Landgraviat de Hesse-Hombourg

(Redirigé depuis Hesse-Hombourg)
Landgraviat de Hesse-Hombourg
(de) Landgrafschaft Hessen-Homburg

16221866

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Le landgraviat de Hesse-Hombourg au XIXe siècle (en marron clair).
Informations générales
Capitale Hombourg
Langue Allemand
Religion Luthéranisme

Entités précédentes :

Le landgraviat de Hesse-Hombourg (en allemand : Landgrafschaft Hessen-Homburg) est un État du Saint-Empire romain germanique, puis de la Confédération germanique, situé dans l'actuel Land de Hesse.

GéographieModifier

Après 1815, le landgraviat de Hesse-Hombourg a une superficie de 262 km2. Il se compose de deux territoires séparés : le district de Hombourg, au nord de Francfort sur la rive droite du Rhin, et le district de Meisenheim, sur la rive gauche. Sa capitale est Bad Hombourg.

HistoireModifier

Le landgraviat de Hesse-Hombourg est détaché de la Hesse-Darmstadt en 1622 par Louis V en faveur de son frère cadet Frédéric, mais il ne devient pleinement indépendant qu'en 1668. Il est brièvement divisé en Hesse-Hombourg et Hesse-Hombourg-Bingenheim, mais est de nouveau réunifié dès 1681.

Par le traité de Paris, créant la Confédération du Rhin, le landgraviat est médiatisé et placé sous la souveraineté de la Hesse-Darmstadt[1].

Le congrès de Vienne de 1815 le rétablit comme État indépendant, en l'augmentant de Meisenheim.

Le landgrave de Hesse-Hombourg est admis dans la Confédération germanique par une résolution de la diète du . Une voix lui est accordée par décision de la diète du .

À la mort du landgrave Ferdinand, le , le grand-duc de Hesse-Darmstadt hérita des territoires situé sur la rive droite du Rhin, tandis que ceux sur la rive gauche sont attribués à la Prusse. Quelques mois plus tard, lors de la guerre austro-prussienne, la Prusse annexe l'ancien landgraviat et l'intègre dans sa nouvelle province de Hesse-Nassau.

NotesModifier

  1. Traité de Paris (12 juillet 1806), article 24 : « LL. MM. les rois de Bavière et de Wurtemberg, LL. AA. SS. les grands-ducs de Bade, de Berg et de Hesse-Darmstadt, S.A. Emin. le prince-primat et LL. AA. SS. les duc et prince de Nassau, les princes de Hohenzollern-Sigmaringen, de Salm-Kyrbourg, d'Isenbourg-Birstein et le duc d'Aremberg, exerceront tous les droits de souveraineté savoir : [...] S.A.S. le grand-duc de Darmstadt : sur [...] le bailliage de Hesse-Hombourg, possédé par la branche de ce nom, apanagée de Hesse-Darmstadt ».

Voir aussiModifier

SourceModifier