Marchand (commerce)

terme générique appliqué aux intermédiaires qui s'occupent de la revente de marchandises

Un marchand est un agent économique qui s'occupe de la revente de marchandises. Ce terme peut s'opposer — a priori — à la notion de producteur, bien que le marchand puisse en être un (vente-directe).

Marché aux poissons par Joachim Beuckelaer.
Marchands de Hollande et du Moyen-Orient en négociation.
Marchand de pneus en pirogue dans la cité lacustre de Ganvié au Bénin.

HistoireModifier

Le marchand apparaît lors de la troisième phase de consommation historique.

L'ère de l'autosatisfaction de ses besoins est révolue, le marchand est l'acteur qui interviendra entre producteur et consommateur. Comme son nom l'indique, le marchand est un marcheur. L'apparition du marchand développe l'acte de commerce.

Les marchands achètent des produits à des producteurs et en leurs qualités de marchands partent marcher pour revendre ses produits à des consommateurs. Cet acte est prévu par le code de Commerce dans l’article L110-1 du code de Commerce. Ce n'est pas un artisan, il ne sert que d'intermédiaire entre producteurs et consommateurs.

Le métier de marchand consistant à marcher va disparaître pour devenir le commerçant comme connu de nos jours. Le marchand, marchand plus s'établit à un endroit stationnaire dans les villes.

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :