Apollodote Ier

Apollodote Ier
Illustration.
Portrait d'Apollodote
Titre
Roi gréco-bactrien
186- – v.
Prédécesseur Agathocle de Bactriane
Biographie
Dynastie royaume gréco-bactrien

Apollodote Ier Sôter (en grec ancien Ἀπολλόδοτος Α΄ ὁ Σωτήρ, Sôtèr signifiant « le Sauveur » ; en sanskrit महरजस अपलदतस त्रतरस, maharajasa apaladatasa tratarasa), est un roi indo-grec qui régna sur les territoires gréco-bactriens dans la seconde moitié du IIe siècle av. J.-C., probablement entre 186 ou 185 jusqu'à environ Il meurt vers 163-

BiographieModifier

 
Tétradrachme d'argent frappé par Apollodote Ier. L'avers porte l'inscription ΒΑΣΙΛΕΩΣ ΑΠΟΛΛΟΔΟΤΟΥ, « Du roi Apollodotos. » Le revers montre la déesse Athéna assise tournée vers la gauche, qui tient dans sa main droite tendue une Nikè (Victoire), dans sa main gauche une lance, et appuie son coude gauche sur son bouclier.

Selon W. W. Tarn, Apollodote Ier était l'un des généraux de Démétrios Ier de Bactriane, roi gréco-bactrien qui envahit le nord-ouest de l'Inde en Tarn n'était pas certain qu'Apollodote Ier ait été membre de la maison royale.

Comme ses prédécesseurs, Apollodote Ier fait frapper une monnaie bilingue (en grec et en sanskrit) diffusée jusqu'en dehors de Bactriane. Cependant, il est le premier à régner uniquement sur les territoires d'Inde.

Apollodote Ier eut pour successeur Antimachos II Nicéphore, à moins que les deux rois n'aient régné à la même époque, Antimachos II possédant les territoires situés plus à l'ouest. Plus tard encore, Apollodote Ier eut pour successeur Ménandre Ier, et ces deux rois sont mentionnés par l'historien gallo-romain Trogue Pompée (dans le résumé de son ouvrage transmis par Justin) comme des rois indo-grecs importants.

Monnayage indienModifier

 
Premier monnayage indien d'Apollodote, avec de nombreux symboles.
 
Monnayage ultérieur. Les symboles ont disparu, et les animaux occupent tout l'espace. Ici, un nandipada reste néanmoins présent sur la bosse du taureau.

Le monnayage indien d'Apollodote est très caractéristique: pièces carrées, éléphant à l'endroit, taureau au revers. La symbolique est au départ très complexe, avec un soleil, un stupa, une rivière sur l'endroit, et un nandipada sur le revers près du taureau. Ces symboles disparaîtront sur les éditions ultérieures.



Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :