Ouvrir le menu principal

Machault (Seine-et-Marne)

commune française du département de Seine-et-Marne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Machault.

Machault
Machault (Seine-et-Marne)
La rue des Trois-Maillets, rue principale du village.
Blason de Machault
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes Brie des Rivières et Châteaux
Maire
Mandat
Christian Poteau
2014-2020
Code postal 77133
Code commune 77266
Démographie
Gentilé Machauliens
Population
municipale
785 hab. (2016 en augmentation de 6,22 % par rapport à 2011)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 19″ nord, 2° 49′ 49″ est
Superficie 16,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Machault

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Machault
Liens
Site web https://machault.fr

Machault est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Machauliens.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune est située à environ 14 kilomètres au nord-ouest de Montereau-Fault-Yonne.

Lieux-dits et écartsModifier

  • Villiers.

Communes limitrophesModifier

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de neuf cours d'eau référencés :

  • le ru de la Vallee Javot, long de 28,99 km[1], affluent de la Seine ;
    • le fossé 01 du Bois de la Chapelle, 1,80 km[2], et ;
    • le fossé 01 des Bouvottes, 2,56 km[3], qui confluent avec le ru de la Vallee Javot ;
  • le ru de Fontaineroux, 3,39 km[4], affluent du ru Clicot ;
    • le fossé 01 de la Garenne de Boissy, 1,24 km[5], affluent du ru de Fontaineroux ;
      • le fossé 01 de l'Enfer, 3,00 km[6], affluent du fossé 01 de la Garenne de Boissy ;
  • le fossé 01 du Bois de Valence, canal de 1,76 km[7] ;
  • le fossé 01 du Vieux Graville, canal de 4,04 km[8], qui conflue avec le fossé 01 de Prieuré ;
    • le fossé 02 du Bois de Valence, canal de 1,41 km[9], qui conflue avec le fossé 01 du Vieux Graville.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 12,32 km[10].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Machelum vers 982[11] ; Machili en 1005[12] ; « Machelo, altare in honore sancti Germani » en 1005[13] ; Macheolum en 1202[14] ; Machol en 1215[15] ; Macholium en 1216[16] ; Machel en 1228[17] ; Machiel en 1230[18] ; Machou en 1250[19] ; Machellum en 1262[20] ; Machiau en 1270[21] ; Mecholium en 1271[22] ; Macellum en 1277[23] ; Macheau au XIVe siècle[24] ; Machaut en 1405[25] ; Machau en Brie en 1462[25] ; Machau en 1516[26] ; Machau en Brie en 1525[Note 1] ; « Machaux au diocèse de Sens » en 1785[27].

De l'oïl machau, machaut « grange sans toit, tas, monceau »[28], du bas latin, Machalum ou Machale, très proche du toponyme de 982 et qui signifie la « grange », désignation qui s'accorde bien à la modeste exploitation agricole qui devait constituer à cette époque ce qui n'était pas encore un village.

HistoireModifier

Le , le Vol 230 TAT s'écrase dans un champ à proximité du village.

Tendances politiques et résultatsModifier

Élections nationalesModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2014 Claude Fréville Non affilié nd
2014 En cours Christian Poteau DVD-SE[29] Chef d'entreprise
Président de la Communauté de communes

Politique et administrationModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[30]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[31].

En 2016, la commune comptait 785 habitants[Note 2], en augmentation de 6,22 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8768787899029909871 0171 0451 001
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0361 0271 008894888869870827758
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
753391332313298298321312349
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
332316305367538634680710787
2016 - - - - - - - -
785--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[32] puis Insee à partir de 2006[33].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

  • Épicerie faisant dépôt de pain ;
  • Bar restaurant/pizzeria ;
  • Quelques entreprises sont installées dans la zone artisanale ;
  • Producteur de bière (hameau de Villiers).

Culture locale et patrimoineModifier

  • Église du XIIe siècle).
  • Vieux pressoir sur la place de la Mairie.
  • Lavoir du hameau de Villiers.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

De gueules à la crosse d'or mouvant de la pointe accostée de deux grappes de raisin du même, tigées et feuillées de sinople; au chef émanché d'une pièce et deux demies d'argent .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. On trouve l'inscription sur la cloche paroissiale en 1747.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le ru de la Vallee Javot (F4410600) »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Bois de la Chapelle (F4414000) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Bouvottes (F4416100) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de Fontaineroux (F4418850) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de la Garenne de Boissy (F4418950) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de l'Enfer (F4419000) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Bois de Valence (F4419250) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Vieux Graville (F4419100) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 02 du Bois de Valence (F4419200) »
  10. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 14 août 2019
  11. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, I, 275.
  12. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, I, 314.
  13. Archives nationales, K 18, n° 28.
  14. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, II, 222.
  15. Archives nationales, S 275.
  16. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, I, 394.
  17. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, I, 227.
  18. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, III, 466.
  19. Rôles des fiefs, 136.
  20. Cartulaire de Notre-Dame de Paris,, I, 232.
  21. Longnon, II, 511.
  22. Cartulaire de Notre-Dame de Paris,, I, 218.
  23. Cartulaire de Notre-Dame de Paris, II, 243.
  24. Obituaire Sens, I, p. 615.
  25. a et b Archives nationales, S 1158a.
  26. Archives nationales, S 89.
  27. Archives du Loiret, A 627.
  28. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France: Formations dialectales (suite) et françaises - Page 1446.
  29. http://abonnes.lemonde.fr/ile-de-france/seine-et-marne,77/machault,77266/
  30. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  31. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  32. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  33. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.