Ouvrir le menu principal

Château de Berrie

château fort français

Château de Berrie
Image illustrative de l’article Château de Berrie
Début construction XIIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1997)[1]
Coordonnées 47° 04′ 02″ nord, 0° 04′ 16″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Poitou
Subdivision administrative Nouvelle-Aquitaine
Département département de la Vienne
Commune Berrie

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
Château de Berrie

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Berrie

Le château de Berrie est un château français situé dans le département de la Vienne et la commune de Berrie.

HistoireModifier

À la fin de l'empire carolingien, la place forte de Berrie n'était qu'une « roche », un simple puits de lumière creusé dans les profondeurs du tuffeau, pour éclairer les vastes caves, où s'organisait la vie quotidienne et la défense contre les invasions.

À la fin du XIe siècle, Berrie relève de la baronnie de Loudun et donc de l'Anjou. À la mort du dernier seigneur de Berrie, en 1274, le château passe aux mains des seigneurs d'Amboise. Ces derniers, également vicomtes de Thouars, conservent la châtellenie jusqu'au milieu du XVe siècle. Elle revient ensuite à la famille de La Trémoille, et après avoir appartenu aux La Trémoille, le château est cédé en 1695 à la famille de Dreux-Brézé.

Il ne subira pas de dommages, à l'époque révolutionnaire, mais dans la seconde moitié du XIXe siècle, un descendant de la famille de Dreux-Brézé fait réaliser d'importants remaniements [1].

ArchitectureModifier

Le château de Berrie a été construit sur une plate-forme ovale et a été entouré d'un fossé dont la contrescarpe est creusée de souterrains et d'habitations troglodytiques[1]. Par des douves sèches, on accède aux vastes caves, dont une cave hypostyle en rotonde[2].

Les salles du château sont d'époque romane, à voûté brisée et à arc doubleaux. Les salles médiévales sont à piliers, arcatures et silos.

La chapelle castrale qui a été fondée vers 1200-1250 possède des restes de peintures murales du XVe siècle[1].

L'ensemble du château et de la parcelle sur laquelle il a été construit ont été classés monument historique le 3 octobre 1997[1].

Il est ouvert toute l'année.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier