Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Liste des seigneurs puis ducs d'Aumale

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Liste des seigneurs d'Aumale)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liste des comtes d'Albemarle et Duc d'Albemarle.

Aumale est une actuelle commune du département français de la Seine-Maritime. Son histoire est marquée par le long usage des titulaires de son nom.

Aumale sur une carte de la Normandie historique

Sommaire

Famille d'AumaleModifier

 
Blason de la famille d'Aumale

Il a existé une famille d'Aumale, ancienne maison de chevalerie de Picardie, dont le premier membre connu fut Guillaume d'Aumale qui vivait en 1320. La filiation avec les seigneurs d'Aumale est hypothétique[1]. Les armoiries de la famille d'Aumale se blasonnaient ainsi : D'argent à la bande de gueules chargée de trois besants d'or[2],[3].

Seigneurs d'AumaleModifier

Maison de PonthieuModifier

Il meurt en 1053 et son frère Guy, comte de Ponthieu se révolte contre le duc Guillaume le Conquérant, qui le fait prisonnier et l'oblige à renoncer à Aumale, qu'il donne à sa demi-sœur Adélaïde de Normandie, veuve d'Enguerrand II.

Comtes d'AumaleModifier

Maison de BloisModifier

Vers 1055 ou peu après, Aumale est définitivement rattaché à la Normandie.

En 1194, Philippe II Auguste, roi de France, confisque Aumale à Guillaume des Forts. Il confie le comté en 1204 à Renaud de Dammartin, ancien comte de Boulogne.

Le système de pairie d'Angleterre continuera à attribuer des titres de comte et duc liés à Aumale, mais en utilisant sa forme latine : Albemarle. Les « honneurs d'Aumale », un ensemble de terres dans le Yorkshire anciennement associé au titre normand, constituera le fief des comtes et ducs anglais.

Maison de DammartinModifier

  • 1206-1214 : Simon de Dammartin (1180 † 1239), frère cadet de Renaud de Dammartin. Il reprend les anciennes armes des comtes d'Aumale.
    marié en 1208 à Marie (1199 † 1250), comtesse de Ponthieu

Maison de France (Capétienne)Modifier

Maison de DammartinModifier

  • 1234-1239 : Simon de Dammartin (1180 † 1239), frère cadet de Renaud de Dammartin. Il reprend les anciennes armes des comtes d'Aumale.
    marié en 1208 à Marie (1199 † 1250), comtesse de Ponthieu
  • 1239-1278 : Jeanne de Dammartin (1220 † 1278), fille du précédent
    marié en 1237 à Ferdinand III, roi de Castille. En secondes noces, elle épouse Jean II de Nesle et cède à son fils, Guy, le titre de comte d'Aumale. Il faut donc rajouter une maison de Nesle à la liste des maisons citées.

Source La Morlière, d'après d'Hozier, page 186, dans Recueil de plusieurs nobles et illustres maison de Picardie, imprimé en 1642

Maison de CastilleModifier

  • 1260-1302 : Jean Ier (v1260 † 1302), fils du précédent
    marié à Ide de Meulan dite Dame Ide de Beaumont-Meulan-Gournay de Fontaine-Guérard

Maison d'HarcourtModifier

Maison de LorraineModifier

Maison de Lorraine-VaudémontModifier

À sa mort, Aumale passe avec ses autres possessions à son neveu René devenu duc de Lorraine.

Maison de LorraineModifier

À la mort du duc René, Aumale passe avec les autres possessions françaises du duc de Lorraine à son fils cadet Claude, connu ensuite comme duc de Guise.

Maison de Lorraine-GuiseModifier

En 1547 le comté est érigé en duché d'Aumale au profit de Claude.

Ducs d'AumaleModifier

Maison de Lorraine-Guise (suite)Modifier

marié en 1547 à Louise de Brézé (1518 † 1577), fille de Diane de Poitiers et de Louis de Brézé (petit-fils de Charles VII et Agnès Sorel)
À sa mort, le duché d'Aumale passe à son fils Louis de Savoie, et donc dans cette Maison.

Maison de SavoieModifier

  • 1641-1652 : Charles Amédée de Savoie (1624 † 1652), duc de Genevois, de Nemours et d'Aumale, frère du précédent
    marié en 1643 avec Elisabeth de Bourbon, mademoiselle de Vendôme (1614 † 1664), petite-fille d'Henri IV.
  • 1652-1659 : Henri II de Savoie (1625 † 1659), archevêque de Reims, duc de Genevois, de Nemours et d'Aumale, frère du précédent
    marié en 1657 avec Marie-Anne de Longueville, duchesse d'Estouteville (1625 † 1707). Nemours est vendu à Louis XIV.

Branches légitimées de la maison de BourbonModifier

Elle vend le duché d'Aumale à Louis Auguste de Bourbon duc du Maine, bâtard légitimé du roi Louis XIV et de Madame de Montespan.

Maison d'OrléansModifier

Titre de la RestaurationModifier

  • 18221897 : Henri d'Orléans (1822-1897), petit-fils de la précédente, titré par Louis XVIII ; conserve son titre sous la monarchie de Juillet (par ordonnance royale de Louis-Philippe Ier)

Titre de courtoisieModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier