Ouvrir le menu principal

Louis de Villefosse

journaliste français
Louis de Villefosse
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Conjoint

Louis Héron de Villefosse, né le à Paris et mort le à Londres, est un officier de marine français, devenu journaliste et écrivain.

CarrièreModifier

Laurent Antoine Marie Louis Héron de Villefosse naît à (Paris (7e arrondissement) en 1900[1], dans un milieu catholique et traditionaliste.

Il entre à l'École navale en 1918[2] puis fait carrière comme officier dans la Marine nationale. Enseigne de vaisseau, il participe au blocus allié basé en Mer Noire qui, en 1920-1921, tente de soutenir l'armée de Piotr Nikolaïevitch Wrangel[3].

En 1936, il épouse à Paris (18e arrondissement) la journaliste Janine Bouissounouse[4]. Le couple partagera idéaux et engagements communistes.

En 1940, il rejoint à Londres les Forces navales françaises libres et en devient sous-chef d'état-major. Le , sous les ordres de l'Amiral Émile Muselier, Il participe à la libération de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon, jusqu'alors gouverné par le Régime de Vichy. Le désaccord survenu entre son supérieur et le général de Gaulle instaurera chez Louis de Villefosse une durable réserve à l'égard de ce dernier.

Après la Libération, il entame une carrière de journaliste et d'écrivain. Proche du Parti communiste français, il collabore au quotidien Libération fondé par Emmanuel d'Astier de la Vigerie. Mais à la suite de l'Insurrection de Budapest, il lance une pétition de condamnation puis rompt avec le Comité national des écrivains et le PCF.

Veuf en 1978, il se remarie à Londres (district de Kensington) deux ans plus tard et y décède fin 1984.

ŒuvresModifier

Participation ouvrage collectif militantModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier