Liste des maires de Marseille

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Maire de Marseille)

Maire de Marseille
Image illustrative de l’article Liste des maires de Marseille
Armoiries de Marseille

Image illustrative de l’article Liste des maires de Marseille
Titulaire actuel
Michèle Rubirola
depuis le .

Création 1766
Mandant Conseil municipal de Marseille
Durée du mandat 6 ans
Premier titulaire Balthazar Fouquet de Jarente
Résidence officielle Hôtel de ville de Marseille
Rémunération 8 580 euros par mois
Site internet marseille.fr

La fonction de maire de Marseille est créée en 1766 par un règlement de Louis XV.

Liste des consulsModifier

Jusqu'en 1660, Marseille était dirigé par un premier consul (gentilhomme ou réputé gentilhomme), un deuxième consul (négociant) et un troisième consul (marchand ou bourgeois)[1].

  • 1347 Pierre de la Cépède
  • 1373 Lazarin de la Cépède
  • 1477 Honoré d'Yse
  • 1483 Bertrand de Bouquier
  • 1489 Honorat d'Yse
  • 1494 Bertrand de Bouquier
  • 1544 Louis Cabre, (2e consul)
  • 1546 Nicolas d'Arenne (Jacques Alphanty, 2e consul)
  • 1547 Blaise Doria
  • 1552 Balthazard de Paul
  • 1557 Balthazard de Paul
  • 1558 Lazarin Doria
  • 1560 Pierre de Candolle
  • 1562 Jean de Riquetty de Mirabeau
  • 1563 Gaspard de Paul
  • 1566 Balthazard de Paul
  • 1571 Pierre de Bouquier
  • 1575 Jean de Lacépède
  • 1576 Antoine de Hue (Joseph Médicis, assesseur)
  • 1577 André de Gérente (François Seguier, 3e consul ; Ogier Mottet, assesseur)
  • 1597 Amiel de Tournier (Georges Fournier, 2e consul)
  • 1599 Orsosanto de Cipriani
  • 1601 Marc-Antoine de Vento des Pennes (Catelin Guillermy, 3e consul)
  • 1602 Louis de Cabre
  • 1603-1604 Blaise Doria
  • 1612 Antoine de Forbin
  • 1620 Michel de Villages (Henri David, assesseur)
  • 1621 Honoré de Riquetty de Mirabeau
  • 1624 Pierre de Salomon
  • 1641 Gaspard de Villages (Jean-Baptiste de Ganay, 2e consul)
  • 1642 Jean de Riquetty
  • 1643 Marc-Antoine de Vento des Pennes
  • 1646 Joseph Bourguignon
  • 1647 Pierre de Bausset de Roquefort
  • 1648-1649 Jean-Louis-Antoine de Glandèves
  • 1651 Louis de Monier d'Aiglun (Gilles Macé de Gastines, 2e consul)
  • 1656 Louis de Vento
  • 1655 Jean-Baptiste de Villages (Lazare Barbaroux, assesseur)

Liste des premiers échevins[2]Modifier

À partir de 1660, le premier échevin n'est théoriquement plus gentilhomme mais négociant, le deuxième échevin est issu des marchands ou bourgeois, même si la réalité était plus complexe[1].

  • 1660 Jean de Farges
  • 1661 Lange de Bonin
  • 1662 Louis de Boutassy
  • 1668 Jean Beau (Barthélemy Cousinéry, 2e échevin ; Jacques Pons, assesseur)
  • 1669 Nicolas Roux de Bonneval
  • 1670 François Mazerat (Honoré Rigord, 2e échevin ; Gaspard Timon, assesseur)
  • 1671 François Mazenod
  • 1674 Gaspard Sicard
  • 1675 Henri Prat (Thomas Estienne, 2e échevin ; François Lyon, assesseur)
  • 1676 Claude Fort (Jean Magy, 2e échevin)
  • 1676 Louis Cordier (Jean-Jacques Pons, assesseur)
  • 1678 Jacques Franchiscou (Mathieu Barrigue, 2e échevin)
  • 1685 François Borély
  • 1688 Honoré Rostang Béliard (Louis Rémusat, 2e échevin)
  • 1689 Jacques Savignon (Louis Rémusat, 2e échevin)
  • 1692 Joseph Borély
  • 1695 David Magy (Ange Timon, assesseur)
  • 1696 Antoine Coulomb (Jean-Baptiste Bruni, 2e échevin)
  • 1697 Jean Fabre (Félix David, 2e échevin)
  • 1699 Jean Constant (Pierre Jourdan, 2e échevin)
  • 1700 Vincent Martin (Pierre Sigaud, 2e échevin)
  • 1702 François Sebolin
  • 1707 Pierre Boulle (Antoine Martin, 2e échevin)
  • 1713 Pierre Bau (Louis Guillermy, 2e échevin)
  • 1715 Pierre Porry (Jean-André Féraud, 2e échevin)
  • 1717 François Boissély (André Magallon, 2e échevin)
  • 1718 Jean-Baptiste Estelle
  • 1721 Pierre Rémusat
  • 1722 Luc Martin (Étienne Rémusat, 2e échevin)
  • 1724 Jean-François Alphanty (Blaise David, 2e échevin)
  • 1725 Jacques Sarrebourse Pontleroy
  • 1727 Étienne Roland (Louis Dauphin, 2e échevin)
  • 1729 Jacques Rémusat
  • 1730 Guillaume de Saint-Jacques (Jean David, 2e échevin)
  • 1731 Honoré Latil
  • 1733 Bernard-Lazare Dumon (Alexandre Dauphin, 2e échevin)
  • 1734 Jean-André Féraud
  • 1735 Jean-Louis Guieu (Louis David, 2e échevin)
  • 1736 Jean-Baptiste Fabron (Joachim de Surian, 2e échevin)
  • 1738 Blaise David (Alexandre-Xavier Audibert, 2e échevin)
  • 1739 Louis Seren (Jean-François Isnard, 2e échevin)
  • 1740 Denis Borély
  • 1741 Jean-Baptiste Beaumond
  • 1742 Noël-Justinien Rémusat (Joseph Crozet, 2e échevin)
  • 1743 Georges de Roux (Balthazar Mille, 2e échevin)
  • 1744 Pierre de Gail
  • 1745 Alexandre-Xavier Audibert (Mathieu Boze, 2e échevin)
  • 1746 Jean David
  • 1747 Nicolas Borély (Jean-Jacques Borély, 2e échevin)
  • 1747 François-Dominique Bertrand
  • 1749 Honoré Latil (Jean Boyer, 2e échevin)
  • 1750 Gabriel Rémusat
  • 1751 Antoine Martin (Jean-Baptiste Martin, 2e échevin)
  • 1752 Jean-Baptiste Latil
  • 1753 Jean-Ange Porry (Pierre Thulis, 2e échevin)
  • 1754 Mathieu Truilhier (Nicolas Samatan, 2e échevin)
  • 1755 Pierre-Honoré Roux
  • 1756 Pierre-Joseph Rémusat
  • 1758 Joachim de Surian (Joseph Rozan, 2e échevin)
  • 1759 Pierre-Jean Delisle (Guillaume de Paul, 2e échevin)
  • 1760 Jean-François Conil (Jean-Baptiste Camoin, 2e échevin)
  • 1761 Louis Guintrand (Jean-Baptiste Martin, 2e échevin)
  • 1762 Ange-Toussaint-Simon Rolland
  • 1763 Nicolas Samatan
  • 1764 Georges de Roux (François Clary, 2e échevin)
  • 1765 Noël-Justinien Rémusat (Antoine-Étienne Escalon, 2e échevin)
  • 1766 Nicolas-Jacques Ferrary

Liste des mairesModifier

 
Emmanuel Allard, maire 1884 à 1887 et de 1908 à 1910.
 
Félix Baret, maire de 1887 à 1892.
 
Amable Chanot, maire de 1902 à 1908 et de 1912 à 1914.
 
Bernard Cadenat, maire de 1910 à 1912.
 
Henri Tasso, maire de 1935 à 1939.
 
Gaston Defferre, maire de 1953 à 1986.

Ancien RégimeModifier

En 1766, Louis XV crée le poste de maire de Marseille. Alors que les échevins étaient banquiers, négociants, marchands et armateurs, la fonction de maire est réservée à la noblesse de la ville[3]. La ville devient ainsi dirigée par un maire noble, quatre échevins (deux négociants et deux bourgeois), un assesseur (avocat), et trente-six conseillers (neuf nobles, trois avocats, neuf négociants, neuf bourgeois et six marchands tenant boutique)[4].

