Mafia Blues

film américain réalisé par Harold Ramis et sorti en 1999
Mafia Blues
Description de l'image Analyze This Logo.png.
Titre québécois Analyse-moi ça
Titre original Analyze This
Réalisation Harold Ramis
Scénario Kenneth Lonergan
Harold Ramis
Peter Tolan
Acteurs principaux
Sociétés de production Village Roadshow Pictures
Tribeca Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Durée 103 minutes
Sortie 1999

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mafia Blues ou Analyse-moi ça au Québec (Analyze This) est un film américain de Harold Ramis, sorti en 1999.

SynopsisModifier

Ben Sobel, modeste psychiatre dépassé par son père, est sur le point de se marier. Il voit un jour débarquer dans son cabinet Paul Vitti, parrain de la mafia de New York. Ce dernier est en proie à des crises d'angoisse soudaines et n'arrive plus à assurer correctement sa charge de parrain. Ben Sobel doit alors composer avec cet encombrant patient, qui risque à tout moment de le liquider.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

La réalisation est initialement proposée à Martin Scorsese, réalisateur de plusieurs films de mafia, qui refuse. Très attachés à ce projet, les acteurs Robert De Niro et Billy Crystal évoquent brièvement l'idée de le coréaliser eux-mêmes. Ils trouveront finalement l'homme de la situation en la personne de Harold Ramis. Richard Loncraine avait un temps été engagé mais avait quitté le film pour divergences créatives[1].

C'est Robert De Niro qui suggère Chazz Palminteri pour le rôle de Primo Sidone, après l'avoir dirigé dans Il était une fois le Bronx (1993)[1].

Le tournage a lieu du mai à juillet 1998. Il se déroule en Floride (Greenwich Studios de Miami, Bal Harbour, Fort Lauderdale), dans le New Jersey (Jersey City, Hoboken, Montclair), à New York (Manhattan — notamment Little Italy et Park Avenue —, Elmhurst, Staten Island) dans l'État de New York (prison de Sing Sing, Katonah)[2].

AccueilModifier

Box-officeModifier

    •   États-Unis : 106 694 016 $ (arrêtées au )
    •   Mondial : 142 000 000 $
    •   France : 1 216 971 entrées

Clin d’œilModifier

Dans la scène où Ben Sobel va acheter des oranges puis se fait tirer dans le dos et où Paul Vitti l'attend dans la voiture, on voit parfaitement le clin d'œil au film Le Parrain, où Don Vito Corleone se fait tirer dessus après avoir acheté des oranges[1].

CommentaireModifier

Le personnage de Paul Vitti s'inspire en partie de John Gotti[1].

SuiteModifier

Une suite, intitulée Mafia Blues 2 : La Rechute (Analyze That), sort en 2002, toujours réalisée par Harold Ramis.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier