Ménandre Ier

Ménandre Ier, en sanskrit Milinda, est le plus remarquable des rois indo-grecs qui succèdent à la dynastie gréco-bactrienne en Afghanistan, au Pakistan et en Inde du Nord.

Ménandre Ier
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Alexandrie du Caucase (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Époque
Conjoint
Enfant
Strato I (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Drachme bilingue du royaume de Bactriane à l'effigie de Ménandre Ier. Date : c. 160-155 AC. Description revers : Athéna Alkidémos combattant à gauche, casquée et drapée, tenant de la main gauche un bouclier orné de l'égide et brandissant de la main droite un foudre ; derrière, un monogramme écrit en kharosthi.

Il règne d'environ 160 à , établit sa capitale à Sagala (actuelle Sialkot, au Pakistan) et se convertit probablement au bouddhisme. Le récit de ses entretiens avec le moine Nagasena, le Milindapañha, est un des livres canoniques du bouddhisme.

Le règne de Ménandre donne une première impulsion à l’art gréco-bouddhique, lequel connaît son apogée sous la dynastie kouchane qui succède aux rois indo-grecs et dont le représentant le plus remarquable est Kanishka Ier.

Voir aussiModifier