Dates Nom Remarque
1 1766-1769 Balthazar Fouquet de Jarente, marquis de la Bruyère, seigneur du Rouet et de Carry Nommé par le roi
2 1769-1772 Jean-François Lemaître de Beaumont Capitaine des galères
3 1772-1775 François-Joseph de Marin
4 1775-1778 Louis-Antoine de Cipières Officier de marine
5 1778-1781 Joachim-Elzéard de Gantel-Guitton, seigneur de Mazargues
6 1781-1784 Pierre de Louvicou
7 1784-1787 Jean-Pierre d'Isnard
8 1787-1790 Joachim de Gaillard

RévolutionModifier

Dates Nom
9 1790-1791 Étienne Martin, dit le Juste
10 1791-1793 Jean-Raymond Mourraille

Lors des insurrections fédéralistes, les sections destituent Jean-Raymond Mourraille le . Un comité général est formé le . Après l'entrée des troupes de la Convention, la commune est dissoute en et remplacée par une commission municipale[5].

Le , Marseille est rebaptisée « Sans nom ». Elle retrouve son nom dès le et, le , une nouvelle municipalité est formée[5].

Une loi du loi du 19 vendémiaire an IV (), divise Marseille en trois municipalités de canton coordonnées par un bureau central[6],[7].

EmpireModifier

De 1795 à 1805, Dominique Sarmet, Auguste Mossy et François Omer Granet sont respectivement maires du Nord, du Centre et du Midi. Une loi du réinstaure la municipalité unique.

Les maires sont nommés par l'empereur.

Dates Nom Remarque
11 1805-1813 Antoine-Ignace Anthoine, baron de Saint-Joseph
12 1813-1814 Jean-Baptiste de Montgrand

RestaurationModifier

Dates Nom Remarque
12 1814-1815 Jean-Baptiste de Montgrand Confirmé par Louis XVIII. Démissionne au moment du retour de Napoléon.
13 1815 Philippe Raymond Premier adjoint de Montgrand, le remplace au moment de sa démission.
(12) 1815-1830 Jean-Baptiste de Montgrand Retrouve son poste lors de la Seconde Restauration.

Monarchie de JuilletModifier

Les maires sont nommés par le roi.

Dates Nom Remarque
13 1830-1832 Alexis-Joseph Rostand
13 août 1831 Alexandre Warrain Marseille n'avait plus de maire puisque Alexis-Joseph Rostand avait donné sa démission le [8]. Par une ordonnance du roi Louis-Philippe du [9], Alexandre Warrain était nommé maire de la ville de Marseille. Le choix de Warrain plut à la grande majorité des Marseillais d’après le Journal des débats politiques et littéraires. Warrain ne put accepter ces fonctions semble t-il à cause de l’insuffisance de sa fortune et après avoir consulté ses amis, donna sa démission.
14 1832-1843 Maximin Dominique Consolat
15 1843-1848 André Reynard

Deuxième RépubliqueModifier

Dates Nom Parti Remarque
16 1848 Emmanuel Barthélemy Républicain Nommé par le commissaire du gouvernement de la République
17 1848 Jean Élysée Baux
18 1848-1849 Louis-Marie Albe
19 1849-1852 Bonaventure de Chantérac

Second EmpireModifier

Les maires sont nommés par l'empereur.

Dates Nom Remarque
19 1852-1854 Bonaventure de Chantérac
20 1854-1859 Jean-François Honnorat Destitué à la demande du préfet, qui l'estime trop indépendant
21 1859-1861 Louis-Philippe Lagarde Démissionne face à l'autoritarisme du préfet
22 1861-1862 Jules Joseph Onfroy Démissionne face à l'autoritarisme du préfet
23 1862-1864 François-Xavier Rouvière
24 1864-1870 Théodore Bernex

Troisième RépubliqueModifier

Jusqu'en 1884, le maire est nommé par le préfet. Par la suite, il est élu par le conseil municipal.

Dates Nom Parti Remarque
25 1870-1871 Jacques-Thomas Bory Républicain À la tête de la municipalité pendant la Commune de Marseille
26 1871-1873 Melchior Guinot Républicain
27 1873-1874 Marius Isoard Républicain Révoqué par le gouvernement
28 1874-1875 Augustin Rabatau
29 1876-1877 Jean-Baptiste Maglione
30 1877 Antoine de Jessé-Charleval
(29) 1877-1878 Jean-Baptiste Maglione
31 1879-1880 Simon Ramagni
32 1881-1884 Jean-Baptiste Brochier Comité central Premier maire élu par le conseil municipal
33 1884-1887 Emmanuel Allard Républicain 1er mandat
34 1887-1892 Félix Baret
35 1892-1902 Siméon Flaissières POF Premier maire socialiste
36 1902-1908 Jean-Baptiste Amable Chanot FR
(33) 1908-1910 Emmanuel Allard FR 2e mandat, élu au bénéfice de l'âge face à Bernard Cadenat. Meurt en cours de mandat
37 1910-1912 Bernard Cadenat SFIO Élu par 19 voix contre 17 à M. Roger[10].
(36) 1912-1914 Jean-Baptiste-Amable Chanot FR
38 1914-1919 Eugène Pierre FR
(35) 1919-1931 Siméon Flaissières SFIO Meurt en cours de mandat
39 1931-1935 Georges Ribot RAD
40 1935-1939 Henri Tasso SFIO La ville est mise sous tutelle en 1939

