Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbey (homonymie).
Michel Barbey
Nom de naissance André Robert Eugène Barbey
Naissance (92 ans)
Drucourt (Eure)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Acteur
Films notables Le Cas du docteur Laurent
Week-end à Zuydcoote
La Horse

André Barbey, dit Michel Barbey, est un comédien français né le à Drucourt (Eure).

Sommaire

BiographieModifier

Au cours d'une carrière très remplie, Michel Barbey a côtoyé les plus grands : Jean Gabin, Michel Simon, Gérard Philipe, Jean Vilar, Jean-Louis Barrault, etc.

Il a tourné sous la direction de Jacques Becker, Claude Chabrol, Henri Verneuil et bien d'autres.

Son dernier rôle au cinéma date de 2002 où il incarne « l'écrivain raté » dans Mama Aloko réalisé par Jean Odoutan.

On a pu le voir dans plusieurs séries télévisées : il était notamment le « méchant » Dajou dans Janique Aimée (1963), le juge Daniel Legrand dans Cas de divorce (1991). Il a également tourné des épisodes des séries Van Loc : un grand flic de Marseille (1993) et Jamais deux sans toi...t (1996).

Mais n'oublions pas qu'il est aussi un comédien de théâtre : il a longtemps joué à la Comédie-Française avant d'interpréter de nombreuses pièces au Théâtre privé. Ses deux derniers spectacles ont été mis en scène par Gérard Dessalles : Carnaval (1991) et Les Voyageurs de carton (1993).

Il fut aussi un acteur de doublage que ce soit dans des films ou des séries animés: il fut notamment la voix de Mammouth dans la série Nicky Larson et celle du Grand Pope dans Les chevaliers du zodiaque. Il est aussi présent dans des spots tv publicitaires anciens pour une carte de crédit.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

Long métrageModifier

Long métrage d'animationModifier

TélévisionModifier

Jeux vidéoModifier

RadioModifier

  • Annonces publicitaires du magazine Playboy dans les années 1970-80. Il a surtout été pendant de longues années la voix de Paris Match et du célèbre slogan « Paris Match le poids des mots, le choc des photos ».

Notes et référencesModifier

  1. Doublé seulement en 1973.
  2. Doublé seulement en 1982.
  3. Doublage tardif.

Liens externesModifier