Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diodote.

Diodote Ier Soter
Illustration.
Monnaie commémorative d'Agathoclès de Bactriane (sur le revers) pour Diodotus Sotiros (le "Sauveur"), sur l'endroit[1].
Titre
Roi gréco-bactrien
-256 ou -250-238 ou -234
Successeur Diodote II Théos
Biographie
Date de décès -238 ou -234
Enfants Diodote II
Monnaie commémorative d'Agathoclès de Bactriane (sur le revers) pour Diodotus Sotiros (le "Sauveur"), sur l'endroit.

Diodote Ier Soter (en grec : Διόδοτος Α' ὁ Σωτήρ ou Diodotus ou Théodote ou Theodotos c’est-à-dire « don divin », adaptation de la forme grecque Diodotos : « don de Zeus ») règne de -256/-238 ou -234. Il est satrape et gouverneur militaire de la Bactriane, de la Sogdiane et de la Margiane. Vers -256 (ou -250), il profite de l'absence du roi séleucide Antiochos II Théos (-261/-246) parti livrer bataille contre l'Égypte de Ptolémée II Philadelphe (-282/-246) pour se libérer de la tutelle séleucide et proclamer l'indépendance de la région[2].

Peu de temps après, en -247, le satrape Andragoras de la Parthie voisine, allié de Diodote Ier, fait de même et se proclame lui aussi roi. Mais il est rapidement éliminé par Arsace Ier (-250/-247), le chef des nomades (Dahan) de la tribu des Parni. Celui-ci se rend indépendant aussi des Séleucides avec l'aide d'une autre tribu, les Aparniens et s'auto-proclame roi, ce qui conduit à la montée de l'empire parthe arsacide.

Le royaume gréco-bactrien se retrouve alors coupé de contact direct avec le monde grec. Le commerce avec eux se retrouve très réduit, tandis que le commerce avec l'Égypte se développe.

Le nouveau royaume de Bactriane, fortement urbanisé, est considéré comme un des plus riches de l'Orient et va commencer son expansion territoriale vers l'est et l'ouest.

À sa mort, son fils Diodote II (-238 ou -234/-223) lui succède.

RéférencesModifier

  1. Antiochus Nicator, the Third King of Bactria? by Jens Jakobsson, The Numismatic Chronicle Vol. 170 (2010), pp. 17-33 Published by: Royal Numismatic Society
  2. « The Greek kingdoms of Central Asia » p. 100. P. Bernard in: History of civilizations of Central Asia, Volume II. The development of sedentary and nomadic civilizations: 700 B.C. to A.D. 250. Harmatta, János, ed., 1994. Paris: UNESCO Publishing. (ISBN 92-3-102846-4)
Prédécesseur:
Antiochos II (royaume séleucide)
Roi gréco-bactrien Successeur:
Diodote II


Rois Gréco-Bactriens et Indo-Grecs, et leurs territoires
d'après Osmund Bopearachchi (1991)
Territoires/
dates
Bactriane
Occidentale
Bactriane
Orientale
Paropamisades
Arachosie Gandhara Punjab occidental Punjab oriental Mathura Inde centrale
326-325 AEC Campagnes d'Alexandre le Grand Empire Nanda
305-281 AEC Empire séleucide
Séleucos Ier Nicator
Empire Maurya
Chandragupta Maurya
281-261 AEC Antiochos Ier Sôter
Fondation d'Aï Khanoum (280)
261-246 AEC Antiochos II Théos Ashoka (268-232)
255-239 AEC Royaume gréco-bactrien
Diodote Ier  
239-223 AEC Diodote II  
240-225 AEC Antiochos  
230-200 AEC Euthydème Ier  
200–190 AEC Royaumes indo-grecs Empire Shunga
Démétrios Ier  
190–180 AEC Euthydème II   Agathoclès   Pantaléon  
185–170 AEC Antimaque Ier  
180–160 AEC Apollodote Ier  
175–170 AEC Démétrios II  
160–155 AEC Antimaque II  
170–145 AEC Eucratide Ier   Plaque d'Aï Khanoum
155–130 AEC Ménandre Ier   Attaque de la vallée du Gange[1] Attaque de Pataliputra[2],[3],[4],[1]
145–140 AEC Invasions Yuezhi
Chute d'Aï Khanoum
(145)
Eucratides II  
Platon  
145–130 AEC Helioclès Ier  
130–120 AEC Zoilos Ier   Agathocléia    
Inscription
Yavanarajya (en):
"Règne des
Indo-Grecs
à Mathura"
Yavanas (en) à:
Udayagiri (en)  
120–110 AEC Lysias Anicétus   Straton Ier   Yavanas à:
Bharhut  
110–100 AEC Antialkidès   Hélioclès II   Pilier d'Héliodoros
100 AEC Polyxénos   Démétrios III  Satavahanas


Yavanas à:
Sanchi  
100–95 AEC Philoxénus  
95–90 AEC Diomédès   Amyntas   Épandre  
90 AEC Theophilos (roi) (en)   Peukolaos (en)   Thrason (en)  
90–85 AEC Nicias (en)   Ménandre II (en)   Artémidore  
90–70 AEC Hermaeus (en)   Archebius (en)  
Invasions Yuezhi Mauès (en) (Indo-Scythe)
75–70 AEC Telephos (en)   Apollodote II (en)   Dynastie Mitra (en)
Dynastie Datta (en)
65–55 AEC Hippostrate (en)   Dionysios (en)  
55–35 AEC Azes Ier (en) (Indo-Scythe) Zoilos II (en)  
55–35 AEC Apollophane  
25 AEC – 10 EC Straton II (en)
Straton III (en)  
Gondopharès Ier (Indo-Parthe) Rajuvula (en) (Indo-Scythe)
Kujula Kadphisès (Empire kouchan) Bhadayasa (en) (Indo-Scythe) Sodasa (en) (Indo-Scythe) Inscriptions de Yavanas à:
Karla (en)
Manmodi (en)
Nasik (en)
Shivneri

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Bopearachchi, Monnaies Gréco-Bactriennes et Indo-Grecques, p 82-83
  2. The Geography of India: Sacred and Historic Places Educational Britannica Educational p.156
  3. Shane Wallace Greek Culture in Afghanistan and India: Old Evidence and New Discoveries 2016, p.210
  4. Rocher, Ludo (1986), The Puranas, p.254: "The Yuga Purana (en) is important primarily as a historical document. It is a matter-of-fact chronicle [...] of the Magadha empire, down to the breakdown of the Sungas and the arrival of the Sakas. It is unique in its description of the invasion and retirement of the Yavanas in Magadha."