une-fille-pour-Michael-J-Fox-3646514
  9. « The Michael J. Fox Show (TV Series 2013–2014) - IMDb » [vidéo], sur IMDb (consulté le ).
  10. http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/series/actualites/69636/the-michael-j-fox-show-decouvrez-le-premier-extrait-de-la-serie-video/?CFID=7317179&CFTOKEN=572674ea96b76930-3935E786-5056-9A48-A307BCA8721ADE2C
  11. Kevin Boucher, « La nouvelle série de Michael J. Fox annulée par NBC », sur Ozap.com, Puremédias, (consulté le ).
  12. Vidéo de l'émission
  13. (en) « Johnny B. Goode (Live in NY w/ Michael J. Fox) », sur youtube.com, Coldplay Official,
  14. (en-GB) Adam Boult, « Michael J Fox receives standing ovation as he arrives on Oscars stage in DeLorean », The Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. Michael J Fox and Seth Rogen arrive in DeLorean time machine at Oscars 2017
  16. « Prix du GG: Jean Beaudin, Brigitte Haentjens et Yves Sioui Durand lauréats », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. (en) « Michael J. Fox Receives Honorary Doctorate from NYU », New York University, (consulté le )
  18. (en) « Michael J. Fox », University of British Columbia, (consulté le )
  19. (en) « Celebrating Convocation », Justice Institute of British Columbia, (consulté le )
  20. a et b « Comédiens ayant doublé Michael J. Fox en France », sur AlloDoublage, (consulté le ) [dernière m-à-j].
  21. a et b « Comédiens ayant doublé Michael J. Fox en France » sur RS Doublage
  22. a et b « Comédiens ayant doublé Michael J. Fox au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 19 octobre 2014.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier