Ouvrir le menu principal

Maîtrise universitaire ès sciences

maitre ou maitresse
Ne doit pas être confondu avec Mastère en sciences.

Maîtrise universitaire ès sciences
Établissements concernés Université
Entrée dans la formation
Fin de la formation
Nombre d'années 1 à 2 ans
Diplôme de sortie Maitrise en sciences
Niveau d'études de sortie (nomenclature circulaire 1967) Bac+4 ou Bac+5
Grade de sortie Maitrise
Système
Indicateurs

La maîtrise universitaire en sciences (MSc) ou maîtrise des sciences (en anglais : Master of Science — MS) est un grade universitaire des études scientifiques existant notamment dans les pays de tradition universitaire anglo-saxonne.

Ce grade universitaire est obtenu en un à deux ans après l’obtention d’un premier grade, généralement un baccalauréat universitaire en sciences (licence en France).

Sommaire

La maîtrise des sciences dans le mondeModifier

Pays de tradition universitaire anglo-saxonneModifier

Pays francophonesModifier

Au Canada, l’expression « maîtrise en sciences » est l’équivalent du grade de Master of Science, le terme en anglais n’étant normalement jamais utilisé dans un texte en français. Au Canada francophone, par contre, le terme « maîtrise » est systématiquement utilisé — ce grade ayant toujours eu le même sens qu’aux États-Unis et n'ayant pas prêté à confusion.

En Europe, la réforme Bachelier-Master-Doctorat (BMD) (réforme LMD en France) a transformé le diplôme de maîtrise en master dont elle constitue la première année (M1). En France, le terme de maîtrise a quasiment disparu[note 1]. La maîtrise (maîtrise de lettres, maîtrise de sciences) devenue Master, était obtenue en 4 ans après le baccalauréat. En Suisse, les termes de « maîtrise universitaire en science » et de « master » sont en usage, avec une tendance vers le terme de « maîtrise universitaire » parmi les universités francophones[2].

Spécificités du modèle françaisModifier

Depuis le début des années 2000, on a vu apparaître en France des offres de formations intitulées « Master of Science », principalement dans les écoles de commerce et d'ingénieurs françaises. L'utilisation de ce terme anglais avait pour vocation première d'attirer les étudiants internationaux. Il s'agissait d'utiliser un terme connu de ce public étudiant pour lequel le système français demeure complexe et difficilement comparable.

Si ces formations ont atteint leur objectif d'attractivité, elles ont cependant engendré une confusion au niveau national entre les trois types de diplômes traditionnellement délivrés par les écoles de commerce : le "Master in Management" (MIM), le "Mastère spécialisé" (MS) et le "Master of Science" (MSc).

Différents diplômesModifier

Master of ScienceModifier

Le « Master of Science » (MSc.), importé récemment du système anglo-saxon, est une formation académique et scientifique dans un domaine ou une discipline précise, qui correspond à un niveau de sortie M2 dans le système français. Dans le monde anglo-saxon, le master of science est une formation académique rigoureuse où prédominent les enseignements théoriques et conceptuels ainsi que l'apprentissage des méthodes scientifiques. C'est la porte d'entrée vers le Philosophiæ doctor (PhD), le diplôme le plus commun des doctorats anglo-saxons. L'étudiant doit réaliser un mémoire de recherche de haut niveau dans son domaine d'expertise pour valider son MSc. La mission en entreprise est quant à elle facultative (parfois inexistante dans certains pays) et ne conditionne pas l'obtention du diplôme.

Sa durée est au minimum de 18 mois et peut aller jusqu'à 2 ans. Il permet l'acquisition de 90 crédits ECTS (minimum) ou de 120 crédits ECTS (maximum). Le choix d'un MSc en 18 mois (90 ECTS) ou en 2 ans (120 ECTS) dépend du niveau d'entrée de l'étudiant. Ce dernier doit s'assurer qu'à l'issue de son MSc, il aura bien complété au minimum 300 crédits ECTS pour que son niveau M2 soit validé et reconnu en Europe comme à l'international.

Cependant, il ne bénéficie d'aucune reconnaissance officielle en France et n'est soumis à aucun contrôle ni aucun standard. L'utilisation de l’appellation Master of Science est libre et sa valeur est alors très liée à la réputation de l'établissement qui le propose. Son importation en France a donné lieu à une grande inégalité de qualité et de contenus.

Afin de réguler l'offre et d'améliorer sa qualité, la conférence des grandes écoles (CGE), une association loi de 1901 regroupant environ 200 écoles de commerce et d'ingénieurs, a créé un standard qui permet l'accréditation des formations nommées « Mastère en sciences » en France. Contrairement au diplôme national de master, il n'est pas reconnu par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mais uniquement par la CGE. Il s'analyse donc comme un diplôme propre aux écoles, au sens de l'article L. 613-2 du Code de l'éducation. Il relève alors de la seule responsabilité des établissements qui le délivrent et ne doit pas être confondu avec le diplôme national de master mis en place à la suite de la Réforme Licence-Master-Doctorat[3].

La CGE impose ses propres éléments structurants pour le diplôme comme un minimum de 450 heures d'enseignements théoriques dont 50% minimum délivrés en langue étrangère, un mémoire d'étude de haut niveau permettant l'acquisition de connaissances et la formation par la recherche, et 30% des crédits ECTS affectés aux enseignements doivent être contrôlés par le corps professoral permanent de l'institution[4]. L'accent mis sur la dimension internationale et la formation par la recherche et les enseignants-chercheurs sont en cohérence avec l'esprit des MSc. anglo-saxons.

Master of Science in ManagementModifier

Le « Master of Science in Management », « Master in Management » ou « Master of Business Administration » (MBA) sont les expressions anglaises utilisées actuellement pour désigner le diplôme d'établissement traditionnel délivré par les écoles supérieures de commerce françaises, à l'issue du programme Grande École : le « diplôme d’études supérieures commerciales, administratives et financières », conférant un grade de master (bac+5). Parmi les nombreuses écoles de commerce françaises, seules 39 d'entre elles sont habilitées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à délivrer ce diplôme.

Le Master in Management sanctionne l'acquisition de 300 crédits ECTS (5 ans d'études, niveau M2). C'est une formation complète en gestion d'entreprise dont la vocation est de former les dirigeants des diverses entreprises commerciales ou financières et les cadres supérieurs de ces entreprises ou des services administratifs et commerciaux d’entreprises industrielles.

Mastère SpécialiséModifier

Le « Mastère Spécialisé » (MS) est une formation de 75 crédits ECTS qui sanctionne l'acquisition soit d'une double compétence, soit d'une spécialisation, par des étudiants déjà diplômés de master ou équivalent (bac+5). À l'instar du Mastère en sciences, il n'est pas habilité par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et est seulement certifié par la conférence des grandes écoles, qui a imposé des règles par rapport à cette formation[5],[6].

La formation dure généralement entre 12 mois et 18 mois avec un minimum de 350 heures d'enseignement théorique et pratique. L'étudiant a pour obligation de réaliser une mission en entreprise de 4 mois minimum débouchant sur la rédaction d'une thèse professionnelle. Le MS est professionnalisant et permet à l'étudiant d'exercer un ou plusieurs métiers ciblés dès sa sortie d'études.

Le MS peut être perçu comme une fin de formation initiale permettant de renforcer ses compétences, par exemple : un étudiant diplômé de M2 en Droit, disposant d'une robuste connaissance du droit, peut suivre un MS en « Management Juridique des Affaires » pour se former à devenir manager d'un département juridique au sein d'une entreprise. Le MS est également considéré comme une formation de type continue car il concerne aussi des professionnels qui souhaitent actualiser leurs compétences ou se reconvertir dans un nouveau domaine d'activité, à tout moment de leur carrière. Par exemple : un professionnel diplômé d'un M2 en sociologie peut suivre un MS en gestion des ressources humaines, après 10 ans d'activités professionnelles, pour devenir manager des ressources humaines dans une entreprise.

En résuméModifier

  • Le Master in Management est une formation complète à la direction d'entreprise qui peut conférer le grade de Master à un étudiant, si la formation et son diplôme sont visés par l'État (niveau de sortie : M2) ;
  • Le Master of Science est une formation spécialisée, orientée plutôt vers la recherche, les méthodes scientifiques et la dimension internationale dans un métier, un domaine ou un secteur d'activité précis. (niveau de sortie : M2) ; il s'agit d'un diplôme d'établissement délivré en France hors du système universitaire par des grandes écoles accréditées par la conférence des grandes écoles (CGE) ;
  • Le Mastère Spécialisé est une formation spécialisée, orientée plutôt vers la professionnalisation et l'aptitude à être immédiatement opérationnel dans un métier, un domaine ou un secteur d'activité précis. (niveau de sortie : M2+1) ; il s'agit d'un diplôme d'établissement délivré en France hors du système universitaire par des grandes écoles accréditées par la conférence des grandes écoles (CGE) ;

Notes et référencesModifier

NoteModifier

  1. On remarque l’opposition formelle de l’Académie française à l’anglicisme « master » ou « mastaire », leur trouvant beaucoup plus naturels les termes de « magistère » ou de « maitrise »[1], ce dernier étant d’ailleurs en usage dans quelques pays francophones[2].

RéférencesModifier

  1. L’Académie française, « Mastaire — La langue française », sur www.academie-francaise.fr, (consulté le 22 juillet 2017).
  2. a et b « Maitrises universitaires (Masters) », sur www.unige.ch, Université de Genève, (consulté le 23 juillet 2017).
  3. « Mastere » et « Mastère Spécialisé » : deux appellations à ne pas confondre !, consulté sur site http://journaldesgrandesecoles.com le 4 mai 2012
  4. « Règlement intérieur des formations MSc », sur cge.asso.fr,
  5. « Présentation du label Master spécialisé® », sur cge.asso.fr
  6. « Règlement intérieur des formations MS », sur www.cge.asso.fr,

Articles connexesModifier