TutelleModifier

À la suite de l'incendie des Nouvelles Galeries le 28 octobre 1938, la ville est mise sous tutelle et dirigée par des administrateurs :

Libération et Quatrième RépubliqueModifier

À la Libération, des administrateurs continuent d'être nommés :

Dans le même temps, le socialiste et résistant Gaston Defferre est président de la délégation municipale puis président du conseil municipal de 1944 à 1945. Démissionnaire, il est remplacé par le communiste Jean Cristofol en 1945.

Dates Nom Parti Notes
41 1946-1947 Jean Cristofol PCF Président du conseil municipal, élu maire à la suite de la fin du régime de tutelle
42 1947-1953 Michel Carlini RPF
43 1953-1958 Gaston Defferre SFIO

Cinquième RépubliqueModifier

Sans compter l'intérim de Cordonnier, la ville de Marseille est vue comme un cas exceptionnel avec seulement trois maires différents en plus d'un demi-siècle[11].

Dates Nom Parti Notes
43 1958-1986 Gaston Defferre SFIO, PS Meurt en cours de mandat
1986 Jean-Victor Cordonnier PS Assure l'intérim à la mort de Gaston Defferre
44 1986-1995 Robert Vigouroux PS, DVG Termine le mandat de Gaston Defferre, réélu en 1989.
45 1995-2020 Jean-Claude Gaudin UDF-PR, DL, UMP, LR Réélu en 2001, 2008 et 2014
46 Depuis 2020 Michèle Rubirola EÉLV

Jean-Claude Gaudin a affirmé que son quatrième mandat consécutif serait le dernier[12], mais ira au bout de sa charge après que des rumeurs eurent indiqué qu'il renoncerait[13].

Michèle Rubirola est désignée maire de Marseille au conseil municipal du 4 juillet 2020 avec 51 voix contre 41 pour Guy Teissier[14].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jean-Pierre Poussou, Les sociétés urbaines au XVIIe siècle: Angleterre, France, Espagne, Presses Paris Sorbonne, .
  2. Louis Méry, Histoire analytique et chronologique des actes et des délibérations du corps et du conseil de la municipalité de Marseille, Volume 5, 1847
  3. A. Dell'Umbria, La fronde marseillaise in Histoire universelle de Marseille, 2006, p. 713.
  4. Monique Cubells, Marseille au printemps de 1789 : une ville en dissidence, Annales du Midi Année 1989 H-S 2 pp. 551-575
  5. a et b « La Révolution à Marseille », sur revolution-francaise.net (consulté le 23 avril 2016)
  6. « Les municipalités de canton », sur Archives départementales des Bouches-du-Rhône (consulté le 23 avril 2016)
  7. « Archives », sur André Barbaroux (consulté le 23 avril 2016)
  8. Journal Le Constitutionnel daté du 4 septembre 1831, n°247, page 4
  9. Journal des débats politiques et littéraires daté du 3 septembre 1831, page 3
  10. « Le nouveau maire de Marseille », La Croix, no 5427,‎ 11-12 septembre 1910, p. 2.
  11. « Gaudin, Mélenchon et les autres : cluedo politique pour la mairie de Marseille », sur Sud-Ouest / AFP,
  12. « Mairie de Marseille : Jean Claude Gaudin ne se représentera pas en 2020 », sur France Soir,
  13. « Marseille: Jean-Claude Gaudin dément vouloir quitter son fauteuil de maire », sur 20 Minutes,
  14. « Conseil municipal à Marseille EN DIRECT. Michèle Rubirola élue maire de Marseille au bout du suspense... », sur www.20minutes.fr (consulté le 4 juillet 2020)

BibliographieModifier

  • Busquet Raoul, Histoire de Marseille, Robert Laffont, 1945
  • Octave Teissier et J. Laugier, Armorial des échevins de Marseille de 1660 à 1790, Marseille, 1883.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier