Diplôme universitaire

diplôme délivré par une université française
Diplôme universitaire
Zone concernée France
Établissements concernés Université
Entrée dans la formation
Accès Baccalauréat
Fin de la formation
Nombre d'années 2 à 5 ans
Diplôme de sortie Diplôme d'université (DU)
Niveau d'études de sortie (nomenclature circulaire 1967) Formation d'université
Système
Indicateurs

En France, un diplôme universitaire (DU) ou interuniversitaire (DIU) est un diplôme délivré par une université, un grand établissement ou autre établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, ou plusieurs établissements conjointement, contrairement aux diplômes nationaux comme la licence, le master ou le diplôme visé qui sont délivrés au nom du ministère.

PrincipeModifier

Un diplôme universitaire (DU) est, en France, un diplôme propre à une université, contrairement à la licence, au master et au doctorat, qui sont des diplômes nationaux, c'est-à-dire des « diplômes d'État ». Une université organise comme elle l'entend ce type de diplôme : mode d'accès, durée de préparation, évaluation. Un DU est par définition organisé par une université, tandis que les DIU associent plusieurs universités pour organiser la même formation (qui a souvent lieu dans les différentes villes).

Ils ne rentrent pas dans le système LMD et aucune université ne peut exiger l'obtention d'un DU « complémentaire » pour la validation d'un diplôme d'État LMD (même si cette double formation peut être ponctuellement recommandée). Ces diplômes sont gérés en autonomie locale, c’est-à-dire hors de la dotation globale du ministère (dotation par étudiant) et leurs tarifs sont alignés sur ceux de la formation continue du secteur privé. Ils sont particulièrement nombreux dans le domaine de la médecine, « médecine alternative », odontologie, psychologie, psychiatrie transculturelle (Université de Paris XIII, Faculté de Médecine à Bobigny) et pharmacie|date=[1],[2],[3].

Les universités peuvent fixer librement les frais de scolarité d'un diplôme d'université à la différence des frais des diplômes nationaux.

Cas particulierModifier

Certains diplômes d'université sont connus sous des intitulés particuliers, qui rappellent les noms de grades universitaires anglo-saxons, tels que le LL.M., le MBA ou le MSc. Il ne s'agit pas de diplômes nationaux, même si leur intitulé rappelle celui du master.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier