Famille de Dreux-Brézé

(Redirigé depuis Maison de Dreux-Brézé)

Famille de Dreux-Brézé
Image illustrative de l’article Famille de Dreux-Brézé
Armes

Blasonnement D’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de deux roses d’argent et en pointe d’un soleil d'or [1]
Devise Fais ce que dois, advienne que pourra
Branches Montrollet
Brézé
Nancré
Période XVIe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Poitou
Fiefs tenus Brézé (Maine-et-Loire)
Demeures Château de Brézé
Château de Berrie
Château de Cany
Charges Conseiller-secrétaire du roi, grand maître des cérémonies de France
Fonctions militaires Lieutenant-général des armées du roi

La famille de Dreux-Brézé est une famille subsistante de la noblesse française, originaire du Poitou, et implantée à Paris dès la fin du XVIIe siècle. Elle a été anoblie par la charge de conseiller-secrétaire du roi en 1594-1614.

Thomas de Dreux acquiert en 1682 la seigneurie de Brézé (Maine-et-Loire), dont il est fait marquis en 1685.

HistoireModifier

Simon Dreux, licencié ès-lois, sénéchal du prieuré de Savigny-sous-Faye (Vienne), marié avec Perrine Caquereau, eut pour fils :

  • Pierre Dreux, sieur de Périgné et des Barres, marié vers 1510 avec Marie Colin, auteurs de la branche de Montrollet
  • Méry Dreux, sieur de Faye-la-Vineuse (Indre-et-Loire), sénéchal de Savigny-sous-Faye, marié en 1533 avec Charlotte de La Coussaye, dont deux fils seront les auteurs respectifs des branches de Brézé et de Nancré

BranchesModifier

Branche ainée de MontrolletModifier

Simon Dreux, avocat, enquêteur pour le Roi au Présidial de Poitiers, fils de Pierre Dreux ci-dessus, marié en 1536 avec Marie Clabat, fut père de :

La branche de Montrollet s'éteignit vers le milieu du XVIIIe siècle.

Branche de BrézéModifier

Claire-Clémence de Maillé, dame héritière de Brézé (Maine-et-Loire), avait épousé Louis II de Bourbon-Condé, duc d'Enghien (le Grand Condé). Celui-ci échangea en 1682 la seigneurie de Brézé (érigée en marquisat en 1617) avec la châtellenie de La Galissonnière appartenant à Thomas de Dreux.

Thomas de Dreux (1644-1731), seigneur de la Pommeraye, conseiller au Parlement de Paris, fut fait marquis de Brézé en 1685. Marié le 6 aout 1670 avec Marie Marguerite Bodinet (1647-1716), il eut pour fils :


Henri de Dreux-Brézé (1826-1904), 8e marquis de Dreux-Brézé, marié le avec Marie des Bravards d'Eyssat (1827-1870), dont :

  • Pierre de Dreux-Brézé (1852-1941), marié le avec Aline de Grammont, dont :
    • Claude de Dreux-Brézé (1885-1968), 10e marquis de Dreux-Brézé, marié en 1919 avec Catherine Françoise Firino-Martell
    • Jean de Dreux-Brézé (1891-1954), marié en 1921 avec Isabelle Couderc de Saint-Chamant, dont :
      • Henri-Evrard de Dreux-Brézé (1924-2012), 11e marquis de Dreux-Brézé, président de l'ANF de 1997 à 2000, marié le avec Geneviève de Broglie, dont :
        • Jean de Dreux-Brézé (né en 1958), marié en 1982 avec Marie de Montaigne de Poncins

Branche de NancréModifier

La branche de Nancré s'est éteinte en 1883.

Notes et référencesModifier

  1. Henri Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome 3

Sources et bibliographieModifier

  • Michel de Dreux-Brézé, Les Dreux-Brézé, 1994
  • Henri Beauchet-Filleau et Charles de Chergé, Dictionnaire des familles du Poitou, tome 3, 1909
  • Hubert Lamant, Armorial général et nobiliaire français, tome 15
  • Henri Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome 3

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier