Ouvrir le menu principal

Troisième circonscription de Seine-et-Marne

circonscription législative française

La troisième circonscription de Seine-et-Marne est représentée dans la XIIIe législature de la Cinquième République (2007-2012) par Yves Jégo, député pour l'UDI, maire de Montereau-Fault-Yonne et conseiller régional d'Île-de-France. De mars 2008 à juin 2009, à la suite de sa nomination dans le gouvernement Fillon, Yves Jégo laisse temporairement sa place au maire de Melun, Gérard Millet.

Il annonce en juin 2018 son retrait de la vie politique et sa démission de député de la circonscription, qui prend effet le 15 juillet 2018.

De 1988 à 2012Modifier

 
Carte de Seine-et-Marne montrant la troisième circonscription de 1988 à 2012.

Description géographique et démographiqueModifier

La troisième circonscription de Seine-et-Marne réunit le nord de l'agglomération melunoise et la ville de Montereau-Fault-Yonne, et s'étale pour cela sur trois arrondissements, celui de Melun, de Fontainebleau et de Provins. Pour ce faire, elle est composée des cantons suivants :

D'après les chiffres du recensement de 1999, la circonscription était alors peuplée de 118 505 habitants.

Description socio-politiqueModifier

Composée de deux villes moyenne ayant des quartiers difficiles (la partie Nord de Melun et sa ZUS des quartiers nord et Montereau-Fault-Yonne et sa ZUS de Surville) reliées entre elle par des petites villes et villages de campagne, la circonscription est à l'image de la nation : le candidat de droite, élu en 2002, avait été battu en 1997. De plus, le Front National y fait des scores particulièrement important. Ainsi, en 1993, la gauche ne put participer au second tour, victime du score élevé du candidat frontiste.[réf. nécessaire]

À partir de 2012Modifier

 
Carte de Seine-et-Marne montrant la troisième circonscription dans ses limites depuis 2012.

Description géographique et démographiqueModifier

La troisième circonscription regroupe quatre cantons du sud et du centre de la Seine-et-Marne. Elle comprend une partie du plateau essentiellement rural et périurbain de la Brie et la vallée de la Seine depuis le confluent de l'Yonne à Montereau-Fault-Yonne jusqu'à celui du Loing à Saint-Mammès dans l'agglomération de Moret-sur-Loing.

En 2009, la population municipale légale de la circonscription était de 106 392 habitants.

Description socio-politiqueModifier

La circonscription perd dans le nouveau découpage le canton de Melun Nord, remplacé par celui, beaucoup plus étendu et rural, de Mormant. La ville dominante est donc désormais Montereau-Fault-Yonne, et son quartier difficile de Surville.

Historique des résultatsModifier

Résultat des électionsModifier

Élection législative de 2007Modifier

  • Yves Jégo (UDI) : 49,65 % (1er tour) / 63,47 % (2e tour)
  • Sami Naïr (MRC) : 13,14 % (1er tour) / 36,53 % (2e tour)
  • Patrick Septiers (MoDem) : 11,05 %
  • Pierre Carassus (MARS-GR) : 11,04 %
  • Jean-François Jalkh (FN) : 4,82 %
  • Hélène Lipietz (Les Verts) : 4,08 %
  • Annie Sicre (Extrême-gauche) : 2,49 %
  • Carole Joguet (MPF) : 1,00 %
  • Jean-Louis Guerrier (Extrême-gauche) : 0,85 %
  • Thierry Pochon (Extrême-droite) : 0,81 %
  • Solange Caty (Divers) : 0,55 %
  • Alain Aucouturier (Extrême-gauche) : 0,52 %

Élection législative de 2012Modifier

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 3e circonscription de Seine-et-Marne[3]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Yves Jégo* PR-UMP 15 987 37,88 21 752 53,11
Patricia Inghelbrecht PS-EELV 14 531 34,43 19 201 46,89
Virginie Recher FN 6 965 16,50
Jean-Luc Maillot FG (PCF) 2 127 5,04
Dominique Lioret DVD 691 1,64
Marie-Lise Geffroy AEI 646 1,53
Yannick Guillo PRG 386 0,91
Geneviève Buffard DLR 325 0,77
Catherine Van Cauteren LO 205 0,49
Alain Aucouturier POI 170 0,40
Nora Chérifi NPA 170 0,40
Inscrits 72 468 100,00 72 477 100,00
Abstentions 29 665 40,94 29 650 40,91
Votants 42 803 59,06 42 827 59,09
Blancs et nuls 600 1,40 1 874 4,38
Exprimés 42 203 98,60 40 953 95,62
* député sortant

Élection législative de 2017Modifier

Résultats des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 de la 3e circonscription de Seine-et-Marne[4]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Yves Jégo* UDI 13 176 40,15 18 531 69,13
Aymeric Durox FN 6 701 20,42 8 274 30,87
Agnès Erdemsel FI 4 927 15,02
Marie-Laure Fages PS 2 907 8,86
Rosa Lacerda ECO 1956 5,96
Stéfan Milosevic DLF 1075 3,28
Virginie Masson PCF 727 2,22
François Bettencourt DVD 412 1,26
Brigitte Waguet DIV 331 1,01
Catherine Van Cauteren EXG 267 0,81
Nadia Belaghlem Boukherouba DIV 183 0,56
Alain Aucouturier EXG 251 0,46
Inscrits 75 460 75 457
Abstentions 41 523 55,03 45 482 60,28
Votants 33 937 44,97 29 975 39,72
Blancs et nuls 901 1,19 2 525 3,35
Exprimés 32 813 96,69 26 805 89,42
* député sortant

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Élu au Sénat en 1995. Élection partielle le 10 décembre 1995, qui voit la victoire de Pierre Carassus, député MDC et maire de Vaux-le-Pénil.
  2. Jannick Alimi, « Yves Jégo : « Je quitte la vie politique et l’Assemblée nationale » : Yves Jégo, élu en 2002 député UMP puis UDI de Seine-et-Marne, a décidé de renoncer à son mandat de parlementaire. En 2020, il ne se représentera pas à Montereau », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2018)
  3. Résultats officiels de la 3e circonscription de Seine-et-Marne, sur le site du ministère de l'Intérieur.
  4. Résultats officiels de la 3e circonscription de Seine-et-Marne, sur le site du ministère de l'Intérieur.