Ouvrir le menu principal

McLaren M7A

(Redirigé depuis McLaren M7D)
McLaren M7A
McLaren M7B
McLaren M7C
McLaren M7D
McLaren M7A
Joakim Bonnier sur McLaren M7C en 1971
Présentation
Équipe Bruce McLaren Motor Racing
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni McLaren Racing
Année du modèle 1968
Concepteurs Robin Herd
Gordon Coppuck
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Nom du moteur Ford-Cosworth V8
Cylindrée 2 998 cm3
Orientation du moteur V8
Boîte de vitesses Hewland DG300
Nombre de rapports 5
Système de carburant Réservoir 180 litres
Système de freinage Freins à disque Lockheed
Poids 530 kg
Dimensions Empattement : 2435 mm
Voie avant : 1524 mm
Voie arrière : 1499 mm
Carburant Gulf Oil
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Reynolds Aluminium
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau : Nouvelle-Zélande Bruce McLaren
Drapeau : Nouvelle-Zélande Denny Hulme
Début Grand Prix automobile d'Espagne 1968
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
22400
Championnat constructeur Vice-champion en 1968
Championnat pilote 3e (Denny Hulme) en 1968

Chronologie des modèles (1968-1971)

La McLaren M7A est une monoplace de Formule 1 engagée par McLaren Racing pour le Championnat du monde de Formule 1 1968 et 1969. La voiture a occasionnellement été utilisée ensuite de 1970 à 1971. Des versions évoluées B, C, et D ont été engagées jusqu'en 1971.

HistoriqueModifier

McLaren M7AModifier

Pour la saison 1968, Bruce McLaren s'impose au Grand Prix de Belgique, tandis que Denny Hulme remporte les Grands Prix d'Italie et du Canada. L'équipe McLaren Racing termine vice-championne, quand Hulme se classe troisième.

En 1969, Denny Hulme remporte la quatrième victoire de la McLaren M7A, lors du Grand Prix du Mexique.

McLaren M7B et M7CModifier

La McLaren M7B a été produite à exemplaire unique pour Vic Elford en 1969[1]. La McLaren M7C était la voiture personnelle de Bruce McLaren pour la saison 1969[2].

McLaren M7DModifier

La McLaren M7D est une version évoluée de la McLaren M7A, construite en 1968.

Andrea de Adamich est engagé pour cinq Grands Prix de la saison 1970. En Espagne et à Monaco, il ne se qualifie pas. En Belgique, il déclare forfait.

En France, qualifié quinzième devant Joseph Siffert sur sa March 701 et derrière Rolf Stommelen sur sa Brabham BT33, il abandonne au vingt-neuvième tour.

En Grande-Bretagne, il se qualifie dix-neuvième devant John Surtees sur Surtees TS7 et derrière Chris Amon sur March 701 ; cependant, il ne prend pas le départ à cause d'une fuite d'essence.

En Italie, Nanni Galli le remplace volant et ne se qualifie pas.

RéférencesModifier

  1. (en) « M7B - 1969 », sur bruce-mclaren.com (consulté le 20 juillet 2017)
  2. (en) « M7C - 1969 », sur bruce-mclaren.com (consulté le 20 juillet 2017)